Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

France Energies Marines et Wpd offshore France, partenaires pour l'essor de l'éolien flottant

France Energies Marines et Wpd offshore France, partenaires pour l'essor de l'éolien flottant
Trois projets de R&D sont en cours. Crédits : Pixabay
Par A.A, le 15 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Wpd offshore France, producteur allemand d’énergie renouvelable, et l’institut France Energies Marines signent une convention de recherche et développement. Objectif : favoriser le développement de l’éolien offshore flottant en France.

Wpd offshore France rejoint officiellement les membres académiques et industriels qui mutualisent leurs efforts et connaissances au sein de l’institut pour la Transition Energétique dédié aux énergies marines renouvelables. La collaboration vise à mener des travaux de recherche pour « lever les verrous scientifiques qui freinent l’essor de l’éolien offshore flottant », font savoir les partenaires dans un communiqué.

Ce partenariat se concrétise notamment par trois projets de Recherche & Développement collaboratifs, coordonnés par l’institut France Energies Marines :

- Le projet MUTANC (MUTualized ANChors for offshore wind farms) qui consiste à étudier la pertinence de l’utilisation d’ancres mutualisées comme moyen de réduction des coûts des parcs éoliens offshores flottants ;
- FLOWTOM (FLoating Offshore Wind Turbines Operation and Maintenance), ce projet vise à développer des stratégies d’opération et de maintenance pour l’éolien flottant ;
- ECOCAP (ECOtoxicology analysis of CAthodic Protections) qui évaluera le « risque chimique des éléments relargués par les systèmes de protection cathodiques des structures EMR (énergie marine renouvelable) ». 

Wpd offshore France veillera à renforcer le partenariat public-privé de ces projets par son expérience dans le développement de parcs éoliens offshores. Pour rappel, Wpd bénéficie d’une expérience de 18 projets (14.250 MW), dont 3 parcs en opération (447 MW), 3 projets en cours de construction (1588 GW) et 12 parcs en cours de développement (12,2 GW) dans 7 pays.

« L’Institut se réjouit d’accueillir en tant que membre une entreprise avec laquelle nous avons déjà ponctuellement collaboré de manière fructueuse. En effet, comme le prouvent les projets mentionnés, cet engagement permet d’élargir les thématiques abordées ensemble. Cet acteur expérimenté reconnait avec nous toute l’importance d’optimiser les parcs à toutes les phases : dimensionnement, exploitation, intégration environnementale dans la durée », a commenté Yann-Hervé De Roeck, Directeur Général de France Energies Marines, dans un communiqué.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Trédi Salaise récupère la chaleur fatale pour la décarbonation de l'industrie locale
Trédi Salaise récupère la chaleur fatale pour la décarbonation de l'industrie locale
L’usine Trédi, propriété de Séché Environnement spécialisée dans le traitement thermique et la valorisation des déchets dangereux, a inauguré le vendredi 09 juillet, son nouveau réseau de chaleur. L’installation a vocation à fournir 600.000 tonnes de vapeur aux industriels de la plateforme chimique de Roussillon (Isère) et d’éviter annuellement 180.000 tonnes de CO2.
Hydrogène de France lance son introduction en Bourse
Hydrogène de France lance son introduction en Bourse
Hydrogène de France, pionnier dans le développement d’infrastructures pour la production d’électricité à partir d’hydrogène vert, fait son introduction sur le marché d’Euronext. Deux industriels participent à son augmentation de capital : Rubis et Teréga.
Bpifrance et l’Ademe lancent la 2e édition de l’Accélérateur Transition Energétique
Bpifrance et l’Ademe lancent la 2e édition de l’Accélérateur Transition Energétique
La banque publique d’investissement Bpifrance et l’Ademe annoncent le lancement de la deuxième promotion de l’Accélérateur Transition Energétique. 20 entreprises du secteur ont été sélectionnées pour leur potentiel de développement.
Christophe Cassant nommé à la présidence de John Cockerill Environment
Christophe Cassant nommé à la présidence de John Cockerill Environment
Le groupe spécialiste des dispositifs de production et de stockage d’énergies vertes, annonce la nomination de Christophe Cassant à la présidence de John Cockerill Environment.
La transition énergétique peut revitaliser les économies
La transition énergétique peut revitaliser les économies
Selon une récente étude de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), la transition énergétique contribuerait à la croissance de l'économie mondiale de 2,4 % par rapport aux données prévues dans les plans actuels.
Le gouvernement précise les modalités de la 5ème période des CEE
Le gouvernement précise les modalités de la 5ème période des CEE
Les texte définissant les obligations par type d’énergie de la 5ème période du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), ont été publiés le 05 juin 2021 au Journal officiel. Cette nouvelle période qui débutera le 1er janvier 2022 jusqu’au 31 décembre 2025, s’accompagne de quelques nouveautés.
Forsee Power : Aymeric Derville élu directeur Technique et Innovation
Forsee Power : Aymeric Derville élu directeur Technique et Innovation
Forsee Power, l'expert des systèmes de batteries intelligentes pour une électromobilité durable, a nommé Aymeric Derville au poste de Directeur Technique et Innovation (CTO).
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.