Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Des syndicats se mobilisent contre « l'extinction du ministère de l'écologie »

Partager :
Des syndicats se mobilisent contre « l'extinction du ministère de l'écologie »
Par Anthony Laurent, le 9 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que ce 9 mai avait lieu une grève nationale des fonctionnaires contre le projet de loi du gouvernement destiné à « moderniser » la Fonction publique, des représentants des personnels du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de la Cohésion des Territoires appelaient à la mobilisation. L’objectif ? Alerter les pouvoirs publics sur la dégradation des conditions de travail dans les services ministériels et les établissements publics.

En ce jour de mobilisations nationales des fonctionnaires, les organisations syndicales du ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) et du ministère de la Cohésion des Territoires (MCT) ont appelé leurs personnels à faire grève. Motif de cet appel à suspendre le travail ? Défendre le statut de la Fonction publique, les missions de service public ainsi que les droits des personnels et des instances élues (comités techniques, comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, etc.).

Parmi les principales revendications des représentants de la CGT, de FO et de la FSU, la préservation de l’emploi et des conditions de travail dans les services ministériels et les établissements publics de l’État. « Depuis 2007, les effectifs du MTES et du MCT ont baissé de 40 %, ce qui représente 30.000 agents en moins », rappelle Laurent Janvier de Force Ouvrière (FO). « Le gouvernement prévoit de supprimer 1.313 postes cette année, après en avoir déjà supprimé 996 en 2017 et 1.345 en 2018 », ajoute-t-il. Et le représentant syndical de s’interroger : « Alors que le Premier ministre a déclaré vouloir renforcer les moyens et les capacités d’expertise concernant certaines de nos missions (prévention des risques, gestion des crises, ingénierie territoriale, transition écologique, etc.), pourquoi supprimer encore des emplois ? »

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« Ce qui se passe dans les ministères est en contradiction totale avec les annonces gouvernementales »

En pleine fusion, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ne sont pas épargnés : 150 emplois seront supprimés dans les trois prochaines années. « Cette baisse des effectifs, cumulée à une diminution de 40 millions d’euros du budget de l’ONCFS et des moyens matériels de l’AFB – notamment pour des missions de contrôle et de surveillance –, ne peut qu’affaiblir le futur Office français de la biodiversité qui doit voir le jour le 1er janvier prochain », indique Francis Combrouze de la CGT.

Et la situation dans les autres organismes de l’État est à l’avenant. « Par exemple, d’ici 2022, ce sont 500 postes qui seront supprimés à Météo France, 500 au Cerema, 200 dans les six agences de l’eau nationales et 75 à l’Ademe. On est à la veille de l’extinction du ministère chargé de l’écologie », avance Laurent Janvier. Et le responsable syndical d’ajouter : « Ce qui se passe dans les ministères est en contradiction totale avec les annonces gouvernementales concernant la transition écologique et énergétique des territoires. » Dans ce contexte, « nos services deviennent exsangues », témoigne Francis Combrouze. Et les représentants de la CGT, de FO et de la FSU de rappeler la survenue récente de cas de suicides dans certains services et établissements et d’alerter sur les risques psychosociaux pesant de plus en plus sur les agents.

Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] L'après-coronavirus sera-t-il écologique ?
Le gouvernement a annoncé plusieurs pistes de déconfinement en France, qui doit débuter le 11 mai. Les associations environnementales appellent à ne pas oublier le climat lors de la sortie de crise.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Nicolas Cailloux, directeur Europe du groupe Forsee Power
Alors que débute la deuxième phase du déconfinement, les entreprises et acteurs de l'environnement organisent la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Nicolas Cailloux, directeur général Europe du groupe Forsee Power.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Arrêté du 29 mai 2020 portant nomination au cabinet du ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement Lire
Arrêté du 29 mai 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 27 mai 2020 modifiant l'arrêté du 17 mars 1978 modifié relatif au classement des communes par zones géographiques Lire
Arrêté du 20 mai 2020 portant modification de l'arrêté du 23 novembre 1987 relatif à la sécurité des navires (division 227) Lire
Arrêté du 27 mai 2020 modifiant l'arrêté du 20 décembre 2005 portant institution d'une régie de recettes et d'une régie d'avances auprès de la direction de la sécurité de l'aviation civile Sud (budget annexe) Lire
Arrêté du 2 juin 2020 portant délégation de signature de marchés publics Lire
Arrêté du 2 juin 2020 relatif à la délivrance d'agréments pour la formation préalable à l'obtention de l'attestation spéciale passagers Lire
Décision du 2 juin 2020 portant délégation de signature (direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature) Lire
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
L'Ademe propose 21 formations gratuites en ligne
L'Agence de la transition écologique (Ademe) continue ses formations malgré la crise sanitaire actuelle et le confinement qu'elle impose.
Coronavirus : une plateforme en ligne pour inventer demain
Coronavirus : une plateforme en ligne pour inventer demain
Quelle France pour demain ? Face à la crise sanitaire, soixante parlementaires veulent inciter les citoyens à réfléchir à cette question. Pour y répondre, une consultation citoyenne en ligne a été lancée samedi.
[Vidéo] L'après-coronavirus sera-t-il écologique ?
[Vidéo] L'après-coronavirus sera-t-il écologique ?
Le gouvernement a annoncé plusieurs pistes de déconfinement en France, qui doit débuter le 11 mai. Les associations environnementales appellent à ne pas oublier le climat lors de la sortie de crise.
Agriculture : un nouveau label pour favoriser l’innovation
Agriculture : un nouveau label pour favoriser l’innovation
Ce mardi 12 mai, le consortium AgriO lance un nouveau processus de labellisation pour les startups innovantes des secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire.
La Commission européenne propose un plan de relance doté de 750 milliards d'euros
La Commission européenne propose un plan de relance doté de 750 milliards d'euros
Ce mercredi 27 mai, la Commission européenne a présenté sa proposition de plan de relance. Un nouvel instrument permettra de mobiliser 750 milliards d'euros sous forme de prêts et de subventions.
Arnaud Schwartz est élu président de France nature environnement
Arnaud Schwartz est élu président de France nature environnement
Ce lundi 6 avril, l'association France nature environnement (FNE) annonce l'élection d'un nouveau président. Arnaud Schwartz succède ainsi à Michel Dubromel.
[Tribune] Relance économique : penser l’après
[Tribune] Relance économique : penser l’après
Cette semaine, alors que la France se déconfine progressivement à partir de ce lundi 11 mai, Emmanuelle Mourey, présidente du directoire de La Banque Postale Asset Management, partage des réflexions sur les voies que devrait emprunter le monde de la finance.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Technicien Maintenance H/F
- Autre H/F
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- CHEF DE QUART F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.