Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Le réseau de Paris-Saclay insuffle le chaud et le froid

Partager :
Le réseau de Paris-Saclay insuffle le chaud et le froid
Par Laurence Madoui, le 11 juin 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Le réseau d’échange de chaleur et de froid du campus urbain de Paris-Saclay – qu’inaugurera François de Rugy le 24 juin prochain – s’affiche comme « la plus grande boucle tempérée de France ». D’une puissance de 40 MW de chaleur et de 10 MW de froid, il desservira 2,1 millions de m2 en 2024.
 
65 % d’énergies renouvelables et de récupération (ENR&R) figureront au bilan de la production thermique de Paris-Saclay en 2021. « L’éco-territoire » valorisera à la fois chaleur du sous-sol (33 % du mix énergétique) et celle issue des laboratoires et centres de recherche (32 %).

L’Etablissement public d’aménagement (EPA) a signé en 2015 avec Idex un contrat de conception, réalisation, exploitation et maintenance de sept ans pour la mise en œuvre du réseau de chaleur et de froid. Cet équipement mutualisé s’avère 20 % moins coûteux que les solutions individuelles de performance environnementale équivalente, selon le Secrétariat général à l’investissement. Il est aussi quatre fois moins émetteur de CO2 qu’une batterie de chaudières à gaz installées dans chaque bâtiment.

L’EPA a investi 51,7 M€ (1) dans l’infrastructure qui assurera, à l’automne prochain, la première saison de chauffe du quartier de Moulon (2), l’une des trois ZAC composant le campus urbain.

Un appoint en gaz réduit à 6 %

A proximité de l’arrêt « Orsay-Gif » de la future ligne 18 du Grand Paris Express, l’unité de production centralisée exploite la chaleur géothermique, puisée à 700 m dans la nappe de l’Albien, où circule une eau de 30°C de température moyenne. Elle alimente une boucle qui dessert, au sous-sol du bâtiment de Centrale Supélec, la sous-station d’îlot abritant des thermo-frigo-pompes. Ces pompes à chaleur évoluées complètent la ressource géothermale pour livrer aux bâtiments – certifiés pour leurs faibles besoins énergétiques – de la chaleur à 60°C et du froid à 7°C (3). La consommation d’électricité des pompes représente 29 % du mix local.

La boucle tempérée récupère les calories des systèmes informatiques et de climatisation des bâtiments tertiaires, qui contribuent à la fourniture d’eau chaude sanitaire des logements voisins. L’installation centralisée se complète de trois chaudières gaz (6 MW chacune) assurant l’appoint lors des pics de chauffage d’hiver (6 % du mix).

« 5G Ready »

« On se focalise beaucoup sur la consommation d’électricité en oubliant que la chaleur pèse plus de 50 % de la consommation énergétique des villes. Et que le réchauffement climatique renforce les besoins de froid », observe Nicolas Eyraud, directeur du projet à l’EPA.

Evolutif, le réseau s’étendra après 2022 en recourant à d’autres énergies renouvelables (chaufferie biomasse, unité de méthanisation de déchets agricoles et alimentaires) et de récupération (chaleur fatale des laboratoires et centres de recherche). Dans le cadre du projet européen D2Grids, l’EPA déploiera, d’ici 2021, le premier démonstrateur français de réseau de 5ème génération (4), à même de planifier l’effacement de certains clients lors des pointes de consommation et de stocker la chaleur, ce qui maximisera l’utilisation des ENR&R. Des panneaux photovoltaïques seront en outre posés en toiture des bâtiments, dont 30 % des surfaces est réservé à cet effet, pour de l’autoconsommation.
 

1. : soutenu à hauteur de 10 M€ par le fonds chaleur de l’Ademe
2. : qui comptera environ 700 000 m2 de bâtiments (enseignement supérieur et recherche, logements, commerces, services, équipements publics) en 2020.
3. : 1 kWh d’électricité consommé pour 3 de chaleur 2 de froid produits
4. : d’un coût de 2,5 M€ dont 1,5 financé par le Feder.

 
© Communauté d’agglomération Paris-Saclay / Olivier Fermé
Retrouvez toute l'information Énergie dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Bretagne : Plouha décroche le Pavillon Bleu

En mai dernier, la commune de Plouha (Côtes-d’Armor) a reçu pour la première fois le label Pavillon Bleu. Eva Gomez s’est rendue sur place.
Toutes nos vidéos
À lire également
La Région Occitanie et Enedis soutiennent les startups prometteuses dans l'énergie et la mobilité
La Région Occitanie et Enedis soutiennent les startups prometteuses dans l'énergie et la mobilité
Ad'Occ, l'agence de développement économique de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, a profité de la dernière édition du salon VivaTechnology pour mettre en avant plusieurs jeunes entreprises innovantes régionales.
Un capteur aérodynamique pour optimiser le rendement des éoliennes
Un capteur aérodynamique pour optimiser le rendement des éoliennes
L’entreprise bretonne Mer Agitée se diversifie en concevant et développant un capteur destiné à diagnostiquer en temps réel le profil aérodynamique des pales d’éoliennes.
Des enfants d'écoles maternelles et primaires ambassadeurs de l’écologie
Des enfants d'écoles maternelles et primaires ambassadeurs de l’écologie
L’entreprise spécialisée dans l’Economie sociale et solidaire Eco CO2 a renouvelé cette année encore son programme « Watty à l’école » destiné à sensibiliser les élèves aux économies d’eau et d’énergie.
Une étude de Coénove remet en question la stratégie nationale bas carbone
Une étude de Coénove remet en question la stratégie nationale bas carbone
Ce mercredi 3 juillet, l'association Coénove a publié les résultats d'une étude réalisée conjointement avec le bureau d'étude Artelys.
Financement participatif : 1,1 million d’euros collectés en 25 jours pour le parc solaire Athies-Samoussy
Financement participatif : 1,1 million d’euros collectés en 25 jours pour le parc solaire Athies-Samoussy
Ce lundi 19 août, la plateforme de financement participatif, Lendosphere, a annoncé avoir collecté 1,1 million d’euros en 25 jours pour le financement du plus grand parc solaire des Hauts-de-France.
Paris-Saclay : un réseau d’échange de chaleur et de froid inauguré
Paris-Saclay : un réseau d’échange de chaleur et de froid inauguré
Lundi 24 juin, un réseau d’échange de chaleur et de froid a été inauguré à Paris-Saclay pour irriguer les 1,146 m² du campus urbain.
L'Afhypac publie un observatoire de l'hydrogène en France
L'Afhypac publie un observatoire de l'hydrogène en France
A l'occasion des journées hydrogène dans les territoires, qui ont eu lieu à Marseille (Bouches-du-Rhône) les 10 et 11 juillet derniers, l'association française pour l'hydrogène et les piles à combustible (Afhypac) a lancé la plateforme Vig'hy, un observatoire de l'hydrogène en France.
Tous les articles ÉNERGIE
Appels d'offres
En partenariat avec
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Recycking Aktiv
5 Septembre 2019
Recycking Aktiv
Matexpo 2019
11 Septembre 2019
Matexpo 2019
Les Confs Amiante Marseille
12 Septembre 2019
Les Confs Amiante Marseille
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN MAINTENANCE PAC/CLIM/ENR (H/F) Agneaux
- Gestionnaire Back-Office Logistique Maintenance H/F
- Bûcheron élagueur / Bûcheronne élagueuse
- Ingénieur Automatisme F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.