EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ÉNERGIE

Tribune | « Les tendances du bâtiment en 2023 sont à surveiller »

Par Laëtitia Tran-Rodeghiero, Commercial Buildings Segment Manager – Eaton Electrical France. Publié le 20 février 2023.
Tribune | « Les tendances du bâtiment en 2023 sont à surveiller »
Laëtitia Tran-Rodeghiero, Commercial Buildings Segment Manager – Eaton Electrical France. Crédit : Eaton
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Une année turbulente s’achève, il est temps de regarder les tendances qui façonneront le secteur des bâtiments tertiaires, industriels et résidentiels en 2023. « Sans surprise, le thème de l’énergie domine ». Tribune signée par Laëtitia Tran-Rodeghiero, responsable du secteur bâtiments tertiaires chez Eaton Electrical France. 

Les pénuries d’énergie apparues en Europe lorsque la demande a augmenté en raison de la reprise économique post-Covid ont été aggravées par la guerre en Ukraine, entraînant ainsi des tensions inédites sur la disponibilité de l’énergie (électricité et gaz). Ce contexte explique les efforts permanents de l’Union européenne et des pays pour renforcer la sécurité énergétique.

La réduction des émissions de carbone reste également une priorité. La COP27 des Nations unies, qui s’est tenue en novembre, a rappelé que si la sécurité énergétique est cruciale, le changement climatique reste un enjeu capital. Le secteur du bâtiment en Europe doit prendre en compte ces défis afin de répondre aux futures demandes. Cinq tendances majeures se dessinent :

1 – L’amélioration de la gestion énergétique

Les gouvernements du monde entier œuvrent pour réduire la demande d’énergie et faire face à cette situation inédite. Le laboratoire indépendant Bruegel a dressé un rapport des différentes mesures adoptées par pays montrant ainsi la diversité des approches en fonction des nations. Pour autant, les propriétaires de bâtiments du monde entier ont pour objectif commun la nécessité de gérer l’énergie différemment et avec attention.

L’utilisation stratégique de systèmes de stockage d’énergie est amenée à devenir une option de plus en plus privilégiée. Grâce au stockage d’énergie, le propriétaire d’une entreprise ou d’une maison peut stocker l’énergie du réseau pendant les heures creuses, ainsi que l’énergie qu’il produit à partir de sources renouvelables, pour l’utiliser ultérieurement. Cette évolution des modes d’utilisation de l’énergie, qui se dessinait déjà, a été accélérée par la crise énergétique et la montée des prix. Il faut donc s’attendre à une augmentation de la demande de systèmes de stockage d’énergie en 2023.

2 – Les échéances réglementaires

Les actions visant à réduire la consommation d’énergie sont guidées par des échéances réglementaires, et les efforts pour les respecter vont s’intensifier en 2023. Les pays de l’UE ont pour mission de mettre en œuvre le cadre législatif Fit-for-55, conçu pour accompagner les économies nationales vers une réduction de 55 % des émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2030. Certaines exigences ont été revues à la hausse en 2022 afin de soutenir l’initiative REPowerEU. Ainsi, ce programme doit accélérer les progrès de l’Europe en matière de sécurité énergétique, notamment en augmentant les niveaux de production d’énergie distribuée à partir de sources renouvelables. 2023 sera donc une année charnière pour les propriétaires de bâtiments qui devront trouver des moyens pour réduire à la fois leur consommation d’énergie et leurs émissions.

3 – Les véhicules électriques et énergies renouvelables

Les propriétaires d’immeubles sont parfois surpris lorsque la notion de recharge des véhicules électriques (VE) est associée à la notion d’énergies renouvelables. En effet, il n’est pas évident de comprendre au premier abord comment une infrastructure de recharge pour véhicule électrique (IRVE) peut améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Cela est rendu possible grâce au couplage sectoriel, qui consiste à lier plus étroitement la production et la consommation d’énergie pour une utilisation optimale des énergies renouvelables.

Cette approche destinée aux biens commerciaux et industriels, ou aux biens résidentiels, permet de transformer un bâtiment en un centre énergétique en toute simplicité. On peut s’attendre à ce que davantage de propriétaires de bâtiments adoptent cette approche en 2023, à mesure que les échéances de retrait progressif des véhicules à essence et diesel se rapprochent. Les appels à autoriser la recharge bidirectionnelle sur les réseaux nationaux vont ainsi se multiplier, car les propriétaires de bornes de recharge ont conscience des profits potentiels que représentera la vente d’énergie au réseau. (La recharge bidirectionnelle est déjà autorisée en Norvège).

4 – La rénovation et la modernisation

2023 verra un regain d’intérêt pour la rénovation, les propriétaires de bâtiments et de maisons cherchant à réduire l’impact des prix élevés de l’énergie en améliorant l’isolation et les équipements tels que les panneaux solaires. Les incitations supplémentaires à la modernisation prendront la forme de réglementations nationales qui découleront d’initiatives gouvernementales telles que la nouvelle Directive sur la Performance Énergétique des Bâtiments de l’UE (DPEB). La DPEB vise notamment à ce que les pays rendent obligatoire la recharge des VE dans les bâtiments neufs et rénovés afin d’accélérer le passage à l’électromobilité.

La rénovation jouera un rôle majeur dans la transition énergétique, car environ 35 % des bâtiments de l’UE ont plus de 50 ans, près de 75 % du parc immobilier est considéré comme inefficace sur le plan énergétique et seulement 1 % environ du parc immobilier est rénové chaque année.

5 – La lutte contre la pénurie de compétences

Les compétences spécialisées dans le domaine de l’électricité font défaut dans toute l’Europe. La formation de la main d’œuvre à l’installation des infrastructures nécessaires à la transition énergétique est une priorité. Les pays européens devront redoubler d’efforts en 2023 pour s’assurer que les secteurs des bâtiments tertiaires, industriels et résidentiels disposent des travailleurs qualifiés nécessaires.

La mise en œuvre de stratégies visant à remplacer les combustibles fossiles par un nouveau mix énergétique faisant une large place aux énergies renouvelables nécessitera de nombreux travaux d’infrastructure, ainsi que des personnes pour les mener à bien. L’automatisation et l’adoption de processus de travail efficaces et reproductibles permettront à des professionnels moins qualifiés d’accomplir davantage de tâches.
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
15 janvier 2024
Le nucléaire désormais financé par le label Greenfin Une note publiée dans le Journal Officiel le 9 janvier introduit les activités nucléaires au référentiel du label Greenfin.
Le nucléaire désormais financé par le label Greenfin
8 décembre 2023
Un premier permis d’exploration d’hydrogène blanc délivré en France Le permis exclusif de recherche a été octroyé à la société TBH2 Aquitaine pour cinq ans, pour des explorations dans le département des Pyrénées-Atlantiques.  
Un premier permis d’exploration d’hydrogène blanc délivré en France
15 février 2024
Lancement du programme H2DEC pour développer l'hydrogène décarboné H2DEC rassemble 18 partenaires pour accélérer le développement de l'hydrogène décarboné. L'ambition est d'accompagner près d'une centaine de projets.
Lancement du programme H2DEC pour développer l'hydrogène décarboné
Tous les articles ÉNERGIE
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur / Ingénieure agronome
- Pilote OPC F/H
- RESPONSABLE POLE ASSURANCE QUALITE F/H
- Chargé de projets gestion des déchets H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola