Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] L’autoconsommation ou l'électricité renouvelable en circuit court

Partager :
[Tribune] L’autoconsommation ou l'électricité renouvelable en circuit court
Aymeric Bourdin
Par Aymeric Bourdin, délégué général du think tank Réseau Durable et Président de l'Atelier Europe, le 14 janvier 2021
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Énergie
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Aymeric Bourdin, délégué général du think tank Réseau Durable et Président de l’Atelier Europe, revient sur l’émergence de l’autoconsommation collective en France et sur le rôle important des collectivités locales dans son développement.

L’autoconsommation collective, cette possibilité pour plusieurs consommateurs de produire eux-mêmes tout ou partie de l’électricité consommée, apparaît comme un atout pour accélérer l’intégration des renouvelables dans les territoires, pour lutter contre la précarité énergétique et pour rendre les citoyens acteurs de leurs consommations. Les réseaux intelligents en sont l’infrastructure pilier. 

À la fin du deuxième trimestre 2020, 77.678 installations en autoconsommation étaient raccordées au réseau, dont une vingtaine d’opérations d’autoconsommation collective, selon les données communiquées par Enedis. La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), feuille de route énergétique de la France d’ici à 2028, fixe à 200.000 le nombre d’opérations d’autoconsommation à l’horizon 2023, dont 50 en autoconsommation collective.

Ce nouveau concept a encore récemment bénéficié d’éléments de simplification pour en accélérer le développement. À la suite de la transposition de la directive européenne du 11 décembre 2018 dans la loi Énergie-climat de 2019, le périmètre de ces opérations a été élargi et le tiers-investissement autorisé. Ces grands principes permettent de dépasser le stade de l’expérimentation pour passer à une phase de déploiement plus large. Bonne nouvelle pour le climat ! 

Une implication concrète des citoyens qui s’appuie sur les smart grids

Nouvel usage qui consiste à consommer tout ou partie de l’énergie que l’on produit, l’autoconsommation est collective si les parties prenantes sont liées entre elles au sein d’une personne morale (association, coopérative, copropriété…).

Cette pratique répond à l’aspiration toujours plus grande de la population à consommer de l’énergie verte produite à côté de chez soi. Contrairement à l’autoconsommation individuelle qui s’opère au sein d’un foyer, elle consiste en un partage de l’énergie produite entre différents consommateurs et producteurs à travers le réseau public de distribution d’électricité. C’est pourquoi l’énergie solaire photovoltaïque est très adaptée car elle permet d’utiliser ce réseau déjà existant. 

Plus qu’un réseau, la pratique s’appuie sur les smarts grids, ces réseaux intelligents qui utilisent les compteurs communicants afin de suivre précisément l’électricité produite et consommée par les logements. 

À ce titre, le projet d’autoconsommation collective de Rochebelle à Alès (Gard) est la plus importante initiative de ce genre en France avec le raccordement de trois centrales solaires photovoltaïques en toiture destinées à chauffer l’eau de 100 logements. Les compteurs intelligents facilitent la répartition de l’énergie entre les locataires tout en les aidant à mieux maîtriser leur courbe de consommation.

Si certains territoires se prêtent mieux que d’autres à ces installations, c’est qu’il faut une densité minimale de population sur le territoire concerné pour avoir un effet de masse qui prenne en compte l’ensemble des besoins. Pour autant, ces installations sont tout à fait possibles également en milieu rural. Par ailleurs, la quantité d’ensoleillement détermine également l’intérêt de ce type de solutions. 

De nombreux projets pionniers dans les territoires

Si le nombre d’installations est encore faible en France puisque le dispositif est récent, la tendance est néanmoins à l’accélération.

Du côté des particuliers, la première installation d’autoconsommation collective en France a vu le jour fin 2017 à Bordeaux avec la résidence « Les Souffleurs ». La première année a permis d’évaluer la pertinence de la formule choisie avec 42% d’électricité autoconsommée sur place en 2018. L’expérimentation, qui tient ses promesses, entre désormais dans une nouvelle phase.

S’agissant des entreprises, le projet Partagélec fait partie des premiers projets français d’autoconsommation collective avec toitures photovoltaïques. Mis en service en 2018 dans le Morbihan, il fournit douze entreprises d’une même zone d’activité.

Autoconsommer, c’est faciliter l’intégration des énergies renouvelables par les territoires et  permettre, dans certains cas, de réduire ses factures d’électricité. Cela va dans le sens de la transition énergétique, avec des citoyens toujours plus acteurs de leur consommation. C’est ainsi que le bailleur social Plurial Novilia lance à Reims la première opération d’autoconsommation collective de la région grâce à des panneaux photovoltaïques sur le toit d’un immeuble du quartier Jean Jaurès, dans le but de réduire de 20% la facture d’électricité des locataires. 

Sur le plan technique, la diminution des prix du stockage pourra sans doute à l’avenir donner un élan et des perspectives nouvelles à l’autoconsommation collective.

