Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Grand débat national : quelle place pour la transition écologique ?

Partager :
Grand débat national : quelle place pour la transition écologique ?
Par E.G, le 15 janvier 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Ce mardi 15 janvier débute le grand débat national, organisé par le gouvernement en réponse aux mobilisations des gilets jaunes qui ont lieu depuis novembre dernier. Dans une lettre adressée aux Français, Emmanuel Macron a précisé les questions qui concerneront la transition écologique.

« Je me suis engagé sur des objectifs de préservation de la biodiversité et de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution de l’air. Aujourd’hui personne ne conteste l’impérieuse nécessité d’agir vite. Plus nous tardons à nous remettre en cause, plus ces transformations seront douloureuses », a écrit le Président Emmanuel Macron dans une lettre adressée aux Français le 13 janvier dernier.

Alors que les rassemblements des gilets jaunes perdurent, avec comme point de départ l’annonce de l’augmentation de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques, le débat national ouvert par le gouvernement ce mardi 15 janvier, prévoit d’aborder quatre grandes thématiques. Parmi elles : la transition écologique. 

Fiscalité écologique, échelles d’action et biodiversité

Tout d’abord, un volet sera consacré à la fiscalité écologique et le financement de la transition écologique : « Comment finance-t-on la transition écologique : par l’impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ? », ou encore « Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ? Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ? ».

Par ailleurs, il s’agira de questionner les différentes échelles d’action : « Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ? Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ? ».

Enfin, le Président a évoqué la question de la biodiversité : « Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard ? Comment faire partager ces choix à l’échelon européen et international pour que nos producteurs ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ? ».

Deux animateurs et des « garants » de la neutralité

Ce débat national sera animé par les secrétaires d’Etat Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon, nommés suite au refus de la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), Chantal Jouanno, de mener cette mission à bien. Des « garants » seront également nommés en fin de semaine afin de garantir la neutralité du débat, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe. D’après le rapport de la CNDP sur sa mission d’accompagnement, des réunions locales seront organisées, ainsi que des ateliers locaux et des conférences régionales. Par ailleurs des « stands mobiles de proximité » seront proposés, ainsi qu’une plateforme numérique, afin de recueillir les contributions des citoyens.

« Une avancée pour la démocratie participative »

La Fondation pour la nature et pour l’homme (FNH) estime que ce débat constitue « une avancée pour la démocratie participative », et se réjouit notamment de la mise en place « d’assemblées composées à la fois de citoyens tirés au sort et de représentants des corps intermédiaires dans les 13 régions françaises ». Néanmoins la FNH trouve « incompréhensible que ces assemblées ne soient pas également mises en place dans les territoires d’outre mer ». Autres points positifs selon l’ONG : le système de garants, l’ajout des thèmes de la biodiversité et de l’alimentation, ou encore le recul du calendrier de la loi d’orientation des mobilités afin de prendre en compte les remontées de ce débat.

Cependant, la fondation exprime quelques regrets et souligne notamment « l’incohérence d’annoncer un débat sur la fiscalité en fermant d’emblée la porte à la un rétablissement de l’ISF ».
DR
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Lubrizol : le gouvernement présente son plan d'actions pour la prévention et la gestion des risques industriels
Ce mardi 11 février, la ministre de la transition écologique, Elisabeth Borne, a présenté le plan d'actions du gouvernement en matière de prévention et de gestion des risques industriels.
Top 10 des articles que vous avez préférés en 2019
Top 10 des articles que vous avez préférés en 2019
L’année 2019 a été fournie en matière d’environnement et de lutte contre le dérèglement climatique : mobilisation étudiante, influence de Greta Thunberg dans les sommets mondiaux, projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire, convention citoyenne pour le climat, démission de François de Rugy, loi énergie-climat... Voici le classement des 10 articles les plus lus sur Environnement-magazine.fr !
Plus que quelques jours pour participer au Grand Prix de la responsabilité sociétale des marques
Plus que quelques jours pour participer au Grand Prix de la responsabilité sociétale des marques
Le 28 avril prochain, le Grand Prix de la responsabilité sociétale des marques (RSM) récompensera les initiatives innovantes des entreprises qui révèlent de façon sincère, attractive et cohérente, un modèle de développement éthique et durable au travers de leurs marques.
Laurence Le Coq devient directrice de la recherche et de l'innovation d'IMT Atlantique
Laurence Le Coq devient directrice de la recherche et de l'innovation d'IMT Atlantique
Laurence Le Coq vient d'être nommée directrice de la recherche et de l'innovation d'IMT Atlantique.
Atteintes à l’environnement : bientôt des juridictions spécialisées
Atteintes à l’environnement : bientôt des juridictions spécialisées
La ministre de la Justice, Nicole Belloubet a annoncé ce mercredi un projet de loi pour améliorer la réponse judiciaire aux atteintes à l’environnement.
[Tribune] Pour une approche renouvelée et interdisciplinaire du risque environnemental
[Tribune] Pour une approche renouvelée et interdisciplinaire du risque environnemental
Cette semaine, Sophie Bretesché et Valérie Héquet, professeurs à l’IMT Atlantique reviennent sur la gestion des risques environnementaux en France. "L’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen n’est-il pas symptomatique de la difficulté qu’ont nos sociétés à faire face à des situations complexes ?​", se demandent-elles. Selon elles, la gestion des risques se doit d'être interdisciplinaire.
Vinci et ParisTech lancent un nouveau laboratoire de recherche
Vinci et ParisTech viennent de lancer un laboratoire de recherche sur l'environnement.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
Rendez-vous de la Matière
17 Mars 2020
Rendez-vous de la Matière
+ d'événements
Emploi
- Technicien(ne) de Maintenance H/F
- Assistant(e) Gestin de Parc H/F
- Ambassadeur / Ambassadrice du tri
- INGENIEUR MACHINE SPECIALE EN CDI F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.