Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les émissions mondiales de CO2 continuent d’augmenter en 2018

Les émissions mondiales de CO2 continuent d’augmenter en 2018
Par Eva Gomez, le 5 décembre 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mercredi 5 décembre, le consortium scientifique Global Carbon Project publie ses prévisions concernant les émissions globale de carbone. En 2018, les émissions mondiales devraient augmenter de 2,7 % par rapport à 2017. Après trois années de stagnation, il s’agit de la seconde année consécutive de hausse.

Alors que la COP 24 a débuté le dimanche 2 décembre dernier à Katowice en Pologne, le Global Carbon Project publie ce mercredi 5 décembre les résultats annuels du Global Carbon Budget. Selon les prévisions de ce rapport, les émissions mondiales de CO2 vont augmenter de 2,7 % en 2018, avec un total de 37,1 gigatonnes de CO2 (GtCO2), contre 36,2 GtCO2 en 2017. « Entre 1990 et 2017, les émissions mondiales de CO2 ont augmenté de 63 % », rappelle Philippe Ciais, directeur de recherche au laboratoire des sciences du climat et de l’environnement. Entre 2016 et 2017, les émissions avaient augmenté de 1,6 %.

Les émissions chinoises et américaines continuent de s’envoler

En cause de cette hausse : l’augmentation des émissions chinoises (+4,7 % environ en 2018), en majorité due à la forte consommation de charbon qui va de pair avec la croissance économique du pays. « Depuis 2013, les émissions chinoises stagnaient, et celles dues au charbon en particulier étaient en diminution », précise Corinne Le Quéré, climatologue et contributrice du Global Carbon Project. Les Etats-Unis voient également leurs émissions ré-augmenter après une légère baisse en 2017 : +2,5 % en 2018. Une augmentation « probablement liée à un hiver 2017-2018 rigoureux et à un été 2018 très chaud », soulignent les auteurs du rapport. L’Europe dans son ensemble reste en troisième place des plus gros émetteurs mondiaux. Mais ses émissions sont en constante baisse depuis plusieurs années. En 2018, elles devraient diminuer d’environ 0,7 %, notamment grâce à la baisse continuelle des émissions liées au charbon et à la tendance à la hausse des énergies renouvelables. « Depuis 2005, les émissions dues au charbon ont diminué de 30 % en Europe », rappelle Philippe Ciais. Concernant la France, « les émissions avaient diminué entre 2000 et 2007 mais elles ont augmenté de 2 % entre 2016 et 2017 ». Les chiffres par pays pour l’année 2018 devraient être annoncés prochainement.

Augmentation de l’utilisation de gaz et des émissions dues au pétrole

Par ailleurs, la consommation d’énergie basée sur le gaz naturel a augmenté de 8,4 % par an entre 2000 et 2017 en Chine, et de 2 % par an au niveau mondial. « Cette croissance rapide du gaz naturel en Chine est probablement liée à des politiques nationales de réduction de la pollution atmosphérique », estiment les auteurs. Cependant, après la transition du charbon au gaz, « il faudra très vite opérer une transition entre le gaz et les énergies renouvelables », remarque Philippe Ciais. Mais le rapport souligne une tendance à la hausse « plus surprenante » du pétrole : +1,4 % entre 2013 et 2017, « alors que le pic de consommation semblait atteint ». Cette augmentation est principalement liée à une croissance du transport. A noter également qu’en 2017, « les puits de carbone naturels mondiaux semblent avoir récupéré après une forte atténuation lors du phénomène El Niño de 2015-2016 ». Philippe Ciais rappelle à ce sujet que « les puits naturels absorbent environ la moitié des émissions globales ».

Toujours pas de pic de stagnation ?

