Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Le gouvernement présente son plan de déploiement de l’hydrogène

Partager :
Le gouvernement présente son plan de déploiement de l’hydrogène
Par E.G, le 1er juin 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Ce vendredi 1er juin, le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, a présenté le plan gouvernemental de déploiement de l’hydrogène. Il prévoit notamment un investissement de 100 millions d’euros dès 2019, pour les premiers déploiements de l’hydrogène dans l’industrie, la mobilité et l’énergie.

Développer le stockage par l’hydrogène, la production d’électricité et de gaz vert à partir de l’hydrogène, ainsi que le captage du CO2, sont les priorités du plan présenté ce vendredi 1er juin par Nicolas Hulot. « D’une part les usages de l’hydrogène ne sont vertueux que si l’hydrogène est produit à partir d’une électricité décarbonée. D’autre part, le développement des énergies renouvelables, intermittentes, exige de faire preuve d’innovation pour stocker l’électricité produite et pour la réutiliser au moment où on en a besoin. Ce développement est essentiel pour atteindre la neutralité carbone », précise le ministère de la transition écologique.

Filière décarbonée, stockage des EnR et transports à l’hydrogène

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce plan prévoit de développer la filière selon trois axes : la création d’une filière décarbonée, le développement des capacités de stockage des énergies renouvelables, et le développement des solutions zéro émission pour les transports (routiers, ferrés, fluviaux, etc.). Ce plan contient 14 mesures réparties selon ces trois axes. Afin de créer une filière décarbonée, le gouvernement fixe l’objectif d’atteindre une part de 10 % d’hydrogène décarboné dans l’hydrogène industriel d’ici à 2023 (entre 20 et 40 % d’ici 2028) ; souhaite mettre en place un système de traçabilité de l’hydrogène dès 2020 et « assurer la mise en évidence de l’impact environnemental de l’hydrogène dans la réglementation relative aux gaz à effet de serre », afin de différencier les différents modes de production de l’hydrogène.

Par ailleurs, dans le but de développer les capacités de stockage des énergies renouvelables, le plan prévoit de « lancer rapidement des expérimentations dans les territoires isolés », notamment des expérimentation d’électrolyseurs ; ou encore d’identifier les besoins pour le stockage par l’hydrogène et les conditions techniques et économiques d’injection d’hydrogène dans les réseaux. Enfin, pour développer l’hydrogène dans le secteur des transports, le gouvernement entend déployer des écosystèmes territoriaux de mobilité hydrogène « sur la base notamment de flottes de véhicules professionnels » ; déployer une flotte de 5000 véhicules utilitaires légers et 200 véhicules lourds, ainsi que 100 stations de recharge, à l’horizon 2023 ; ou encore accompagner le déploiement de flottes territoriales de véhicules hydrogène.

« Le pilier d’un modèle énergétique neutre en carbone »

« C’est l’Ademe qui pilotera le déploiement [des 100 millions d’euros investis] et accompagnera les projets et acteurs de la filière partout en France », précise le ministère. Selon Nicolas Hulot, « l’hydrogène peut devenir l’un des piliers d’un modèle énergétique neutre en carbone. Cette molécule, qui renferme énormément d’énergie, va devenir indispensable compte-tenu de l’étendue de ses propriétés : elle permet de stocker l’électricité, d’alimenter des voitures, de recycler du CO2, de rendre les processus industriels plus propres ». Il estime que « la France est à la pointe sur cette filière, et je veux lui donner les moyens de conserver son avance au cœur d’une compétition mondiale déjà féroce car elle constitue un atout pour notre indépendance énergétique mais également un immense gisement d’emplois ».

Crédit : D.Daguier / Département de la Manche
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
En partenariat avec
À lire également
Eolien en mer : la contre-proposition du SER vise l’installation de 1 GW par an d’ici 2024
Eolien en mer : la contre-proposition du SER vise l’installation de 1 GW par an d’ici 2024
Le Syndicat des énergies renouvelables plaide pour un relèvement de l’ambition en matière d’éolien en mer, que le projet de décret sur la PPE relègue à un quasi statu quo.
Engie réseaux exploitera le futur réseau de chaleur géothermique de Champs-sur-Marne et Noisiel
Engie réseaux exploitera le futur réseau de chaleur géothermique de Champs-sur-Marne et Noisiel
Jeudi 18 avril, Engie réseaux a signé une concession de service public pour le déploiement d’une géothermie profonde à Champs-sur-Marne et Noisiel.
Neutralité carbone : accélération ou fuite en avant ?
Neutralité carbone : accélération ou fuite en avant ?
Inspiré de l’Accord de Paris de 2015, l’objectif de « neutralité carbone » en 2050 promu par le projet de loi « climat-énergie » n’a pas fini d’être décrypté.
La Commission européenne autorise l’aide à quatre fermes pilotes d’éoliennes flottantes en France
La Commission européenne autorise l’aide à quatre fermes pilotes d’éoliennes flottantes en France
Lundi 25 février, la Commission européenne a autorisé l’aide accordée à quatre fermes pilotes d’éoliennes flottantes en mer en France : les projets « Groix Belle Île » dans l’océan Atlantique, « Golfe du Lion », « Eolmed » et « Provence Grand Large » en mer Méditerranée.
Enercitif va installer neuf centrales solaires citoyennes à Paris
Enercitif va installer neuf centrales solaires citoyennes à Paris
La coopérative parisienne d'énergie renouvelable Enercitif a remporté la consultation de la ville de Paris : dès ce printemps elle installera neuf centrales solaires citoyennes dans la capitale.
France Energie inaugure sa nouvelle plateforme de recherche collaborative
France Energie inaugure sa nouvelle plateforme de recherche collaborative
Le fabricant mayennais de pompes à chaleur sur boucle d’eau, France Energie, vient d’inaugurer son « P@rc », une nouvelle plateforme de recherche collaborative tertiaire « au service de l’efficacité énergétique des bâtiments ».
Pour RTE, la fermeture de l’ensemble des centrales à charbon d’ici 2022 demeure possible
Pour RTE, la fermeture de l’ensemble des centrales à charbon d’ici 2022 demeure possible
Ce mercredi 3 avril, le ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy, a présenté un nouveau rapport complémentaire de RTE.
Tous les articles ÉNERGIE
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Construmat
14 Mai 2019
Construmat
TAP 2019
15 Mai 2019
TAP 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
16 Mai 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Alternant Adjoint Chef d'Atelier H/F
- Conseiller Clientèle H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- SUPERVISEUR PIPING MÉTALLURGIE CONFIRMÉ F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.