Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Une étude anticipe la baisse des coûts de production du biométhane

Partager :
Une étude anticipe la baisse des coûts de production du biométhane
Par E.G, le 31 octobre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Mardi 30 octobre, la société de conseil Enea Energy Committed a publié une étude sur l’évolution des coûts de production du biométhane. A moyen terme (2025-2030), le prix de la production au MWh pourrait être compris entre 65 et 85 euros, contre une centaine d’euros actuellement.

« La modélisation de trois unités types, pour des capacités d’injection allant de 100 à 300 Nm3/h, aboutit à des coûts complets de production du biométhane variant entre 94 et 122 euros /MWh, hors subvention », rappelle Enea Energy Committed dans le rapport de son étude sur l’évolution des coûts de production du biométhane, publiée le mardi 30 octobre dernier. En prenant en compte la structuration de la filière et notamment l’association de GRDF, GRTgaz, du Club Biogaz de l’Association technique énergie environnement (ATEE) et du Syndicat des énergies renouvelables (SER) pour l’élaboration d’une feuille de route industrielle, la société de conseil en vient à la conclusion suivante : « L’identification de leviers précis (...) et la quantification de leur impact sur les modèles économiques des unités permettent de projeter un coût de production du biométhane entre 65 et 85 euros /MWh à moyen terme (2025-2030), soit une baisse de l’ordre de 30 % du coût de production par rapport à la situation actuelle. »

Dix leviers pour renforcer la compétitivité

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’étude a identifié dix thématiques sur lesquelles la filière biométhane doit s’engager afin de renforcer sa compétitivité : maximiser le pouvoir méthanogène des intrants, limiter le coût des intrants, maximiser la valorisation du biogaz, renforcer la strandardisation et la mutualisation, développer la formation des opérateurs et optimiser la maintenance, limiter les coûts de raccordement et du poste d’injection, bénéficier des effets d’échelle liés à la taille des unités, valoriser les unités sur une durée de vie prolongée, optimiser le coût et la structure du financement et limiter l’impact des facteurs exogènes induisant une potentielle hausse des coûts.

« Une part importante de ces gains de compétitivité peut être saisie à court terme avec un gain potentiel de l’ordre de 20 % à horizon 2020-2025 à travers la diffusion de bonnes pratiques et la montée en puissance d’une filière industrielle française », ajoute Enea Energy conseil.

Des attentes vis-à-vis de la PPE

Le président du SER, Jean-Louis Bal, indique qu’« alors que les derniers arbitrages doivent être rendus prochainement sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE), cette étude vient démontrer que la France dispose d’une filière biométhane pleine d’atouts et qui sera compétitive à moyen terme. Nous attendons donc que la PPE lui apporte la visibilité nécessaire afin que puissent se concrétiser les emplois et les nouvelles opportunités industrielles qu’elle porte en germe ».

Wikimedia Commons / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
En partenariat avec
À lire également
ekWateur remporte un marché public de 27.000 compteurs
Lundi 8 avril, le fournisseur d'énergie alternatif ekWateur a annoncé avoir remporté le lot « petite électricité » de l'appel d'offres organisé par la direction des achats de l'Etat.
La stratégie nationale bas carbone serait trop ambitieuse, selon l'association française du gaz
La stratégie nationale bas carbone serait trop ambitieuse, selon l'association française du gaz
D'après l'étude technico-économique menée par l'Association française du gaz sur la trajectoire de la stratégie nationale bas carbone (SNBC), la vision du gouvernement pour atteindre la neutralité carbone à horizon 2050 est trop ambitieuse.
A partir du 23 mars, la France ne consommera que des énergies fossiles et nucléaires
A partir du 23 mars, la France ne consommera que des énergies fossiles et nucléaires
A partir du samedi 23 mars, la France ne consommera plus que des énergies fossiles et nucléaires, alerte le fournisseur d'énergies renouvelables Ilek, sur la base des chiffres de RTE, Enedis, du Syndicat des énergies renouvelables et de l'Association des distributeurs.
Engie France Réseaux et la FedEpl en partenariat pour promouvoir l'économie mixte dans les territoires
Engie France Réseaux et la Fédération des entreprises publiques locales (FedEpl) ont signé ce mercredi 6 mars, une convention de partenariat afin d'optimiser les services publics locaux tout en promouvant l'économie mixte dans les territoires.
Jean-Louis Chaussade est le nouveau président de Suez
Jean-Louis Chaussade est le nouveau président de Suez
Le 26 février dernier, le conseil d'administration de Suez a désigné Jean-Louis Chaussade pour devenir président du groupe.
Le salon Produrable se tiendra les 9 et 10 avril prochains à Paris
Les 9 et 10 avril prochains, aura lieu le salon Produrable au palais des Congrès de Paris.
Global bioenergies reçoit 2,2 millions d'euros pour le projet européen Optisochem
Le 9 avril, le groupe Global bioenergies a annoncé avoir reçu 2,2 millions d'euros dans le cadre du projet Optisochem soutenu par le partenariat public-privé entre l'Union européenne et le Consortium des bio-industries (BIC).
Tous les articles ÉNERGIE
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Construmat
14 Mai 2019
Construmat
TAP 2019
15 Mai 2019
TAP 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
16 Mai 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Génie électrique (H/F)
- Contrôleur de Gestion H/F
- Architecte paysagiste
- Chargé d'affaires maintenance mécanique F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.