« Pour ne pas dépasser les 2°C de réchauffement climatique prévus dans l’Accord de Paris, il faut que les émissions atteignent un pic, puis qu’elles décroissent », explique Philippe Ciais. Après la stagnation des émissions constatée entre 2013 et 2016, « la forte croissance prévue en 2018 n’est pas un retour aux pics des années 2000, mais il est peu probable qu’il s’agisse du pic de stabilisation », souligne le directeur de recherche. Il ajoute cependant que « si les émissions sont toujours à la hausse, elles sont tout de même plus ou moins alignées avec les engagements des pays pour l’Accord de Paris ». Selon lui « on s’éloigne clairement des pires scénarios de +4 à 6°C établis dans les années 2000, mais on serait actuellement sur une trajectoire de +3°C à l’horizon 2100 ». Le chercheur souligne également que l’Union européenne a diminué ses émissions de 25 % entre 1990 et 2017 : « il reste beaucoup de chemin à faire pour atteindre l’objectif des - 45 % à l’horizon 2030. »
Flickr / DR
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Juillet 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 2 juin 2022 fixant le coefficient de proportionnalité pour la contribution tarifaire sur les prestations de transport et de distribution de gaz naturel Lire
Arrêté du 3 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2023 l'ouverture de l'examen professionnel d'accès au grade de chargé d'études documentaires principal du corps interministériel des chargés d'études documentaires Lire
Arrêté du 31 mai 2022 portant nomination au cabinet du ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire Lire
Arrêté du 23 mai 2022 suspendant pour l'année 2022 l'application de l'arrêté du 26 mars 2004 relatif au report de la date de broyage et de fauchage de la jachère de tous terrains à usage agricole Lire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
À lire également
Les énergies renouvelables ont permis à la France d'éviter une année entière d'émissions de CO2 depuis 20 ans
Les énergies renouvelables ont permis à la France d'éviter une année entière d'émissions de CO2 depuis 20 ans
L'Agence de la transition écologique révèle que les énergies renouvelables et de récupération ont permis de réduire les émissions de la France de 426 MtCO2-eq depuis 2000. Selon l'Ademe, leurs coûts sont désormais comparables aux moyens de production conventionnels.
Une solution globale pour décontaminer les terres polluées
Une solution globale pour décontaminer les terres polluées
A travers sa filiale Geocycle France, le groupe Holcim propose une solution globale d'inertage des terres polluées, de la caractérisation des polluants à l'évacuation en filières.
Dossier 1 | L’Ineris renforce son expertise sur l’urgence et le post-accidentel
Dossier 1 | L’Ineris renforce son expertise sur l’urgence et le post-accidentel
La cellule d’appui aux situations d’urgence de l’Ineris a été mobilisée dans le cadre de l’incendie de Rouen pour estimer la gravité du risque industriel et modéliser l’impact du panache de fumée. L’accident a également déclenché un travail pour faire évoluer certains outils et en créer de nouveaux.
Dossier/3 | Veolia veille sur l’air des écoles
Dossier/3 | Veolia veille sur l’air des écoles
Depuis 2019, le groupe s’est engagé sur une nouvelle offre pour surveiller et améliorer la qualité de l’air intérieur. Dans le contexte épidémique actuel, il la propose notamment aux écoles pour assurer le renouvellement d’air dans les classes.
Dossier | Pollution de l’air : l’innovation au service de la qualité de l’air
Dossier | Pollution de l’air : l’innovation au service de la qualité de l’air
Le développement actuel des micro-capteurs pour la mesure de l’air permet de sensibiliser la population à la pollution et au changement de comportement. En plus de leur atout pédagogique, ces nouvelles données pourraient contribuer à améliorer la surveillance de la qualité de l’air par la mise en œuvre de méthodologies innovantes.
L'Union européenne veut améliorer son évaluation des risques de substances chimiques
L'Union européenne veut améliorer son évaluation des risques de substances chimiques
Regroupant près de 200 partenaires, le Partenariat européen pour l'évaluation des risques liés aux substances chimiques (PARC) vise à produire de nouvelles données sur les expositions aux substances chimiques en intégrant l'approche « Une seule santé ».
Tribune | « Pollution lumineuse : l'éclairage public intelligent pour concilier développement durable et sécurité publique »
Tribune | « Pollution lumineuse : l'éclairage public intelligent pour concilier développement durable et sécurité publique »
Au cours des vingt dernières années, la quantité́ de lumière émise a augmenté de 94 % en France pour le seul éclairage public, selon l’ANPCEN. L’excès d’éclairage artificiel constitue une source de perturbations pour l’homme, la biodiversité et représente un gaspillage énergétique considérable. Fabrice Dudognon, Directeur France Électricité, Éclairage public & Smart City chez Itron, revient sur les moyens apportés par l'éclairage public intelligent pour diminuer l'impact de la pollution lumineuse ainsi que de concilier développement durable et sécurité publique. 
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Événements
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Technicien de Maintenance H/F
- Alternance - Chargé(e) Production Traitement H/F
- Élagueur-grimpeur / Élagueuse-grimpeuse
- Chargé(e) de mission accompagnement des entreprises F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.