Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] En quoi le nouveau diagnostic de performance énergétique est-il inédit ?

Partager :
[Tribune] En quoi le nouveau diagnostic de performance énergétique est-il inédit ?
Par Stanislas Jaubert, consultant indépendant spécialiste en rénovation énergétique Groupe AC Environnement, le 1er octobre 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Stanislas Jaubert, consultant indépendant spécialiste en rénovation énergétique Groupe AC Environnement, explique ce qui va changer avec le le nouveau DPE en juillet 2021 et quels seront les impacts sur l’immobilier.

Auparavant un diagnostic destiné à informer sur la performance énergétique du bien, voire à encourager le potentiel acquéreur à réaliser des travaux de rénovation énergétique, le Diagnostic de Performance Énergétique (D.P.E.) deviendra le 1er juillet 2021 l’outil de référence dans la lutte contre les logements les plus énergivores et les plus polluants. Qu’est-ce qui va changer et quel sera l’impact sur le secteur de l’immobilier ?

Fruit des accords de Kyoto et de la retranscription dans les lois françaises des engagements européens, le Diagnostic de Performance Énergétique (D.P.E.) existe depuis 2007. Au-delà des défaillances très médiatisées qui ont jalonné son existence, le D.P.E. demeure l’un des diagnostics les plus réalisés dans l’immobilier. Aujourd’hui près de 10 millions de D.P.E. ont été enregistrés auprès de l’Ademe en 7 ans. Ce diagnostic joue aujourd’hui un rôle informatif auprès des locataires et des acquéreurs, mais très bientôt, cela va changer en allant vers un durcissement très significatif du D.P.E.

Premier serrage de vis: à compter du 1er juillet 2021 (et non comme c’était prévu initialement le 1er janvier 2020, Covid oblige !), le D.P.E. deviendra juridiquement opposableen application de la loi dite ELAN du 23 novembre 2018 portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique, visant à réformer en profondeur le droit immobilier. Concrètement, à partir de cette date, le locataire ou le nouvel acquéreur d’un bien pourra se retourner contre le diagnostiqueur en cas d’écart significatif entre les performances constatées à l’usage et les évaluations du D.P.E. fourni lors de l’achat ou de la location d’un bien. Autre tour de vis, le gel d’augmentation du loyer d’un logement qui serait une «passoire énergétique» étiquetée F ou G; déjà initié dans les zones tendues avec le décret n° 2019-802 du 26 juillet 2019 relatif à l’évolution de certains loyers dans le cadre d’une nouvelle location ou d’un renouvellement de bail.

Principaux resserrages conséquents à venir, enfin, ceux instaurés par la Loi énergie-climat du 8 novembre 2019, qui renforceront progressivement les contraintes auprès des propriétaires, des bailleurs ou des acquéreurs de biens étiquetés F ou G. Ces exigences renforcées iront crescendo jusqu’en 2028, avec l’obligation de travaux consécutifs à l’achat d’un bien consommant plus de 331 kWh EP/m².an : un article contraignant de juriles acquéreurs ou propriétaires à rénover les biens les plus énergivores. Une étape nécessaire mais encore très éloignée de la généralisation voulue des Bâtiments Basse Consommation (BBC) à l’horizon 2050 (80kWh/m².an en rénovation) pour les bâtiment neufs comme pour les bâtiments anciens. Pour rappel, les logements neufs contribuent à un renouvellement moyen du parc immobilier de 1%/an.

Au départ incitatif mais peu écouté, le D.P.E devient un dispositif au centre d’obligations conséquentes !

Rendue nécessaire par le poids pris par ce diagnostic, la réforme du D.P.E permettra de le crédibiliser encore plus. Sa méthode de calcul sera désormais unique et transposable pour tous les types de bâtiments de logement, quel que soit leur âge ; plus question notamment de calcul à partir des factures d’énergie qui permettaient pour un même bien d’aboutir à deux classes énergétiques éloignées selon que ce bien était habité par une personne seule ou par une famille de 6 personnes.

La prise en compte des matériaux du bâti, de l’exposition de l’immeuble, des ponts thermiques, etc. font partie des éléments majeurs du D.P.E. depuis sa principale évolution de 2013. Demain, la détermination des parois anciennes exigera des connaissances et une attention plus poussées du diagnostiqueur. L’ajout des consommations d’auxiliaires et d’éclairage, transparent quant à lui, améliorera la compréhension et la qualité de l’information sur le bien, avec une prise en compte des mêmes usages que ceux de la réglementation thermique des constructions neuves ou existantes. Enfin, quelques simplifications vont concerner les masques solaires ainsi que les locaux non chauffés. Pouvant sembler anecdotique, une clarification bienvenue voit le jour quant aux vérandas. Ainsi une véranda chauffée sera désormais incluse dans la surface habitable prise en compte pour le calcul de l’étiquette énergie du D.P.E. et les apports solaires d’une véranda, même non chauffée, seront valorisés.

Permettant de recueillir des données plus précises sur le bien, notamment ancien, le nouveau D.P.E. au propriétaire du bien de gagner en lisibilité, en clarté et en utilité. La présentation et l’organisation des informations les rendent plus transparentes : outre une fourchette tarifaire de la consommation rigoureuse, d’autres critères qualitatifs globaux font leur apparition tels que le niveau d’isolation générale, la qualité de la ventilation et le confort d’été... Il y a d’ailleurs fort à parier que la prochaine canicule valorisera encore plus ce dernier critère. Ces éléments permettant une connaissance plus approfondie d’un bien doivent nourrir les échanges sur la consommation énergétique et le confort entre les acteurs de l’immobilier (propriétaires, bailleurs, locataires, acquéreurs, agents immobiliers, notaires...). Elles doivent ainsi encourager la prise en considération des enjeux énergétiques et climatiques dans la valorisation du bien.

Une dernière intention louable et souhaitable du point de vue de la transition énergétique. Mais dans bien des métropoles où pourtant les défis climatiques et environnementaux sont plus que jamais d’actualité, rien n’est moins sûr. La flambée continue des prix de l’immobilier et la rareté des biens disponibles rendent les négociations de prix impossibles ou seulement à la marge. Loin d’apaiser le marché immobilier, la crise sanitaire actuelle pourrait au contraire renforcer le rôle de valeur-refuge qu’est la pierre. Toutefois, et dans l’hypothèse d’un exode urbain vers le péri-urbain, l’étiquette énergétique jouera un critère d’attraction prévalent sur un marché soumis à moins de pression.
Stanislas Jaubert, consultant indépendant spécialiste en rénovation énergétique Groupe AC Environnement / DR
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Trois questions à : Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
N° 1783
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (16,70 €)
Actu réglementaire
Décision n° 2020/132/GIGAFACTORY DOUVRIN (62)/2 du 16 novembre 2020 relative au projet de construction d'un site de production de batteries à Douvrin - (62) Lire
Arrêté du 17 novembre 2020 portant modification du règlement annexé à l'arrêté du 18 juillet 2000 réglementant le transport et la manutention des matières dangereuses dans les ports maritimes Lire
Arrêté du 13 novembre 2020 modifiant l'arrêté du 18 juin 1991 relatif à la mise en place et à l'organisation du contrôle technique des véhicules dont le poids n'excède pas 3,5 tonnes Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 relatif au dispositif exceptionnel de soutien aux victimes de l'épisode de sécheresse-réhydratation des sols survenu en 2018 Lire
Décret n° 2020-1423 du 19 novembre 2020 relatif au dispositif exceptionnel de soutien aux victimes de l'épisode de sécheresse-réhydratation des sols survenu en 2018 Lire
Arrêté du 20 novembre 2020 modifiant l'arrêté du 15 décembre 2009 fixant les montants des primes de service et de rendement allouées à certains fonctionnaires relevant du ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 autorisant au titre de l'année 2021 l'ouverture d'un concours pour le recrutement d'ingénieurs-élèves des ponts, des eaux et des forêts, parmi les élèves préparant, en dernière année de scolarité, un diplôme d'ingénieur de l'Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement (AgroParisTech) Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 autorisant au titre de l'année 2021 l'ouverture d'un concours pour le recrutement d'ingénieurs-élèves des ponts, des eaux et des forêts, parmi les élèves accomplissant la troisième ou la quatrième année de scolarité d'une section scientifique d'une école normale supérieure Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 autorisant au titre de l'année 2021 l'ouverture d'un concours pour le recrutement d'ingénieurs-élèves des ponts, des eaux et des forêts, parmi les élèves préparant, en dernière année de scolarité, l'un des diplômes prévus par l'arrêté du 3 décembre 2009 qui fixe la liste des diplômes reconnus équivalents délivrés par les grandes écoles scientifiques Lire
Arrêté du 20 octobre 2020 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces végétales exotiques envahissantes sur le territoire de Saint-Martin Lire
Arrêté du 20 octobre 2020 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire de Saint-Martin Lire
