Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Sébastien Dubois, directeur général de RES

Partager :
Sébastien Dubois, directeur général de RES
Par Sébastien Dubois, directeur général de RES, le 7 mai 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pendant la crise sanitaire du Covid-19 et le confinement qu’elle impose, Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation. Journée type ? Quelle organisation au travail ? Comment entrevoir l’après-crise ? Sébastien Dubois, directeur général de RES, nous explique son quotidien.

- Quelle est votre journée type en confinement ?

Depuis la mi-mars 2020, le rythme de mes journées de travail, comme celui de l’entreprise, ont été largement bouleversés tout en gagnant en intensité. La crise sanitaire et la gestion de ses impacts sur notre marché, nos activités et notre organisation sont devenues le sujet central et récurrent de mon quotidien.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
A la tête d’un comité de crise, je consacre une grande partie de mon temps à coordonner avec les équipes, les orientations et les actions qui y sont prises en matière de santé-sécurité au travail, d’organisation adaptée au travail confiné, de plans de continuité d’activité, de communication…Dans un contexte où les 240 salariés de RES télétravaillent depuis plus d’un mois et que leur vie privée et professionnelle ont été bouleversées par les effets de cette crise sanitaire, l’information et la communication sont plus que jamais essentielles. Dans cette période d’incertitude et de confinement, il faut tout mettre en œuvre pour conserver un lien de proximité avec les équipes, fixer le cap, donner du sens et favoriser l’écoute et le dialogue. Cela demande beaucoup de temps mais c’est essentiel au bien-être des équipes et donc au bon fonctionnement de l’entreprise. Cette situation inédite nous permet de constater le très haut niveau de responsabilité et d’engagement des équipes de RES.

- Comment adaptez-vous votre activité professionnelle à cette situation inédite ?

Depuis le début de cette crise sanitaire inédite, les activités de RES ont été organisées autour de deux objectifs principaux :
- Assurer la santé et la sécurité de nos salariés et de nos partenaires qui poursuivent leurs missions, depuis leur domicile, nos bureaux ou sur le terrain ;
- Assurer une continuité de services et de conseils à nos clients pour permettre une production d’électricité optimale et une poursuite de nos activités de développement et de construction de nos projets de production d’électricité renouvelable.

Le respect de ces objectifs, parfois difficilement compatibles, nous impose d’adapter un grand nombre de modes opératoires. Une cellule de crise a été constituée pour suivre quotidiennement nos activités imposant des déplacements de nos salariés ou partenaires. Au-delà de cette crise qui nous mobilise largement, je préserve du temps pour poursuivre la gestion des opérations courantes du groupe et le respect de nos objectifs opérationnels.

- Quels seront, selon vous, les impacts de la pandémie sur votre entreprise ?

RES est un acteur majeur du secteur des énergies renouvelables et de la transition énergétique. A l’occasion de cette crise sanitaire, le caractère vital et essentiel de la fourniture d’électricité apparaît encore plus évident, de même que la nécessité d’une transition énergétique accélérée pour limiter l’impact du changement climatique sur l’apparition de nouveaux virus pathogènes. Le potentiel de marché de notre entreprise devrait donc encore augmenté au terme de cette crise.

Au niveau opérationnel et malgré la pandémie, les équipes de RES ont permis une production d’électricité normale des 850 MWs d’actifs sous gestion. Les investisseurs pourront ainsi mesurer la résilience particulière des actifs renouvelables au risque pandémique par rapport à d’autres projets d’infrastructure comme les autoroutes par exemple. S’agissant du développement de nouveaux projets, il y a essentiellement un retard, que l’on s’efforce de maîtriser, lié notamment à la limitation des déplacement dans les territoires, au délai de mise en place de nos instances suite aux élections municipales, à la suspension de l’instruction de nos demandes d’autorisations administratives.

Cette pandémie aura également un impact important sur nos manières de travailler, avec notamment une possibilité de recourir différemment au télétravail au sein de l’entreprise.

- Quelle est la première chose que vous ferez une fois le confinement terminé ?

Si les modalités de levée de confinement et les conditions sanitaires le permettent, je rendrai visite à ma mère qui est confinée seule dans sa maison et la serrai très fort dans mes bras.
J’organiserai une grande fête avec mes amis et leurs enfants pour que nous reconstituons ensemble ce lien social qui nous manque tant.
Enfin je pense que j’irai respirer l’air frais et vivifiant de l’Atlantique pour échapper à ce confinement urbain.

- Selon vous, à quoi ressemblera l’après Covid-19 ? 

Je pense qu’il y aura un avant et un après Covid-19, dans le sens où cette crise sanitaire mondiale s’accompagne d’une crise économique et sociale profonde, d’une ampleur exceptionnelle et d’une durée estimée longue. Cette crise est peut-être le point de rupture d’un modèle basé sur la consommation non raisonnée des ressources naturelles au niveau mondial depuis plus d’un siècle. C’est aussi une opportunité formidable de changer le monde d’avant, d’accélérer la transition énergétique, d’adapter nos modèles de consommation, de créer une société différente qui valoriserait davantage l’action des personnes qui s’occupent par exemple, du bien-être et de l’éducation des citoyens. Au-delà de l’anxiété voire de la tristesse que cette crise du Covid-19 engendre pour de nombreuses personnes, elle constitue aussi une opportunité exceptionnelle d’un changement devenu nécessaire.

Sébastien Dubois, directeur général de RES
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Caroline Flaissier, directrice générale d’Engie Entreprises & Collectivités
Depuis le 11 mai, la reprise s’organise progressivement partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Caroline Flaissier, directrice générale d’Engie Entreprises & Collectivités.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 27 mai 2020 portant nomination du président du conseil d'administration d'IFP Energies nouvelles - M. CHEVET (Pierre-Franck) Lire
Décret du 27 mai 2020 portant nomination du directeur des affaires financières - M. MOREAU (Vincent) Lire
Arrêté du 21 avril 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Covid-19 : Plüm Energie réduit le tarif de son abonnement de 50%
Covid-19 : Plüm Energie réduit le tarif de son abonnement de 50%
Face au risque de précarité énergétique, renforcé par la crise sanitaire, le fournisseur d'électricité verte Plüm Energie diminue de moitié le tarif de son abonnement.
Enerplan propose des pistes pour une relance économique au service du climat
Enerplan propose des pistes pour une relance économique au service du climat
Le syndicat des professionnels de l’énergie solaire, Enerplan, appelle à une relance économique au service du climat.
[Tribune] Fourniture d’électricité : à qui profite l’électron ?
[Tribune] Fourniture d’électricité : à qui profite l’électron ?
Cette semaine, nous publions une réflexion menée avant la crise sanitaire actuelle par Armel de la Meslière et Julien Henault, de Mazars Energie et Environnement. Ils reviennent sur le marché de la fourniture d'électricité : "Au-delà du prix, l’innovation et la fourniture d’une énergie toujours plus respectueuse de l’environnement figurent désormais au centre des préoccupations​", estiment-ils.
Trois questions à : Julien Tchernia, président et cofondateur d'ekWateur
Trois questions à : Julien Tchernia, président et cofondateur d'ekWateur
Le fournisseur alternatif ekWateur a annoncé le 31 mars dernier, une nouvelle levée de fonds collaborative de 1,5 million d'euros. A cette occasion, nous nous sommes entretenus avec le président et cofondateur, Julien Tchernia.
Hydrogène de France signe un accord avec ABB
Hydrogène de France signe un accord avec ABB
Hydrogène de France (HDF) veut collaborer avec ABB dans le domaine des piles à combustible pour les navires de haute mer.
Expobiogaz est reporté en septembre 2020
Expobiogaz est reporté en septembre 2020
Le salon Expobiogaz, qui devait se tenir début juin prochain, est reporté aux 2 et 3 septembre à Lille Grand Palais.
Crise sanitaire : l'investissement dans les énergies renouvelables permettrait une relance durable
Crise sanitaire : l'investissement dans les énergies renouvelables permettrait une relance durable
L'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena), publie ce lundi 20 avril, un rapport qui montre comment l'investissement dans les énergies renouvelables peut contribuer à la relance de l'économie après la crise sanitaire.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
bauma CTT RUSSIA
26 Mai 2020
bauma CTT RUSSIA
Confs'Amiante Bâti
28 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
+ d'événements
Emploi
- Responsable d'exploitation traitement d'eau F/H
- Technicien Gestion des Réseaux d'Eaux H/F
- Animateur / Animatrice en Hygiène Sécurité Environnement -HSE-
- Responsable de service Comptabilité F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.