Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

[Tribune] Réduire notre empreinte environnementale grâce au coworking

Partager :
[Tribune] Réduire notre empreinte environnementale grâce au coworking
Par Christophe Burckart, directeur général de Regus France, le 11 mars 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Cette semaine, le directeur général de Regus France, Christophe Burckart souligne le rôle du coworking dans le cadre des objectifs de l’accord de Paris et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il estime qu’en "donnant l’opportunité aux professionnels de réduire les trajets domicile/travail, il sera possible d’économiser plusieurs millions de tonnes de CO² chaque année".

Alors que la question écologique est au cœur du Grand Débat, nous devons envisager des solutions audacieuses pour conjuguer environnement, économies et aménagement du territoire. Explications.

La crise écologique actuelle a révélé l’urgence de trouver de nouvelles alternatives pour améliorer notre empreinte environnementale sans que le coût soit subi et vécu comme une injustice par les particuliers, les entreprises et l’Etat. Face à l’engorgement des zones urbaines, le coworking s’impose comme une solution intéressante tant sur le plan de la réduction de nos émissions de CO² que sur le renouveau économique qu’il permet dans les zones périphériques.

Coworker pour être plus éco-responsable

De nombreux professionnels soulignent le coût financier que représentent les longs trajets domicile-travail. Un coût qui ne fait par ailleurs qu’être renforcé par la fluctuation constante des prix du pétrole. Des migrations pendulaires largement subies en raison notamment de l’engorgement des villes, centres névralgiques des activités commerciales.

Selon une étude parue en octobre 20181 et réalisée dans 16 pays2, ces problèmes pourraient être en partie résolus d’ici 2030. La croissance programmée du nombre de tiers-lieux aura pour conséquence directe une importante diminution du recours à la voiture et donc une réduction conséquente des émissions carbone (plus de six millions de tonnes en France selon les estimations les plus basses !). De plus, ces tiers-lieux permettront aux professionnels d’une grande majorité de secteurs de travailler à distance, et donc de réduire leur temps de trajet pour se rendre sur leur lieu de travail.

La plupart des professionnels pourront accéder à l’espace de coworking le plus proche de chez eux. Même s’ils ont déjà été multipliés par 10 en cinq ans - leur nombre est actuellement évalué à 1.800 en France - ces espaces sont amenés à se développer fortement, comme en témoigne les prévisions du rapport "Territoires, Travail, Numérique" dont les conclusions ont été rendues publiques le 19 septembre 2018. Ils seront donc plus accessibles et mieux répartis sur l’ensemble du territoire. Utiliser sa voiture pour les migrations pendulaires ne sera donc plus une nécessité.

Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

C’est l’un des autres bénéfices du coworking révélés par l’étude proposée par Regus. Les français devraient économiser au moins 88 millions d’heures d’ici 2030. La réduction du temps de trajet domicile-travail grâce à l’augmentation envisagée des tiers-lieux permettra de mieux équilibrer la balance entre vie professionnelle et personnelle. Les collaborateurs pourront utiliser ce gain de temps pour des tâches personnelles.

Dès lors, le travail flexible représente une opportunité nouvelle et une alternative prometteuse dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. L’ONU considère que la limitation du réchauffement à 2 °C n’est possible que par une restriction des émissions de gaz à effet de serre de 12 à 14 millions de tonnes supplémentaires chaque année, d’ici 2030. En donnant l’opportunité aux professionnels de réduire les trajets domicile/travail, il sera possible d’économiser plusieurs millions de tonnes de CO² chaque année.

Choisir le travail flexible n’est pas uniquement un impératif professionnel ou personnel, c’est surtout un geste fort pour sauver notre planète.



1: « Regus Flexible Working Economic Study »
2:  Allemagne, Australie, Autriche, Canada, Chine, États-Unis, France, Hong Kong, Inde, Japon, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Singapour, Suisse
Christophe Burckart, directeur général de Regus France / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Nos coups de coeur de Pollutec en vidéo
Voir notre page spéciale POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
La journée internationale des droits des femmes est consacrée au développement durable
La journée internationale des droits des femmes est consacrée au développement durable
Ce vendredi 8 mars, la journée internationale des droits des femmes de l'Organisation des nations unies est consacrée au développement durable.
Alain Grandjean est le nouveau président de la Fondation Nicolas Hulot
Alain Grandjean est le nouveau président de la Fondation Nicolas Hulot
L’économiste Alain Grandjean remplace Audrey Pulvar à la présidence de la Fondation pour la nature et l’homme (FNH), qui redevient la Fondation Nicolas Hulot.
Sondage : pour lutter contre les changements climatiques, les Français prônent une rupture avec la politique actuelle
Sondage : pour lutter contre les changements climatiques, les Français prônent une rupture avec la politique actuelle
D'après un sondage réalisé par l'institut BVA pour les associations Place to B, « On est prêt », « Il est encore temps » et « Le mouvement », 44% des Français souhaitent marquer une rupture totale avec la politique actuelle pour lutter contre les changements climatiques.
Karima Delli : « Il faut renouer avec le principe pollueur payeur »
Karima Delli : « Il faut renouer avec le principe pollueur payeur »
« Gilets jaunes », dérèglement climatique, mobilité de demain, grands projets d’infrastructures, transports publics… Alors que l’agenda politique de l’année 2019 est marqué par les élections européennes, Environnement Magazine a rencontré Karima Delli, eurodéputée Europe Ecologie-Les Verts et présidente de la Commission des transports du Parlement européen, pour évoquer avec elle ce que serait une politique européenne vertueuse en matière de mobilité durable.
L'Affaire du siècle : les quatre associations insatisfaites par la réponse du gouvernement
L'Affaire du siècle : les quatre associations insatisfaites par la réponse du gouvernement
Les quatre associations qui ont déposé un recours en carence fautive contre l'Etat français pour son « inaction climatique » en décembre dernier, ont annoncé lancer la phase de contentieux.
La quatrième édition de la Fabrique Aviva sera dotée d'un million d'euros
L'assureur Aviva a annoncé que son concours la Fabrique Aviva, sera doté d'un million d'euros pour sa quatrième édition.
Amorce milite pour une loi organique sur la fiscalité écologique
Amorce milite pour une loi organique sur la fiscalité écologique
Alors que se tenait, le 19 mars dernier à Paris, son premier colloque sur la gestion de l'eau en France, l'association de collectivités territoriales, Amorce, a présenté ses principaux « chantiers » en cours.
Tous les articles POLITIQUES
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Sifer 2019
26 Mars 2019
Sifer 2019
Intersol 2019
26 Mars 2019
Intersol 2019
RailTech Europe 2019
26 Mars 2019
RailTech Europe 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Technicien(ne) de maintenance PAC/CLIM H/F à St-Nazaire
- Opérateur Hydrocureur H/F
- Agent / Agente d'entretien des parcs et jardins
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.