CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > Hydrogène : Béziers accueille une ligne pilote de fabrication d’électrolyseurs
ÉNERGIE

Hydrogène : Béziers accueille une ligne pilote de fabrication d’électrolyseurs

PUBLIÉ LE 15 JUIN 2023
A.A
Archiver cet article
Hydrogène : Béziers accueille une ligne pilote de fabrication d’électrolyseurs
Inauguration de la ligne ligne pilote de fabrication d’électrolyseurs haute-température à Béziers (Occitanie). Crédit : Région Occitanie, Laurent Boutonnet
Genvia, joint-venture créée par SLB (Schlumberger) et le CEA (Commissariat à l’énergie atomique), a inauguré le 08 juin sa ligne pilote de fabrication d’électrolyseurs haute-température à Béziers (Occitanie).

« Première étape vers la gigafactory, cette ligne pilote permettra de confirmer le déploiement industriel de la technologie d’électrolyseur haute température afin de produire de l’Hydrogène décarboné ». C’est sur ces paroles que Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, a lancé l’inauguration de la ligne pilote de fabrication d’électrolyseurs haute-température de Genvia à Béziers.

La joint-venture créée en mars 2021 par SLB et le CEA se concentre sur le développement et le déploiement industriel d’une technologie de pointe pour la production d’hydrogène décarboné par électrolyse à haute température à oxyde solide, développée par le CEA. Grâce à cette technologie, Genvia vise à fournir en France les électrolyseurs les plus efficaces et les moins coûteux au monde pour la production d’hydrogène décarboné.

Des étapes clés 

Au cours des deux premières années, Genvia a réalisé des étapes clés, notamment la mise en place d’un atelier pilote de production à Béziers en 2021, la levée de fonds grâce à la sélection de sa candidature dans le cadre de l’IPCEI Hy2Tech soutenant des projets innovants européens, et le déploiement de la ligne pilote de production d’électrolyseurs à haute température fin 2022. Aujourd’hui le projet entre dans une nouvelle étape. Les trois prochaines années marqueront une phase de développement et de dérisquage de la technologie, avec le déploiement complet de la ligne pilote de fabrication d’électrolyseurs. Ensuite, des démonstrateurs seront installés sur les sites de Genvia à Béziers, Grenoble et ArcelorMittal, permettant ainsi d’appliquer la technologie sur des sites industriels en conditions réelles.

Genvia concentrera ses investissements et ses ressources sur l’électrolyse de forte puissance. Dès 2023, un premier système de production d’hydrogène d’une capacité de 200 kg/jour sera fabriqué et testé à Béziers, puis chez ArcelorMittal, un des plus grands acteurs du marché de l’acier. À partir de 2026, elle lancera son premier produit, l’H-Pod 600, capable de produire 600 kg/jour d’hydrogène décarboné.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Nicolas Chandellier nommé directeur général de Carbon
Nicolas Chandellier nommé directeur général de Carbon
Bornes de recharge électrique : UFC-Que Choisir dénonce des « aberrations tarifaires »
Bornes de recharge électrique : UFC-Que Choisir dénonce des « aberrations tarifaires »
Tribune | « Les produits électriques dans l'économie circulaire : une aubaine  pour le commerce ? »
Tribune | « Les produits électriques dans l'économie circulaire : une aubaine pour le commerce ? »
Création d’une société pour développer les ombrières solaires sur les bassins d'eau en Occitanie
Création d’une société pour développer les ombrières solaires sur les bassins d'eau en Occitanie
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS