Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Changement climatique : quinze mille scientifiques internationaux tirent la sonnette d'alarme

Partager :
Changement climatique : quinze mille scientifiques internationaux tirent la sonnette d'alarme
Par Eva Gomez, le 14 novembre 2017
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Climat, air, biodiversité, surpopulation... Vingt-cinq ans après la première mise en garde de la communauté scientifique, plus de quinze mille chercheurs dressent un bilan : depuis 1992, beaucoup d’aspects se sont aggravé et il est temps d’enrayer la tendance. Ils publient leur manifeste dans la revue BioScience.

15.364 scientifiques - physiciens, biologistes, climatologues, ou encore glaciologues - issus de 184 pays ont signé un manifeste, publié lundi 13 novembre dans la revue BioScience et relayé en français par le journal Le Monde, dans lequel ils poussent un cri d’alerte sur l’état de planète. Partant du constat dressé en 1992 par l’Union of Concerned Scientists et 1.700 scientifiques, ce nouvel appel dresse un état des lieux vingt-cinq ans après. « Les auteurs de la déclaration de 1992 craignaient que l’humanité ne pousse les écosystèmes au-delà de leurs capacités à entretenir le tissu de la vie. Ils soulignaient que nous nous rapprochions rapidement des limites de ce que la biosphère est capable de tolérer sans dommages graves et irréversibles », écrivent les scientifiques dans BioScience, résolus à se « remémorer leur mise en garde et évaluer les réponses que l’humanité lui a apportées (...) ». Leur verdict : « hormis la stabilisation de l’amenuisement de la couche d’ozone stratosphérique, non seulement l’humanité a échoué à accomplir des progrès suffisants pour résoudre ces défis environnementaux annoncés, mais il est très inquiétant de constater que la plupart d’entre eux se sont considérablement aggravés. »

Les auteurs relèvent notamment l’augmentation importante des émissions de gaz à effet de serre - encore soulignée hier par la Global Carbon Project -, la sixième extinction de masse actuellement en cours ou l’augmentation de 35% de la population mondiale. « En échouant à limiter adéquatement la croissance de la population, à réévaluer le rôle d’une économie fondée sur la croissance, à réduire les émissions de GES, à encourager le recours aux énergies renouvelables, à protéger les habitats naturels, à restaurer les écosystèmes, à enrayer la pollution, à stopper la ’défaunation’ et à limiter la propagation des espèces exotiques envahissantes, l’humanité omet de prendre les mesures urgentes indispensables pour préserver notre biosphère en danger », estiment les scientifiques signataires.

Une remise en question de nos sociétés

Par ce manifeste, la communauté scientifique compte atteindre les responsables politiques mais aussi les citoyens, qui doivent « exiger de leurs gouvernements qu’ils prennent des mesures immédiates ». Cet appel insiste sur l’urgence d’agir pour le bien des générations actuelles et futures. « Il est également temps de réexaminer nos comportements individuels, y compris en limitant notre propre reproduction (l’idéal étant de s’en tenir au maximum au niveau de renouvellement de la population) et en diminuant drastiquement notre consommation par tête de combustibles fossiles, de viande et d’autres ressources », estiment les scientifiques, qui soulignent néanmoins les progrès effectués notamment concernant la lutte contre la pauvreté et la famine, l’éducation des femmes ou la croissance du secteur des énergies renouvelables. « Nous avons beaucoup appris depuis 1992, mais les avancées sur le plan des modifications qu’il faudrait réaliser de manière urgente en matière de politiques environnementales, de comportement humain et d’inégalités mondiales sont encore loin d’être suffisantes », ajoute le manifeste.

Treize mesures « efficaces et diversifiées »

Pour enrayer la tendance, les signataires proposent donc une série de treize mesures « efficaces et diversifiées », parmi lesquelles, « développer et adopter des instruments politiques adéquats pour lutter contre la défaunation, le braconnage, l’exploitation et le trafic des espèces menacées », « promouvoir une réorientation du régime alimentaire vers une nourriture d’origine essentiellement végétale », « réduire encore le taux de fécondité en faisant en sorte qu’hommes et femmes aient accès à l’éducation et à des services de planning familial, particulièrement dans les régions où ces services manquent encore », « concevoir et promouvoir de nouvelles technologies vertes et se tourner massivement vers les sources d’énergie vertes tout en réduisant progressivement les aides aux productions d’énergie utilisant des combustibles fossiles », ou encore « restaurer sur une grande échelle les communautés de plantes endémiques, et notamment les paysages de forêt ».

