Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

23 % de la consommation française d’électricité sont d’origine renouvelable

Partager :
23 % de la consommation française d’électricité sont d’origine renouvelable
Par E.G, le 6 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
En 2019, 23 % de la consommation française d’électricité étaient d’origine renouvelable. La puissance totale du parc électrique renouvelable s’élevait fin décembre dernier à 53.609 MW.

La couverture de la consommation d’électricité française par les énergies renouvelables est en légère hausse en 2019. Elle atteint 23 % contre 22,9 % en 2018, « notamment du fait de la montée en puissance de la production éolienne qui couvre désormais 7,2 % de la consommation », précisent RTE, le Syndicat des énergies renouvelables, Enedis, l’Agence ORE et l’Association des distributeurs d’électricité en France (Adeef) dans leur nouveau panorama de l’électricité renouvelable. Publié ce jeudi 6 février, il souligne que le parc éolien français atteint 16.494 MW au 31 décembre 2019, soit 1.361 MW de plus qu’en 2018. « A fin 2023, la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) en vigueur vise un parc compris entre 21.800 et 26.000 MW », rappellent les auteurs du panorama. Ainsi, la filière éolienne a produit 34,1 TWh en 2019, soit une hausse de 21,3 %.

Le parc solaire atteint quant à lui une puissance de 9.436 MW à fin 2019, avec 890 MW raccordés au cours de l’année. La filière a produit 11,6 TWh en 2019, soit 7,8 % de plus qu’en 2018, et couvre désormais 2,5 % de la consommation électrique française annuelle. A noter que la PPE vise un parc compris 18.000 et 21.000 MW en fin 2023.

Le parc hydroélectrique est également en légère hausse avec une puissance installée de 25.557 MW, soit 21 MW de plus qu’en 2018. « L’année 2019 a été une année en demi-teinte pour la production après une bonne année 2018 : 55,5 TWh ont été injectés dans les réseaux (60 TWh avec la part non renouvelable), soit une baisse de 12% par rapport à l’année précédente », souligne le panorama. La filière des bioénergies électriques atteint de son côté les 2.122 MW installés avec 75 MW de nouvelles capacités. « Sa production s’est élevée à 7,7 TWh sur l’année 2018 (9,9 TWh en incluant la part non renouvelable), en hausse de 3,4% par rapport à 2018. La filière couvre ainsi 1,6% de l’électricité consommée en 2019, tout comme en 2018 », est-il précisé.

Les Hauts-de-France en tête des raccordements au 4e trimestre

Globalement, le parc électrique renouvelable français représente 53.609 MW, soit 2.347 MW de plus qu’en 2018, et 28.189 MW de plus qu’en 2002. La Région Auvergne-Rhône-Alpes est toujours loin devant les autres Régions françaises grâce à sa puissance hydroélectrique installée. Elle est suivie par l’Occitanie et le Grand Est. Le panorama souligne néanmoins que sur le 4e trimestre 2019, les Hauts-de-France sont en tête des nouveaux raccordements avec + 343 MW. La Région Nouvelle-Aquitaine vient ensuite avec 98 MW supplémentaires raccordés au dernier trimestre 2019, suivie du Grand-Est (+ 95 MW).

Le panorama souligne par ailleurs que 71 % des objectifs nationaux de la PPE à l’horizon 2023 sont déjà atteints.
General Electrics / DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Trois questions à : Emmanuel Blanchet, directeur général et co-fondateur de Deepki
Trois questions à : Emmanuel Blanchet, directeur général et co-fondateur de Deepki
Alors que la France est en confinement depuis ce mardi 17 mars pour faire face à l'épidémie de Covid-19, les entreprises doivent s'adapter. Un exemple avec Emmanuel Blanchet, qui nous décrit l'organisation au sein de son entreprise de conseil, Deepki.
Eliéta Carlu est nommée à la tête d’Allice
Eliéta Carlu est nommée à la tête d’Allice
Eliéta Carlu a été nommée en janvier dernier directrice de l'Alliance industrielle pour la compétitivité et l’efficacité energétique (Allice). Cette structure d’animation consacrée à l’efficacité énergétique dans l’industrie est portée par quatre partenaires : le Cetiat, le Cetim, le CTCPA et Enea Consulting. 
Boralex lance sa première batterie
Boralex lance sa première batterie
Boralex annonce la mise en service commerciale de sa première unité de stockage d’énergie électrique, le 1er mars prochain dans le département de l’Aube.
La filière éolienne réclame un cadre de développement stable
La filière éolienne réclame un cadre de développement stable
Alors que le gouvernement vient de se prononcer en faveur d’un renforcement des conditions d’attribution des parcs éoliens, les industriels de la filière plaident en faveur des atouts de cette énergie renouvelable pour respecter les objectifs de la France en matière de transition énergétique.
La nécessaire adaptation des énergies renouvelables au changement climatique
La nécessaire adaptation des énergies renouvelables au changement climatique
Une équipe de chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne a développé une méthode de simulation pour réduire les impacts liés aux incertitudes climatiques sur le secteur de l’énergie et garantir le fonctionnement des installations pendant les phénomènes climatiques extrêmes.
Maif assure les projets d'énergie citoyenne
Maif assure les projets d'énergie citoyenne
Ce vendredi 6 mars, la Maif et Energie partagée annoncent la signature prochaine d'un partenariat pour un dispositif d'assurance adressé aux structures affiliées à Energie Partagée.
Heiner Markhoff est nommé vice-président de GE Grid Solutions
Heiner Markhoff est nommé vice-président de GE Grid Solutions
Le nouveau vice-président entrera en fonction à compter du 20 mars prochain.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Ingénieur Génie - Civil H / F
- Installateur / Installatrice en chauffage, climatisation, sanitaire et énergies renouvelables
- Ingénieur projet F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.