Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Le Réseau action climat propose un « nouveau contrat pour une société plus écologique »

Partager :
Le Réseau action climat propose un « nouveau contrat pour une société plus écologique »
Par E.G, le 22 février 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Jeudi 21 février, le Réseau action climat a publié un « nouveau contrat » pour une société plus écologique. Celui-ci propose six réformes fondamentales, afin notamment de lutter contre la précarité énergétique, de développer la mobilité durable ou encore de s’engager dans les énergies renouvelables.

« Sans justice sociale, il n’y aura pas de transition écologique. Sans transition, les impacts du dérèglement climatique, dont les populations les plus pauvres sont déjà les premières victimes, seront exacerbés », estime le Réseau action climat (RAC) dans sa dernière publication. Le réseau composé de nombreuses associations environnementales telles que le WWF France, Greenpeace, la Ligue de protection des oiseaux (LPO), Oxfam, les Amis de la Terre ou encore la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), a publié le jeudi 21 février à l’attention du gouvernement, un « nouveau contrat » pour une société « plus écologique et plus juste ».

Ce contrat propose six axes de réforme :

- « Permettre à tous de se déplacer plus facilement en polluant moins grâce à des aides aux alternatives et un cap clair ». Le RAC propose notamment d’appliquer le principe pollueur-payeur aux compagnies aériennes, d’améliorer la prime à la conversion automobile, d’interdire la vente des véhicules diesel-essence à l’horizon 2030 ou encore de baisser la TVA sur les transports en commun.

- « Donner à tous la possibilité de se chauffer sans se ruiner grâce à une aide renforcer à la rénovation ». Pour cela, le RAC propose de mettre en place un guichet unique au niveau local pour l’accompagnement des particuliers dans leurs démarches et travaux de rénovation énergétique, d’augmenter les aides publiques à la rénovation, ainsi que d’interdire la location des passoires énergétiques.

- « Donner à tous la possibilité d’accéder à une alimentation saine et durable en commençant par la restauration collective ». Ceci notamment en réorientant les subventions de la Politique agricole commune (PAC) vers l’agro-écologie, ou encore en fléchant 330 millions par an pendant trois ans pour aider la restauration collective à s’engager dans le bio et les produits locaux.

- « Tourner le dos aux énergies du passé et s’engager résolument dans les énergies renouvelables ». Notamment en fixant un objectif de 15 % de financement participatif des énergies renouvelables en 2030, en développant des plans de reconversions professionnelles pour les employés des centrales à charbon et nucléaire notamment.

- « Instaurer une nouvelle fiscalité en faveur du climat qui soit vraiment solidaire ». Le RAC entend par là d’appliquer le principe pollueur-payeur et d’instaurer une contribution climat solidaire sur les carburants, le fioul et le gaz fossile.

- « Exiger de l’État une action cohérente sur le climat, du local à l’international, et qui mette fin aux cadeaux faits aux grandes entreprises ». Pour cela, le réseau d’associations propose de contraindre les entreprises publiques à sortir des énergies fossiles, de mettre fin aux investissements publics dans les énergies fossiles, ou encore d’obliger les acteurs financiers à s’aligner avec les objectifs de l’Accord de Paris.

« Plusieurs de ces propositions ont déjà été portées auprès de ce Gouvernement et des précédents, mais ceux-ci ont préféré jusqu’à présent faire la sourde oreille », souligne le RAC, qui appelle donc les citoyens à soutenir ce nouveau contrat dans le cadre du grand débat national, organisé par le gouvernement jusqu’au 15 mars.
DR
Retrouvez toute l'information politiques dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV se jette à l'eau !

Nous sommes fiers de vous présenter notre toute nouvelle émission, Environnement TV ! Dans ce premier numéro spécial vacances, Anthony Laurent nous emmène à Marseille, 8ème port le plus pollué d’Europe. Direction la commune de Plouha (Côtes-d’Armor), qui vient d’obtenir le Pavillon bleu, avec Eva Gomez. Enfin, Agnès Breton pousse son "coup de gueule" en fin d’émission.
À lire également
L'Assemblée nationale approuve la ratification du Ceta
L'Assemblée nationale approuve la ratification du Ceta
Ce mardi 23 juillet, l'Assemblée nationale a approuvé la ratification du traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada par 266 voix contre 213.
Le Haut conseil pour le climat juge « insuffisantes » les actions de la France
Le Haut conseil pour le climat juge « insuffisantes » les actions de la France
Ce mercredi 26 juin, le Haut conseil pour le climat publie un rapport critique envers la politique climatique du gouvernement Français.
François de Rugy démissionne du gouvernement, Elisabeth Borne prend la relève
François de Rugy démissionne du gouvernement, Elisabeth Borne prend la relève
Le ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy, a remis ce mardi 16 juillet, sa démission au gouvernement.
Bio : l'UFC-Que Choisir dénonce les marges appliquées par la grande distribution
Bio : l'UFC-Que Choisir dénonce les marges appliquées par la grande distribution
D'après une nouvelle publication de l'UFC-Que Choisir, la grande distribution applique en moyenne une marge de 75% plus élevée sur les produits bio que sur les produits conventionnels.
« Le développement durable est de plus en plus stratégique pour les entreprises »
« Le développement durable est de plus en plus stratégique pour les entreprises »
L’Institut supérieur d’ingénierie et de gestion de l’environnement (Isige), le centre d’études et de recherches de l’École des Mines ParisTech consacré au développement durable, forme des jeunes diplômés comme des professionnels expérimentés aux principaux enjeux environnementaux contemporains.
« Stop aux infox » va lutter contre les fausses informations sur le réchauffement climatique
« Stop aux infox » va lutter contre les fausses informations sur le réchauffement climatique
Le 15 juillet dernier, la fondation Digital New Deal, l'Union francophone et Wikimedia France se sont associés pour lutter contre les fausses informations sur le réchauffement climatique diffusées sur les réseaux sociaux.
Jour du dépassement : l'humanité a consommé toutes les ressources naturelles pour l'année 2019
Jour du dépassement : l'humanité a consommé toutes les ressources naturelles pour l'année 2019
Ce lundi 29 juillet, l'humanité a épuisé les ressources renouvelables de la planète, alerte l'ONG WWF France.
Tous les articles POLITIQUES
Appels d'offres
En partenariat avec
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Recycking Aktiv
5 Septembre 2019
Recycking Aktiv
Matexpo 2019
11 Septembre 2019
Matexpo 2019
Les Confs Amiante Marseille
12 Septembre 2019
Les Confs Amiante Marseille
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Formateur en électricité H/F
- Cartographe Géomaticien H/F
- Chargé / Chargée de mission en agriculture
- SUPERVISEUR ELECTRICITÉ F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.