Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Les acteurs de la chaleur renouvelable insistent sur la nécessité de doubler le Fonds chaleur

Partager :
Les acteurs de la chaleur renouvelable insistent sur la nécessité de doubler le Fonds chaleur
Par E.G, le 22 mars 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
A l’occasion de l’ouverture du débat public sur Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) le 19 mars dernier, un groupement d’organismes dont le Syndicat des énergies renouvelables, la FNCCR, le Comité interprofessionnel du Bois-énergie (Cibe) ou encore l’Association française pour les pompes à chaleur (Afpac), ont publié un communiqué dans lequel ils soulignent l’urgence de doubler le Fonds chaleur.

« L’avis des différents acteurs (énergéticiens, métropoles, communautés urbaines...) et des différentes filières de la chaleur renouvelable (réseaux, géothermie, bois-énergie, biogaz...) est unanime : il est nécessaire de conserver un système d’aide à l’investissement, pour l’ensemble des projets et surtout de garder une bonne visibilité vis-à-vis des aides consenties pour les projets portés par les collectivités, les industriels et l’ensemble des porteurs de projets », écrivent les acteurs de la chaleur renouvelable tels que le SER, la FNCCR, le Cibe, ou encore l’Afpac. Ceci en réaction à la demande de Nicolas Hulot au Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) et au Conseil de l’Economie (CGE) d’étudier l’évolution du Fonds chaleur et notamment, « la faisabilité d’une transformation de ses modalités d’application en aide au fonctionnement plutôt qu’en aide à l’investissement ou encore en un système mixte », est-il rappelé dans le communiqué de presse. Pour ces acteurs, cette transformation en aide au fonctionnement est inquiétante : « sa mise en œuvre réduirait la visibilité de l’équilibre économique des projets et n’inciterait pas au développement de nouvelles installations à fort coût d’investissement et qui peinent souvent à trouver un financement bancaire », estiment-ils.

Ils martèlent ainsi que le doublement du Fonds chaleur est un « impératif », notamment car fin 2017, « les énergies renouvelables et de récupération thermiques n’ont atteint que 60 % de leur objectif 2020 ». Pour l’année 2018, 400 millions d’euros de projets sont en attente de soutien par le Fonds chaleur. « Il est donc urgent de mobiliser des crédits supplémentaires pour doubler le Fonds Chaleur, dont l’efficience est prouvée et a été mise en avant à maintes reprises (…) . Pour mémoire, l’étude d’impact de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (TEPCV) suppose de renforcer le budget ce Fonds à hauteur de 500 millions d’euros pour atteindre l’objectif de la loi, alors qu’en 2017, il s’est élevé seulement à un peu moins de 200 millions d’euros », soulignent les signataires. Pour l’augmentation du Fonds chaleur, les acteurs de la filière pointent du doigt la possibilité d’allouer une partie des recettes de la Contribution climat énergie (CEE) aux projets d’ENR&R, de fixer un prix plancher pour le marché carbone, ou encore de transférer les aides actuellement dédiées aux énergies fossiles.
Photo : La centrale géothermique de Tremblay (Ile-de-France) / DR
Retrouvez toute l'information Énergie dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
Le grand format
Eau de Paris fête ses dix ans
Eau de Paris fête ses dix ans
En partenariat avec
À lire également
La première journée bois-énergie aura lieu le 23 mai prochain à Paris
La première journée bois-énergie aura lieu le 23 mai prochain à Paris
Jeudi 23 mai prochain, sera organisée la première journée bois-énergie à la cité universitaire internationale de Paris.
[Tribune] 2019 : année 1 de l’Europe des énergies marines !
[Tribune] 2019 : année 1 de l’Europe des énergies marines !
Cette semaine, Marc Lafosse, océanographe et organisateur du Forum international Seanergy revient sur le développement des énergies marines en France et en Europe.
Engie réseaux exploitera le futur réseau de chaleur géothermique de Champs-sur-Marne et Noisiel
Engie réseaux exploitera le futur réseau de chaleur géothermique de Champs-sur-Marne et Noisiel
Jeudi 18 avril, Engie réseaux a signé une concession de service public pour le déploiement d’une géothermie profonde à Champs-sur-Marne et Noisiel.
La filière bois-énergie tout feu tout flammes pour mobiliser les pouvoirs publics
La filière bois-énergie tout feu tout flammes pour mobiliser les pouvoirs publics
Pour la première fois, les professionnels du bois-énergie organisaient, le 23 mai dernier à Paris, une journée de débats consacrée aux enjeux actuels et à venir de la filière.
France Energie inaugure sa nouvelle plateforme de recherche collaborative
France Energie inaugure sa nouvelle plateforme de recherche collaborative
Le fabricant mayennais de pompes à chaleur sur boucle d’eau, France Energie, vient d’inaugurer son « P@rc », une nouvelle plateforme de recherche collaborative tertiaire « au service de l’efficacité énergétique des bâtiments ».
Les friches et parkings français présentent un fort potentiel d'installations photovoltaïques
Les friches et parkings français présentent un fort potentiel d'installations photovoltaïques
Ce vendredi 24 mai, l'Agence de l'environnement et de maîtrise de l'énergie (Ademe) publie un avis sur le potentiel des friches et des parkings dans le développement de l'énergie photovoltaïque.
Valorem acquiert 51% de « Force hydraulique antillaise »
Le 26 avril dernier, l'opérateur d'énergies vertes Valorem annoncé l'acquisition de 51% de « Force hydraulique antillaise ».
Tous les articles ÉNERGIE
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Astee
4 Juin 2019
Astee
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
4 Juin 2019
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
Cycl'eau Vichy
5 Juin 2019
Cycl'eau Vichy
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE) MAINTENANCE GAZ (H/F) Saint-Brice-sous-Forêt
- Apprenti(e) Technicien(ne) Traitement des Eaux H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- Evaluateur Qualiticien - Formateur F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.