Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les pays du G20 ont augmenté leur consommation énergétique et leurs émissions de CO2 en 2018

Les pays du G20 ont augmenté leur consommation énergétique et leurs émissions de CO2 en 2018
Par Eva Gomez, le 28 mai 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mardi 28 mai, le bureau d’études Enerdata publie son bilan énergétique mondial pour l’année 2018. Celui-ci fait part d’une hausse et de nouveaux records de consommation d’énergie et d’émissions de CO2.

En 2018, les pays du G20 ont vu leur consommation d’énergie augmenter de 2,1% et leurs émissions de CO21 de 1,7%, conclut Enerdata ce mardi 28 mai. Dans son nouveau bilan énergétique mondial, le bureau d’étude souligne que la croissance économique reste stable (+3,8%) dans les pays du G20, qui affichent néanmoins un niveau record de consommation énergétique. Dans l’Union européenne, les consommations d’énergie ont un peu diminué, mais cette baisse est compensée par une hausse de celles des Etats-Unis et des pays non membres de l’OCDE. « La consommation énergétique des USA a fortement augmenté, ce qui peut s’expliquer par les conditions climatiques extrêmes auxquelles ils ont été soumis, dont l’hiver très froid qui a demandé beaucoup de chauffage », explique le président d’Enerdata, Pascal Charriau. Par ailleurs, il semblerait que « le développement économique se fasse de façon énergivore : même si on observe un léger gain d’intensité énergétique, l’efficacité énergétique n’est pas améliorée », souligne-t-il.

A noter que les énergies fossiles représentent toujours 80% du mix énergétique du G20, charbon en tête, suivi par le pétrole. « La consommation de charbon, qui augmente de 0,7% en 2018, est surtout tirée par les pays non-OCDE », explique Morgan Crenes, responsable du département Market Research d’Enerdata. « Cependant, on constate une évolution très marquée de la consommation de gaz », poursuit-il. +4,8% en 2018 : une augmentation essentiellement due à la Chine et aux Etats-Unis. La consommation électrique augmente quant à elle de 3,7% avec une accélération en Chine et en Inde, mais une stabilisation européenne et japonaise. Enfin, les renouvelables progressent de 13% en 2018, un rythme « encore trop lent », estime Morgan Crenes. A noter quand même, la croissance 20% de la production éolienne et l’installation de 44 GW supplémentaires de capacités solaires en Chine.

Encore loin des objectifs de l’Accord de Paris ?

Du côté des émissions de CO2, le bilan de 2018 n’est pas non plus positif : +1,7% d’émissions chez les pays du G20. « Les pays non-OCDE voient leurs émissions augmenter de 2,5% et représentent 57% des émissions totales des pays du G20, avec une forte hausse en Inde, en Russie et en Chine », indique Pascal Charriau. « Les pays membres de l’OCDE voient quant à eux leurs émissions de CO2 augmenter de 0,4%, du fait des Etats-Unis principalement, où une croissance forte est constatée, contrairement à l’Union européenne, qui témoigne d’une baisse des émissions notamment due à la faible demande énergétique en Allemagne et à la décarbonation du mix énergétique français », poursuit-il. Afin d’atteindre les objectifs de l’accord de Paris, il s’agissait en 2015 de réduire les émissions annuelles du G20 de 2,9% par an jusqu’en 2050. « Trois ans plus tard, nous sommes toujours au même niveau d’émissions de CO2, donc le pourcentage annuel de réduction nécessaire passe désormais à 3,3% », se désole le président d’Enerdata.

L’Union européenne sur la bonne voie

Plus particulièrement dans l’Union européenne, la consommation d’énergie a diminué de 1,1% et les émissions de CO2 ont également diminué de 2,5%. « C’est mieux que l’année 2017, où les émissions de l’UE avaient augmenté de 1,3% », se réjouit Morgan Crenes. Ceci s’explique notamment par des conditions climatiques favorables et une production hydroélectrique efficace, mais aussi grâce à l’amélioration globale de l’efficacité énergétique, la hausse du prix du CO2 ou encore la sortie progressive du charbon. « Seule la Pologne voit sa production et consommation de charbon augmenter en 2018 », précise le responsable Market Reaserch d’Enerdata. « L’objectif de 20% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique européen devrait être atteint en 2020, il faudra cependant plus d’efforts pour atteindre l’objectif de 32,5% à l’horizon 2030 », conclut-il.


1 : Emissions de CO2 liées à la combustion d’énergie seulement.
Flickr / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, comment ça se recycle une éolienne ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Google sollicite Engie pour décarboner 80 % de ses opérations en Allemagne
Google sollicite Engie pour décarboner 80 % de ses opérations en Allemagne
Engie accompagne le géant américain Google dans la poursuite de son ambition zéro carbone. Le contrat, d’une durée de 3 ans, garantira une décarbonation proche de 80 % des opérations allemandes de Google d’ici 2022.
Lhyfe produit de l'hydrogène vert en Vendée
Lhyfe produit de l'hydrogène vert en Vendée
C'est une première ! L'entreprise nantaise Lhyfe a produit les premières centaines de kilos d’hydrogène renouvelable à partir d’énergie éolienne à Bouin en Vendée.
Teréga Solutions se renforce avec l'entité « Hydrogène »
Teréga Solutions se renforce avec l'entité « Hydrogène »
Le groupe Teréga a créé une nouvelle Business Unit (BU) « Hydrogène » affiliée à Teréga Solutions. Sa direction est attribuée à Hind Lammari. 
Christian Lefort consolide l'activité « Transfert Thermique » du groupe Armor
Christian Lefort consolide l'activité « Transfert Thermique » du groupe Armor
Christian Lefort prend la direction d’Armor Industrial Coding and Printing, l’activité principale du groupe industriel dédiée au transfert thermique.
[Avis d'expert] Prix de l’électricité : une méthode de calcul qui pénalise 70% des  Français
[Avis d'expert] Prix de l’électricité : une méthode de calcul qui pénalise 70% des Français
Plébiscités aujourd’hui par plus de 70% des foyers français malgré l’ouverture à la concurrence en 2007, les TRV (Tarifs Réglementés de Vente de l'énergie) sont en constante augmentation depuis leur création. Leur méthode de calcul, supervisée par la CRE questionne cependant : Les TRV sont-ils véritablement dans l’intérêt du consommateur ? Quelle réalité recouvrent-ils exactement ? Olivier Xu, Country Manager France de Bulb apporte un éclairage sur ce sujet. 
Océole entend mener « à bien le développement de l’éolien flottant » en France
Océole entend mener « à bien le développement de l’éolien flottant » en France
Le consortium Océole, constitué d'Equinor, RES et Green Giraffe, est officiellement préqualifié pour l’appel d’offres du projet éolien flottant en Bretagne Sud (AO5). 
EDP Renewables poursuit son expansion à l'international
EDP Renewables poursuit son expansion à l'international
Le quatrième producteur mondial d’énergie renouvelable, EDP Renewables (EDPR), a signé 51 projets solaires aux États-Unis qui génèrent 38,3 MW d’électricité et un projet éolien de 120 MW au Chili.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.