Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

MOBILITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Sept propositions pour propulser la mobilité durable

Sept propositions pour propulser la mobilité durable
Le Gart propose le développement d'un titre unique pour faciliter l'accès à l'ensemble de l'offre de transports. Crédit : Pixabay
Par A.A, le 6 avril 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un nouveau plan d’investissement, titre unique, bureau des temps... Le Groupement des autorités responsables de transport (Gart) présente ses propositions aux candidats à l’élection présidentielle pour favoriser la mobilité.

En 2019, juste avant la crise sanitaire, 73 % des Français déclaraient recourir régulièrement aux transports publics. Partant de ce constat, le Groupement des autorités responsables de transport dévoile à quelques jours de l’élection présidentielle, sept propositions pour encourager une mobilité durable du quotidien.

Le Gart rappelle dans un premier temps qu’un engagement financier massif de l’État est indispensable pour accompagner le déploiement de la mobilité propre. Quatre appels à projets ont été mis en place depuis 2008 par l’État pour le développement de lignes de transports collectifs en site propre et de pôles d’échanges multimodaux en métropole et Outre-mer. Néanmoins, pour le Groupement ce soutien est « loin d’être suffisant pour répondre aux ambitions fortes des autorité organisatrice de la mobilité (AOM) ».

Dans ce contexte, le Gart recommande à l’État de mobiliser 5 milliards d’euros sur les 5 prochaines années, à travers différents appels à projets ciblés afin « de mieux répartir les financements en fonction des besoins » des AOM. Ce plan d’investissement sera répartit en une enveloppe de 3 milliards d’euros pour développer l’offre de mobilité, y compris les mobilités actives et 2 milliards d’euros sur 5 ans pour la conversion de l’ensemble du parc de véhicules vers des matériels à plus faible émissions.

Baisser la TVA à 5,5 %

« En portant le taux de TVA sur les transports publics à 7 % en 2012, puis à 10 % en 2014, l’État a fait perdre 250 millions d’euros de ressources annuelles aux Autorités Organisatrices des Mobilités », déplore le Gart. Pour augmenter la capacité d’investissement des AOM, le groupement propose de rétablir la TVA à 5,5 % dans les transports publics du quotidien.

Cette mesure apporterait des marges de financement pour poursuivre les investissements dans les infrastructures et ce, sans augmentation tarifaire pour les usagers ni contribution supplémentaire des employeurs ou des budgets locaux.

Transformation des subventions en avances de trésorerie

La troisième proposition porte sur la transformation des subventions en avances de trésorerie versées dans le cadre de la crise sanitaire. Pour pallier la perte de recettes tarifaires aux AOM, l’Etat avait mis en place des avances remboursables par des prêts à taux zéro. Mais avec une fréquentation qui « reste en-deçà des chiffres d’avant crise », le remboursement de ces avances qui comportent une clause de « retour à meilleure fortune » risquerait de poser un problème financier aux AOM.

Pour permettre aux AOM de poursuivre leurs investissements pour rendre leur réseau de transport toujours plus attractif, l’indispensable soutien public passerait donc par la transformation des avances remboursables en subventions. Cela « permettrait de concrétiser une aide plus conséquente aux mobilités du quotidien, un peu oubliées du plan de relance ».

En outre, il préconise de garantir la pérennité du versement mobilité. Cet impôt de production, remis en question, reste un pilier du modèle économique français de la mobilité urbaine qui a permis de financer 9 milliards d’euros en 2021 des transports urbains. « Sa suppression ou son remplacement par une autre ressource moins adaptée remettrait en cause l’existence même des réseaux de transport urbain dans les différents territoires et un effondrement du modèle économique », alerte le groupement.

Un titre unique pour toutes les mobilités

Pour permettre aux Français d’accéder plus facilement à l’ensemble de l’offre publique de mobilité, le Gart propose le développement d’un titre unique, déjà praticable en Suisse. Ce titre serait disponible sur une plateforme unique, développée sous l’égide de l’État. Les usagers pourraient ainsi acheter, conserver leurs titres, être accompagnés et guidés en temps réel avec des fonctionnalités de calcul d’itinéraire, d’offre de services et de prévision du trafic.

Pour améliorer le service des transports collectifs, le groupement recommande également la création d’un « bureau des temps » à l’échelle nationale et déconcentré à l’échelle départementale ou régionale. Celui-ci permettrait de lisser la fréquentation des transports et des réseaux routiers sur la journée, d’optimiser les ressources humaines et matérielles, et d’améliorer les problèmes de congestion urbaine par des solutions de mobilité partagées.

