Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] 2021 : énergies renouvelables et ressources énergétiques distribuées sur le devant de la scène

Partager :
[Tribune] 2021 : énergies renouvelables et ressources énergétiques distribuées sur le devant de la scène
Colin Beaney
Par Colin Beaney, IFS VP, Energy, utilities & resources, le 21 janvier 2021
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Colin Beaney, VP, Energy, utilities & resources d’IFS, décrit les tendances 2020 du marché des énergies renouvelables dans le monde. Pour lui, ce marché est voué à accélérer d’ici 2025, grâce à des collaborations entre grandes entreprises et start-up. 

Si la pandémie fait les gros titres, la crise climatique reste un sujet d’envergure. Les dangers des émissions de carbone sont toujours très préoccupants. Toutefois, d’un point de vue mondial nous sommes en train de passer des mots aux actions.
 
Dans le secteur de l’énergie et des ressources, un net progrès est perceptible aussi bien chez les acteurs agiles que chez des acteurs plus conservateurs. Au menu, plus de transparence, plus d’audits, une collaboration basée sur les données. Ceci crée de nouvelles possibilités de conquérir les usagers des services, gagner des parts de marché et de fonctionner plus efficacement, tant d’un point de vue commercial qu’environnemental.
 
Dans un contexte marché instable, voici les tendances qui se dessinent sur le secteur.
 
Joint-ventures et start-up soutiennent la croissance des énergies renouvelables : vers un déclin des énergies carbonées ?
 
Si l’année 2020 a été difficile, une raison de rester optimiste est la croissance continue des énergies renouvelables telles que le solaire photovoltaïque, l’éolien et l’hydroélectricité. Dans un récent rapport "Renewables 2020", l’Agence internationale de l’énergie note que la Covid-19 n’a pas freiné le développement des énergies renouvelables. Elles seront le secteur connaissant la croissance la plus rapide jusqu’en 2025.
Leur essor sera alimenté par des joint-ventures (co-entreprises) et partenariats. En 2021 et au-delà, toujours plus de grandes entreprises historiques des énergies et services énergétiques travailleront de concert avec des entreprises agiles et start-up.  
 
À travers le monde :
 
Une co-entreprise a été créée entre Engie et le portugais EDP sur la question de l’éolien en mer pour devenir un leader du secteur. De son côté, EDF en a créé une avec Masdar à Abu Dhabi pour les énergies renouvelables et la performance énergétique.
 
Pour réduire la dépendance aux combustibles fossiles, Pacific Gas and Electric Company et Tesla ont inauguré un système de stockage d’énergie par batterie lithium-ion de 182,5 MW en Californie. Le projet Tesla Megapack permettra également de renforcer l’efficacité et la fiabilité du réseau, avec une réduction des coûts globaux pour les consommateurs.
 
Le géant mondial de l’énergie BP et l’acteur danois Ørsted ont annoncé leur intention de développer un projet d’hydrogène renouvelable en Allemagne. Le projet vise à alimenter la raffinerie de Lingen, en utilisant de l’hydrogène propre (vert) dérivé de l’eau grâce à un processus d’électrolyse alimenté par le vent.
 
L’âge du stockage d’énergie « behind-the-meter » propulse le secteur
 
Une nette transition vers les énergies renouvelables et les ressources énergétiques distribuées. L’industrie et les ménages se tournent vers le solaire et la géothermie pour compléter leur approvisionnement en énergie, contournant plus ou moins les entreprises énergétiques traditionnelles. Ces dernières perdent une source de revenus jusqu’ici garantie. Et les réseaux nationaux ou régionaux ne sont pas toujours conçus pour accueillir une production d’énergie renouvelable et décentralisée.
 
Pourtant, d’intéressantes opportunités pour les services du futur voient le jour avec de nouvelles méthodes de génération de revenu. Les fournisseurs peuvent vendre de l’énergie directement aux clients finaux. Avec ce positionnement, ils peuvent tirer parti d’économies d’échelle, d’une main d’œuvre qualifiée, offrir plus de choix, des tarifs plus compétitifs et un service plus rapide.
 
