Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > Lancement du projet FrHyGe, démonstrateur de stockage souterrain d’hydrogène, à Manosque
ÉNERGIE

Lancement du projet FrHyGe, démonstrateur de stockage souterrain d’hydrogène, à Manosque

PUBLIÉ LE 25 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Lancement du projet FrHyGe, démonstrateur de stockage souterrain d’hydrogène, à Manosque
Crédits : @AdobeStock
Le projet de stockage souterrain d’hydrogène à Manosque (Provence-Alpes-Côte d’Azur) a officiellement été lancé. Nommé FrHyGe, il a pour but de valider l’opération dans des cavités salines à une échelle industrielle.

Les 17 acteurs européens portant le projet FrHyGe se sont réunis le 20 mars pour le lancement officiel du projet de démonstrateur de stockage souterrain d’hydrogène, FrHyGe, à Manosque. Quelque 100 injections et soutirage sont prévus dans deux cavités du site de géométhane à Manosque. Une phase d’analyse pour l’implantation du projet est prévue d’ici 2025, et la construction est envisagée pour 2027-2029.

L’objectif de l’initiative : convertir une cavité saline en gaz naturel vers le stockage d’hydrogène, démontrer la faisabilité d’injection et soutirage de 100 tonnes d’hydrogène sur des cycles allant de 1 heure à 1 semaine dans les cavités converties sur le site de Manosque, étudier la pénétration du marché, la chaîne de valeur et préparer la réplication sur d’autres sites (en France, en Allemagne, puis à l’échelle européenne), et enfin étudier l’impact environnemental, la sécurité et la réglementation afin de préparer le déploiement sur les projets GeoH2 (Manosque) et SaltHy (Harsefeld). A terme, en phase d’exploitation commerciale, les deux cavités à Manosque permettront de stocker 6.000 tonnes d’hydrogène, et 5.200 tonnes pour le site d’Harsefeld.

Le coordinateur du projet, Storengy, et ses partenaires réaliseront des études techniques, économiques, réglementaires, environnementales et de sécurité. Ils établiront une feuille de route pour déployer le plus rapidement possible le processus de conversion et de création de cavités salines et ainsi contribuer à la création d’une véritable dorsale européenne de stockage et de transport d’hydrogène.

Avec un budget total de 43 millions d’euros, dont 20 millions financés par le Clean Hydrogen Partnership - un consortium visant à soutenir les activités de recherche et d’innovation dans la filière composé notamment de la Commission européenne, des industrie des piles à combustibles et de l’hydrogène et d’une communauté de chercheurs - ce projet ouvre de nouvelles perspectives de développement du stockage d’hydrogène renouvelable en Europe.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Honeywell et Bosch s'associent pour des solutions de chauffage et de refroidissement décarbonés
Honeywell et Bosch s'associent pour des solutions de chauffage et de refroidissement décarbonés
Sandrine Meunier devient la nouvelle directrice générale de GRTgaz
Sandrine Meunier devient la nouvelle directrice générale de GRTgaz
Forum Mondial Bâtiments et Climat : 70 pays signent la Déclaration de Chaillot, pour verdir la filière
Forum Mondial Bâtiments et Climat : 70 pays signent la Déclaration de Chaillot, pour verdir la filière
Jpee construit une centrale photovoltaïque pour la Société Générale
Jpee construit une centrale photovoltaïque pour la Société Générale
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS