Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Le Réseau action climat propose un « nouveau contrat pour une société plus écologique »

Partager :
Le Réseau action climat propose un « nouveau contrat pour une société plus écologique »
Par E.G, le 22 février 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Jeudi 21 février, le Réseau action climat a publié un « nouveau contrat » pour une société plus écologique. Celui-ci propose six réformes fondamentales, afin notamment de lutter contre la précarité énergétique, de développer la mobilité durable ou encore de s’engager dans les énergies renouvelables.

« Sans justice sociale, il n’y aura pas de transition écologique. Sans transition, les impacts du dérèglement climatique, dont les populations les plus pauvres sont déjà les premières victimes, seront exacerbés », estime le Réseau action climat (RAC) dans sa dernière publication. Le réseau composé de nombreuses associations environnementales telles que le WWF France, Greenpeace, la Ligue de protection des oiseaux (LPO), Oxfam, les Amis de la Terre ou encore la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), a publié le jeudi 21 février à l’attention du gouvernement, un « nouveau contrat » pour une société « plus écologique et plus juste ».

Ce contrat propose six axes de réforme :

- « Permettre à tous de se déplacer plus facilement en polluant moins grâce à des aides aux alternatives et un cap clair ». Le RAC propose notamment d’appliquer le principe pollueur-payeur aux compagnies aériennes, d’améliorer la prime à la conversion automobile, d’interdire la vente des véhicules diesel-essence à l’horizon 2030 ou encore de baisser la TVA sur les transports en commun.

- « Donner à tous la possibilité de se chauffer sans se ruiner grâce à une aide renforcer à la rénovation ». Pour cela, le RAC propose de mettre en place un guichet unique au niveau local pour l’accompagnement des particuliers dans leurs démarches et travaux de rénovation énergétique, d’augmenter les aides publiques à la rénovation, ainsi que d’interdire la location des passoires énergétiques.

- « Donner à tous la possibilité d’accéder à une alimentation saine et durable en commençant par la restauration collective ». Ceci notamment en réorientant les subventions de la Politique agricole commune (PAC) vers l’agro-écologie, ou encore en fléchant 330 millions par an pendant trois ans pour aider la restauration collective à s’engager dans le bio et les produits locaux.

- « Tourner le dos aux énergies du passé et s’engager résolument dans les énergies renouvelables ». Notamment en fixant un objectif de 15 % de financement participatif des énergies renouvelables en 2030, en développant des plans de reconversions professionnelles pour les employés des centrales à charbon et nucléaire notamment.

- « Instaurer une nouvelle fiscalité en faveur du climat qui soit vraiment solidaire ». Le RAC entend par là d’appliquer le principe pollueur-payeur et d’instaurer une contribution climat solidaire sur les carburants, le fioul et le gaz fossile.

- « Exiger de l’État une action cohérente sur le climat, du local à l’international, et qui mette fin aux cadeaux faits aux grandes entreprises ». Pour cela, le réseau d’associations propose de contraindre les entreprises publiques à sortir des énergies fossiles, de mettre fin aux investissements publics dans les énergies fossiles, ou encore d’obliger les acteurs financiers à s’aligner avec les objectifs de l’Accord de Paris.

« Plusieurs de ces propositions ont déjà été portées auprès de ce Gouvernement et des précédents, mais ceux-ci ont préféré jusqu’à présent faire la sourde oreille », souligne le RAC, qui appelle donc les citoyens à soutenir ce nouveau contrat dans le cadre du grand débat national, organisé par le gouvernement jusqu’au 15 mars.
DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Le BTP à l'heure de l'économie circulaire
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
Les éco-industries peuvent influer sur 30 % des émissions mondiales de CO2, selon Veolia
Les éco-industries peuvent influer sur 30 % des émissions mondiales de CO2, selon Veolia
« La décarbonation de l’économie est encore possible dans les délais requis par l’horloge climatique », affirme le P-DG de Veolia.
Brune Poirson est élue vice-présidente de l'assemblée des Nations Unies pour l'environnement
Brune Poirson est élue vice-présidente de l'assemblée des Nations Unies pour l'environnement
Mercredi 20 mars, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a été élue vice-présidente de l'assemblée des Nations Unies pour l'environnement pour un mandat de deux ans.
Sondage : pour lutter contre les changements climatiques, les Français prônent une rupture avec la politique actuelle
Sondage : pour lutter contre les changements climatiques, les Français prônent une rupture avec la politique actuelle
D'après un sondage réalisé par l'institut BVA pour les associations Place to B, « On est prêt », « Il est encore temps » et « Le mouvement », 44% des Français souhaitent marquer une rupture totale avec la politique actuelle pour lutter contre les changements climatiques.
Alain Grandjean est le nouveau président de la Fondation Nicolas Hulot
Alain Grandjean est le nouveau président de la Fondation Nicolas Hulot
L’économiste Alain Grandjean remplace Audrey Pulvar à la présidence de la Fondation pour la nature et l’homme (FNH), qui redevient la Fondation Nicolas Hulot.
Karima Delli : « Il faut renouer avec le principe pollueur payeur »
Karima Delli : « Il faut renouer avec le principe pollueur payeur »
« Gilets jaunes », dérèglement climatique, mobilité de demain, grands projets d’infrastructures, transports publics… Alors que l’agenda politique de l’année 2019 est marqué par les élections européennes, Environnement Magazine a rencontré Karima Delli, eurodéputée Europe Ecologie-Les Verts et présidente de la Commission des transports du Parlement européen, pour évoquer avec elle ce que serait une politique européenne vertueuse en matière de mobilité durable.
Un collectif de sénateurs propose des mesures de politiques publiques pour l'action climatique
Un collectif de sénateurs propose des mesures de politiques publiques pour l'action climatique
Ce lundi 11 mars, le collectif sénatorial « urgence climatique » a présenté une série de neuf priorités de politiques publiques pour répondre au défi climatique.
La journée internationale des droits des femmes est consacrée au développement durable
La journée internationale des droits des femmes est consacrée au développement durable
Ce vendredi 8 mars, la journée internationale des droits des femmes de l'Organisation des nations unies est consacrée au développement durable.
Tous les articles POLITIQUES
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Sifer 2019
26 Mars 2019
Sifer 2019
Intersol 2019
26 Mars 2019
Intersol 2019
RailTech Europe 2019
26 Mars 2019
RailTech Europe 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Technicien(ne) de maintenance PAC/CLIM H/F à St-Nazaire
- Opérateur Hydrocureur H/F
- Agent / Agente d'entretien des parcs et jardins
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.