Outre la réduction de la facture énergétique ou la possibilité de gagner de l’argent en revendant le surplus d’énergie au réseau, les consommateurs peuvent également bénéficier de coûts de maintenance réduits et de la tranquillité d’esprit de savoir qu’ils dialoguent avec une entreprise certifiée.
 
Il devient alors impératif d’offrir des services plus efficaces à grande échelle.
 
Les entreprises énergétiques doivent désormais gérer, surveiller, entretenir des centaines de milliers d’actifs de petite taille et devront faire un effort pour mettre en œuvre des technologies prédictives telles que l’intelligence artificielle (IA), le machine learning (ML) et les jumeaux numériques pour transformer cette masse de données en informations intelligibles.
 
L’institut IDC* prévoit que d’ici 2025, plus de 50% des fournisseurs de services énergétiques augmenteront leurs dépenses d’automatisation.
 
L’un des principaux défis que doivent relever les nouveaux venus du marché est de déployer des logiciels capables de gérer les données non structurées pour les transformer en un levier de performance.
 
Entre décarbonation et données : offrir un service d’excellence
 
Une mise à profit des données semble également pertinente dans le domaine du transport maritime et du fret, au regard du service client.
 
2020 a été une année de rupture. Cela se ressent particulièrement pour le fret aérien, qui, selon un rapport Accenture, a connu une baisse de 20% de capacité par rapport à 2019. Le secteur maritime en profite pour ravir des parts de marché à son cousin aérien. Les navires sont en mesure de s’équiper de systèmes de propulsion sans émission, le maritime peut donc se positionner comme une option « plus verte ».
 
Une « course à l’armement » se profile entre les ports pour offrir les services les plus rentables et intelligents. Il y aura donc une prolifération des technologies d’IA, ML, jumeaux numériques pour assurer traçabilité, responsabilité et qualité de service. Toutefois, pour réussir, il faut des processus commerciaux souples grâce à une infrastructure technologique pertinente.
 
Merci, au suivant !
 