Intégrer le BioGNV dans les énergies à très faibles émission

La septième et dernière proposition du Gart porte sur l’intégration du BioGNV issu de la méthanisation dans les énergies à très faibles émissions, au même titre que l’électricité et l’hydrogène. Cette exclusion du BioGNV pose le problème des investissements initiés par les AOM qui se retrouvent avec des flottes BioGNV qui doivent déjà évoluer vers l’hydrogène et l’électricité pour correspondre à la réglementation.

Il s’agit donc de repenser « les critères de notation des catégories EURO, pour considérer d’autres caractéristiques que les émissions de gaz à effet de serre » pour faciliter et accélérer le verdissement des flottes, « même de manière transitoire » notamment pour les plus petites AOM.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Sartrouville abrite la plus grande ferme bioponique de France
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 2 juin 2022 fixant le coefficient de proportionnalité pour la contribution tarifaire sur les prestations de transport et de distribution de gaz naturel Lire
Arrêté du 3 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2023 l'ouverture de l'examen professionnel d'accès au grade de chargé d'études documentaires principal du corps interministériel des chargés d'études documentaires Lire
Arrêté du 31 mai 2022 portant nomination au cabinet du ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire Lire
Arrêté du 23 mai 2022 suspendant pour l'année 2022 l'application de l'arrêté du 26 mars 2004 relatif au report de la date de broyage et de fauchage de la jachère de tous terrains à usage agricole Lire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
À lire également
Atawey conçoit des stations de recharge hydrogène évolutives
Atawey conçoit des stations de recharge hydrogène évolutives
Atawey annonce la mise en production d’une station de recharge d’hydrogène évolutive à destination de la mobilité lourde. Elle est capable de distribuer près de 400 kg et pourra être augmentée pour atteindre 1,3 tonne d’hydrogène vert par jour.
Shell équipe les sites de DHL Express France en bornes de recharge électrique  
Shell équipe les sites de DHL Express France en bornes de recharge électrique  
DHL Express, spécialiste du marché de la logistique, fait appel à Shell afin d’installer de nouveaux sites de recharge pour 140 fourgons électriques de livraison d’ici juillet 2022 en France. 
Eaton dévoile sa nouvelle gamme de bornes de recharge rapide
Eaton dévoile sa nouvelle gamme de bornes de recharge rapide
Les nouvelles bornes de recharges rapides « Green Motion DC 22 » et « Green Motion DC 44/66 » ont une puissance maximale de 66kW. Disponible en version murale, sur pied ou mobile, cette gamme s'adapte aux besoins des exploitants de flottes.
Power Dot lève 150 millions d’euros pour les infrastructures de recharge électrique  
Power Dot lève 150 millions d’euros pour les infrastructures de recharge électrique  
L’opérateur de bornes de recharge pour véhicules électriques mobilisera cette levée de fonds pour l’installation de plus de 7.000 points de recharge rapide d’ici 2025 en France.
EODev et MobyFly développent un hydroptère à l'hydrogène
EODev et MobyFly développent un hydroptère à l'hydrogène
MobyFly, concepteur de bateaux zéro émission à haute performance et faible consommation, et EODev, spécialiste de solutions énergétiques, s'associent pour mettre en œuvre un « hydrofoil » (hydroptère) et contribuer à la décarbonation des bateaux rapides de passagers (fast ferries).
Electra ouvre une station de recharge rapide à Beaune 
Electra ouvre une station de recharge rapide à Beaune 
La nouvelle station installée à Beaune (Bourgogne-Franche-Comté) est équipée de quatre bornes pour un total de 8 points de charge rapide. Ces installations disposent d’une puissance pouvant atteindre jusqu'à 225 KW.  
fleetenergies optimise la consommation de 3 000 véhicules du groupe Mauffrey
fleetenergies optimise la consommation de 3 000 véhicules du groupe Mauffrey
L’expert du traitement des données de consommation fleetenergies accompagne le groupe Mauffrey, spécialiste du transport routier de marchandises, dans la gestion de sa flotte et la réduction des ses dépenses énergétiques.
Tous les articles MOBILITÉ
En partenariat avec
Événements
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Juin 2022
Forum Zéro Carbone Bordeaux
30 Juin 2022
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole tractoriste H/F
- Electromécanicien(ne) H/F
- Poseur / Poseuse en isolation thermique
- Chargé de sécurité environnement systèmes SSE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.