Décret n° 2020-1419 du 20 novembre 2020 modifiant le décret n° 2009-1558 du 15 décembre 2009 relatif à la prime de service et de rendement allouée à certains fonctionnaires relevant du ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat Lire
Décret n° 2020-1418 du 20 novembre 2020 modifiant le décret n° 2003-799 du 25 août 2003 relatif à l'indemnité spécifique de service allouée aux ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts et aux fonctionnaires des corps techniques de l'équipement Lire
Arrêté du 16 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 22 septembre 2017 portant nomination au Comité national de la biodiversité Lire
Arrêté du 5 novembre 2020 fixant les clauses types de la convention prévue à l'article R. 811-83-3 du code rural et de la pêche maritime Lire
Arrêté du 17 novembre 2020 relatif aux caractéristiques techniques et modalités de réalisation des travaux et prestations dont les dépenses sont éligibles à la prime de transition énergétique Lire
Arrêté du 2 novembre 2020 relatif au piégeage du sanglier Lire
Arrêté du 22 octobre 2020 désignant l'opération de restructuration de service ouvrant droit au versement de la prime de restructuration de service (PRS) et de l'allocation d'aide à la mobilité du conjoint (AAMC), du complément indemnitaire d'accompagnement (CIA) et de l'indemnité de départ volontaire (IDV) au sein de la direction interdépartementale des routes (DIR) Est et de la direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement (DREAL) Grand Est, dans le cadre de la mise en œuvre de la loi n° 2019-816 du 2 août 2019 relative aux compétences de la Collectivité européenne d'Alsace Lire
Arrêté du 14 octobre 2020 modifiant les listes des espèces d'oiseaux justifiant la désignation de sites Natura 2000 (zone de protection spéciale) situés en région Occitanie Lire
Arrêté du 7 octobre 2020 modifiant l'arrêté du 11 février 2020 relatif à la mise en œuvre du plan de chasse et au marquage du gibier Lire
À lire également
La Défense expérimente les énergies renouvelables locales
La Défense expérimente les énergies renouvelables locales
Le quartier d’affaires parisien testera durant six mois en conditions réelles quatre solutions innovantes destinées à produire une électricité renouvelable et locale.
Construction d'un site de production industrielle d'hydrogène vert en Vendée
Construction d'un site de production industrielle d'hydrogène vert en Vendée
Lhyfe, le syndicat départemental d'énergie de Vendée (Sydev) et sa SEM Vendée Energie, ainsi que la communauté de commune de Challans Gois, ont posé la première pierre du premier site de production industrielle d'hydrogène vert à Bouin.
Un projet pour la mise en place d'une filière hydrogène en Moselle
Un projet pour la mise en place d'une filière hydrogène en Moselle
Storengy et GazelEnergie ont annoncé s'associer pour le développement de la filière hydrogène en Moselle.
En Guyane, le complexe de stockage de Toco atteint les 12,6 MW
En Guyane, le complexe de stockage de Toco atteint les 12,6 MW
Le développeur Voltalia met en service une station de stockage par batteries de 10 MW. Située en Guyane, elle vient renforcer le complexe de stockage de Toco, ce qui en fait le système de stockage le plus grand de France.
L’Unesco et IFPEN s'associent dans le domaine des géosciences
L’Unesco et IFPEN s'associent dans le domaine des géosciences
IFP Energies nouvelles (IFPEN) et l’Unesco ont signé un accord-cadre de partenariat sur la recherche et la formation dans le domaine des géosciences.
Arkolia inaugure une centrale photovoltaïque sur un site industriel privé
Arkolia inaugure une centrale photovoltaïque sur un site industriel privé
La centrale a été inaugurée sur le site de Gergonne Industrie en Auvergne-Rhône-Alpes. Il s’agit de la première, en France, à être installée sur un site industriel privé.
GRDF lance un appel à projets pour un démonstrateur power-to-gas
GRDF lance un appel à projets pour un démonstrateur power-to-gas
Cet appel à projet vise à tester l’injection d’hydrogène vert dans le réseau de méthane de synthèse.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Événements
bauma CHINA
24 Novembre 2020
Salon des maires et des collectivités locales
24 Novembre 2020
Confs'Amiante Hors-série Indus
26 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chargé(e) d'affaires ESP Nucléaires H/F
- Electromécanicien(ne) H/F
- Diagnostiqueur / Diagnostiqueuse performance énergétique bâtiment
- RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.