Chacun attend avec impatience que 2020 soit enterrée dans les annales de l’histoire. Malgré les bouleversements, les acteurs du secteur de l’énergie, des services énergétiques et ressources montrent leur détermination. On décèle un désir sincère de respecter les promesses. La prochaine décennie sera une période d’avancées sans précédents, puisque les humains seront les instigateurs du progrès, et plus seulement les entreprises.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Visitez la maison du futur
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Avis n° 4 relatif à la fermeture de certains quotas et/ou sous-quotas de pêche pour l'année 2021 Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à l'accord collectif départemental sur le régime d'assurance complémentaire frais de santé des salariés non cadres des exploitations agricoles et entreprises de travaux agricoles et ruraux de la Creuse Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale concernant les coopératives agricoles de céréales, de meunerie, d'approvisionnement, d'alimentation du bétail et d'oléagineux Lire
Décret du 24 février 2021 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs Lire
Arrêté du 23 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Décret n° 2021-207 du 24 février 2021 adaptant la réglementation applicable au transport de personnes par câbles à l'entrée en vigueur du règlement (UE) 2016/424 du Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2016 relatif aux installations à câbles et abrogeant la directive 2000/9/CE Lire
Ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme de la région stéphanoise (epures) Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme et de développement Clermont Métropole Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme de Brest-Bretagne (ADEUPa) Lire
Arrêté du 23 février 2021 modifiant l'arrêté du 2 février 2021 fixant le montant unitaire des aides couplées végétales pour la campagne 2020 Lire
Arrêté du 23 février 2021 relatif aux montants des aides aux veaux sous la mère et veaux issus de l'agriculture biologique pour la campagne 2020 en France métropolitaine Lire
Arrêté du 22 février 2021 relatif à la mise en œuvre du dispositif d'autorisations de plantation en matière de gestion du potentiel de production viticole (campagne 2021) Lire
Arrêté du 23 février 2021 établissant les modalités de gestion de la pêcherie de raie brunette (Raja undulata) dans les zones CIEM VII d et e pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 24 février 2021 modifiant le seuil d'éligibilité au chèque énergie et instituant un plafond aux frais de gestion pouvant être déduits de l'aide spécifique Lire
Décret n° 2021-202 du 23 février 2021 modifiant les conditions d'organisation des examens d'accès aux professions de conducteur de taxi et de conducteur de voiture de transport avec chauffeur Lire
Décret n° 2021-201 du 23 février 2021 relatif à l'organisation, par des personnes agréées, des épreuves théoriques et pratiques d'accès aux professions de conducteur de taxi, de conducteur de voiture de transport avec chauffeur et de conducteur de véhicule motorisé à deux ou trois roues Lire
Décret n° 2021-200 du 22 février 2021 portant suppression du brevet d'études professionnelles agricole et modifiant le code rural et de la pêche maritime Lire
Arrêté du 19 février 2021 fixant un contingent exprimé en puissance et en jauge pour la réservation de capacités aux fins de délivrance de permis de mise en exploitation de navires de pêche au mois de février 2021 Lire
À lire également
Hydrogène décarboné : la Commission européenne approuve la création de Genvia
Hydrogène décarboné : la Commission européenne approuve la création de Genvia
Société conjointe créée par Schlumberger New Energy (filiale du pétrolier alsacien Schlumberger), le CEA, Vinci, le cimentier Vicat et l’Agence Régionale Énergie Climat Occitanie, la société conjointe Genvia sera consacrée à la production d’hydrogène décarboné.
Bernadette Laclais rejoint le pôle des affaires institutionnelles du CNR
Bernadette Laclais rejoint le pôle des affaires institutionnelles du CNR
Bernadette Laclais, ancienne maire de Chambéry, députée de Savoie et Vice-présidente de la région Rhône-Alpes, rejoint la Compagnie nationale du Rhône (CNR) en qualité de responsable des affaires institutionnelles.
La France, 5ème au classement mondial des performances énergétiques
La France, 5ème au classement mondial des performances énergétiques
Dans un récent rapport d’évaluation publié par le Conseil mondial de l’énergie, la France s’est positionnée en 5ème position du classement des performances énergétiques mondiales.
La consommation d'énergie, une préoccupation croissante pour la majorité des Français
La consommation d'énergie, une préoccupation croissante pour la majorité des Français
Selon le dernier baromètre de l’Observatoire de la précarité énergétique, 80% des ménages français déclarent s’inquiéter de leur consommation d’énergie, malgré un léger recul de la précarité énergétique.
Le salon BePositive sera de retour le 29 juin à Lyon
Le salon BePositive sera de retour le 29 juin à Lyon
Du 29 juin au 1er juillet 2021, se tiendra au parc des expositions ''Eurexpo'' de Lyon, le salon BePositive, consacré aux enjeux et solutions de la transition énergétique des bâtiments et des territoires. 
Le Havre : le futur parc éolien offshore annonce le recrutement de 210 personnes
Le Havre : le futur parc éolien offshore annonce le recrutement de 210 personnes
Siemens Gamesa lance sa première phase de recrutement et prévoit d'embaucher 210 personnes en 2021 pour sa future usine d'éoliennes offshore située sur le port du Havre.
Hespul lance une permanence dédiée au raccordement des producteurs photovoltaïques
Hespul lance une permanence dédiée au raccordement des producteurs photovoltaïques
L'association Hespul a lancé la « Permanence Réseaux » dédiée au raccordement des producteurs photovoltaïques. Désormais, tous les acteurs peuvent obtenir des réponses sur les différentes étapes de raccordement au réseau.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien de Traitement Eau Potable - H/F
- Logisticien(ne) H/F
- Maçon / Maçonne du paysage
- DESSINATEUR PROJETEUR STRUCTURE F/H
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.