Rappelant à nouveau que les mêmes mises en garde avaient été formulées il y a vingt-cinq ans, les scientifiques concluent qu’il « sera bientôt trop tard pour dévier de notre trajectoire vouée à l’échec (...) » : pour eux, il s’agit de « prendre conscience, aussi bien dans nos vies quotidiennes que dans nos institutions gouvernementales, que la Terre, avec toute la vie qu’elle recèle, est notre seul foyer ».
Pixabay
  [Vidéo] Cycl'eau 2020, une première édition réussie à Lille
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 16 octobre 2020 portant nomination d'élèves ingénieurs de première année à l'Ecole nationale des ponts et chaussées Lire
Arrêté du 8 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'établissement public chargé de l'aménagement du secteur IV de Marne-la-Vallée Lire
Décision du 14 octobre 2020 portant approbation du réseau de centres VHU agréés mis en place par PORSCHE FRANCE en application de l'article R. 543-156-1 du code de l'environnement Lire
Arrêté du 23 octobre 2020 relatif aux conditions d'achat de l'électricité produite par les installations implantées sur bâtiment utilisant l'énergie solaire photovoltaïque d'une puissance crête installée inférieure ou égale à 100 kilowatts Lire
Arrêté du 21 octobre 2020 portant déclassement d'une parcelle relevant du domaine public fluvial confié à Voies navigables de France (VNF) sur le territoire de la commune de Soisy-sur-Seine (Essonne) Lire
Arrêté du 16 octobre 2020 modifiant le Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France (espèces légumières) Lire
Arrêté du 21 octobre 2020 portant modification de l'arrêté du 21 octobre 2019 relatif aux mesures de contrôle de la pêcherie professionnelle d'anguille (Anguilla anguilla) dans les eaux maritimes Lire
Arrêté du 14 octobre 2020 relatif à l'agrément des modalités de prise en compte des « chaudières numériques » dans la réglementation thermique 2012 Lire
Arrêté du 17 septembre 2020 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces végétales exotiques envahissantes sur le territoire de la Guyane Lire
Arrêté du 17 septembre 2020 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire de la Guyane Lire
Arrêté du 27 août 2020 portant agrément de la société de coordination « SAC PLURIAL NOVILIA - SAINT DIZIER » Lire
Avis relatif à l'ouverture d'une procédure nationale d'opposition pour la demande d'annulation de l'enregistrement de l'indication géographie protégée « Volailles de Loué » Lire
Arrêté du 16 octobre 2020 portant nomination d'élèves ingénieurs de deuxième année et troisième année à l'Ecole nationale des ponts et chaussées Lire
Arrêté du 14 octobre 2020 portant nomination au comité de bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 13 octobre 2020 portant nomination au comité de bassin Seine-Normandie Lire
Arrêté du 9 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse Lire
Arrêté du 9 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse Lire
Arrêté du 6 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail Lire
Arrêté du 23 septembre 2020 portant nomination au comité de bassin Rhône-Méditerranée Lire
Décret n° 2020-1285 du 21 octobre 2020 prorogeant le mandat des personnalités associées au Conseil économique, social et environnemental Lire
À lire également
Une mission spatiale européenne pour observer les glaces et neiges polaires
Une mission spatiale européenne pour observer les glaces et neiges polaires
L'agence spatiale européenne a annoncé la signature d'un contrat avec Airbus Defence and Space et Thales Alenia Space, pour développer une mission de topographie des glaces et neiges polaires.
[Vidéo] Lubrizol : quel impact sur la gestion des risques industriels ?
[Vidéo] Lubrizol : quel impact sur la gestion des risques industriels ?
Le 26 septembre 2019, plus de neuf mille tonnes de produits chimiques partaient en fumée sur les sites industriels de Lubrizol et de Normandie Logistique à Rouen. Un an après, où en est-on ? L'équipe d'Environnement TV s'est rendue sur place.
[Tribune] L’économie régénérative, un bond en avant dans le monde d’après
[Tribune] L’économie régénérative, un bond en avant dans le monde d’après
Marie-Sylvie Bertail, directrice générale de Greenflex, revient sur le plan de relance économique français. Elle pose la question : "la transition peut-elle uniquement  être une affaire d’investissement et s’affranchir ainsi d’une révision profonde de nos modèles d’activité ?"
[Tribune] Comment le gouvernement entend-il concilier décarbonation et relance du secteur industriel ?
[Tribune] Comment le gouvernement entend-il concilier décarbonation et relance du secteur industriel ?
L'avocat au cabinet Enerlex, Mathieu Toret, réagit au plan de relance annoncé par le gouvernement la semaine dernière. Selon lui, "l’objectif du gouvernement sera d’accompagner financièrement les sites industriels identifiés comme les plus émetteurs afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre en développant des projets de transformation écologique".​
Tout savoir sur : le plan de relance gouvernemental
Tout savoir sur : le plan de relance gouvernemental
Le 3 septembre dernier, le gouvernement a présenté son plan de relance post-Covid-19. Quelle y est la place dévolue à la transition écologique et comment peut-elle être mise en œuvre ? Eléments de réponse avec Patricia Savin, avocate associée au cabinet DS Avocats et présidente d’Orée.
Bpifrance et la Banque des Territoires annoncent un plan climat de 40 milliards d'euros
Bpifrance et la Banque des Territoires annoncent un plan climat de 40 milliards d'euros
Bpifrance et la Banque des Territoires viennent d'annoncer un plan climat de 40 milliards d'euros pour l'accélération de la transition écologique des entreprises et des territoires. Un plan épinglé par des associations, qui dénoncent une « opération de greenwashing ».
Plan de relance : 30 milliards d'euros pour la transition écologique
Plan de relance : 30 milliards d'euros pour la transition écologique
Ce jeudi 3 septembre, le gouvernement présente les grandes lignes de son plan de relance économique. Sur les 100 milliards d'euros prévus, une enveloppe de 30 milliards est consacrée à la transition écologique.
Tous les articles POLITIQUES
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
FEDEREC, L’industrie du recyclage : quel plan de relance ?
29 Octobre 2020
Intersol 2020
3 Novembre 2020
bauma CONEXPO INDIA
3 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Technicien Traitement des Eaux- H/F
- Automaticien(ne) H/F
- Agent / Agente d'entretien des espaces naturels
- PROJETEUR HVAC F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.