Dans tous les cas, les collectivités territoriales auront un rôle clé à jouer pour favoriser le développement de ces nouveaux modes de production et de consommation d’énergie.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Trois questions à : Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Arrêté du 11 janvier 2021 portant retrait du marché de compresseurs d'air Lire
Décret n° 2021-19 du 11 janvier 2021 relatif au critère de performance énergétique dans la définition du logement décent en France métropolitaine Lire
Arrêté du 21 décembre 2020 modifiant l'arrêté du 30 juillet 2020 fixant la liste et la localisation des emplois de chef de mission de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 transférant l'autorisation de fourniture de gaz naturel de la société Oxochimie à la société Ineos Derivatives Lavéra (IDL) Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 autorisant la société GreenYellow Energy Supply and Services France à exercer l'activité de fourniture de gaz naturel Lire
Arrêté du 31 décembre 2020 organisant les modalités de la contribution financière de l'Office français de la biodiversité aux établissements publics des parcs nationaux pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 15 décembre 2020 autorisant l'ouverture du concours professionnel pour le recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité administration générale, au titre de l'année 2021 Lire
Arrêté du 18 décembre 2020 portant modification et création de programmes dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 autorisant l'ouverture de l'examen professionnel pour le recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité administration générale, au titre de l'année 2021 Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 modifiant l'arrêté du 3 octobre 2010 relatif au stockage en réservoirs aériens manufacturés de liquides inflammables, exploités au sein d'une installation classée pour la protection de l'environnement soumise à autorisation de la législation des installations classées pour la protection de l'environnement Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 fixant la liste des emplois d'inspecteur technique de l'action sociale des administrations de l'Etat relevant des ministères de la transition écologique, de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et de la mer Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 fixant le nombre d'emplois d'inspecteur technique de l'action sociale des administrations de l'Etat relevant du ministère de la transition écologique, du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et du ministère de la mer Lire
Arrêté du 30 novembre 2020 modifiant l'arrêté du 7 mars 2006 portant désignation du site Natura 2000 « Etang de Thau et lido de Sète à Agde » (zone de protection spéciale Lire
Arrêté du 30 novembre 2020 relatif aux signalétiques et marquages pouvant induire une confusion sur la règle de tri ou d'apport du déchet issu du produit Lire
Décret n° 2020-1651 du 22 décembre 2020 relatif au label national « anti-gaspillage alimentaire » en application de l'article L. 541-15-6-1-1 du code de l'environnement Lire
Arrêté du 16 décembre 2020 fixant les taux de promotion dans les corps des directeurs de recherche du développement durable et des chargés de recherche du développement durable au titre des années 2021 et 2022 Lire
Arrêté du 8 décembre 2020 portant reconduction et création de programmes dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie Lire
Délibération n° 2020-295 du 9 décembre 2020 portant décision sur l'évolution du revenu autorisé des opérateurs de stockage souterrain de gaz naturel Storengy, Teréga et Géométhane pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 modifiant l'arrêté du 4 novembre 2020 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Auvergne-Rhône-Alpes) Lire
Arrêté du 15 décembre 2020 portant agrément de la société de coordination « Horizon Habitat, société de coordination » Lire
À lire également
Énergies renouvelables : 56,3 GW installés en 2020
Énergies renouvelables : 56,3 GW installés en 2020
Au 30 septembre 2020, la France possède 56,3 GW d’énergies renouvelables électriques installées sur son territoire, selon le dernier baromètre Observ’ER. Le parc a couvert 27,3% de la consommation d’électricité au troisième trimestre de l’année.
Batteries : le lithium au cœur d'une bataille normative
Batteries : le lithium au cœur d'une bataille normative
L’organisation internationale de normalisation (ISO), sollicité par la Chine, donne le coup d’envoi pour élaborer des normes volontaires destinées à structurer le marché du lithium. L’AFNOR appelle la France à suivre l’exemple.
La production mondiale d’énergies fossiles doit baisser de 6% par an
La production mondiale d’énergies fossiles doit baisser de 6% par an
Un rapport publié le 2 décembre par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et cinq grands centres de recherche indique que les pays doivent réduire collectivement la production de pétrole, de charbon et de gaz de 6% par an pendant la prochaine décennie pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris.
Autoconsommation solaire : Reservoir Sun signe un partenariat avec Centrale Lyon
Autoconsommation solaire : Reservoir Sun signe un partenariat avec Centrale Lyon
L’École centrale de Lyon va accueillir une centrale solaire en autoconsommation développée par Reservoir Sun. Il s’agit du premier établissement d’enseignement supérieur à intégrer un tel projet.
La consommation d'énergie, une préoccupation croissante pour la majorité des Français
La consommation d'énergie, une préoccupation croissante pour la majorité des Français
Selon le dernier baromètre de l’Observatoire de la précarité énergétique, 80% des ménages français déclarent s’inquiéter de leur consommation d’énergie, malgré un léger recul de la précarité énergétique.
Neutralité carbone : l'Afnor conviée à un groupe de travail mondial
Neutralité carbone : l'Afnor conviée à un groupe de travail mondial
Les initiatives de communication sur la neutralité carbone se multiplisant, et afin de limiter le greenwashing, l’Organisation internationale de normalisation (ISO) souhaite réunir les professionnels du monde entier, et la France est appelée à y participer, via l'Afnor.
Patrice Berthommier, président de la filière Palettes & Bois de Federec
Patrice Berthommier, président de la filière Palettes & Bois de Federec
À l’issue de l’assemblée générale de la filière Palettes & Bois de Federec, qui s’est tenue le 24 novembre dernier, Patrice Berthommier (Paprec) a été élu président. Il succède à Lisa Lambert (Bois Energie France, groupe Dalkia) qui avait tenu ce rôle pendant 18 mois.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon IBS
10 Mars 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien assainissement non collectif - H/F
- Technicien(ne) Assainissement Collectif et Non Collectif H/F
- Ouvrier / Ouvrière des espaces verts
- Ingénieur d’études CVC – Tunnel F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.