Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Ce que nous vivons n'est pas une guerre

Partager :
[Tribune] Ce que nous vivons n'est pas une guerre
Par Gwarr Greff, réalisateur du documentaire « L’âge de l’Anthropocène, des origines aux effondrements », le 23 mars 2020
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Cette semaine, le réalisateur du documentaire "L’âge de l’Anthropocène, des origines aux effondrements", Gwarr Greff, réagit à la pandémie de Covid-19. Selon lui, il s’agit d’une conséquence de l’organisation mondialisée de nos sociétés. "Il est probable que l’écosystème Terre sache toujours générer de quoi revenir à un équilibre systémique, en attaquant les entités qui constituent une menace pour le plus grand nombre", écrit-il.

Ce que nous vivons n’est pas une guerre. Nous vivons un effondrement. Et pas simplement un effondrement des marchés boursiers, un effondrement de l’anthropocène.

Rappelons quelques chiffres. Dans nos campagnes, la population d’oiseaux a baissé de 30% en 20 ans à peine. En quelques semaines seulement, l’Australie perdait plus d’un milliard d’animaux dans les incendies. Une étude publiée dans la revue britannique Nature estime qu’un million d’espèces animales et végétales pourraient disparaître en raison du réchauffement climatique. Parallèlement à ces phénomènes d’effondrement de la biodiversité, on a récemment constaté le développement d’espèces envahissantes ou invasives. Algues tropicales, plantes toxiques exogènes, nombreux sont les exemples de perches dévastatrices, de champignons phytopathogènes et de papillons colononisateurs, qui déciment leur environnement, éradiquent des populations d’insectes, d’animaux, ou d’arbres jadis répandus dans nos campagnes.

Si l’agriculture intensive est bien connue pour favoriser le développement de propagules pathogènes et d’espèces invasives, il est avéré que le commerce international joue un rôle majeur dans leur propagation. Je me souviens avoir regardé, impuissant, les buis de mon jardin se faire dévorer par une pyrale invasive venue de Chine par bateau, avec des lots de buis pré-taillés par une main d’oeuvre bon marché. Mais le principal prédateur de ladite pyrale était le frelon asiatique, interdit de séjour en France depuis 2013.

La mondialisation en question

Le Covid-19 est également originaire de Chine et à nouveau, c’est notre organisation mondialiste qui fait de cette épidémie, une pandémie mondiale. Or, la pandémie est en soit, un effondrement sanitaire. Tout comme le méga-feu est un effondrement écologique qui fait de certaines espèces animales des espèces menacées, la pandémie est une menace pour l’être humain. Certes, tout sera fait pour éviter un effondrement massif de la population humaine.

Observons les mesures mises en place par l’ensemble de nos gouvernements, en dehors du confinement : fermeture du commerce hors alimentation, réduction des transports de marchandises à leur strict minimum, suppression des vols internationaux, blocage drastique de la circulation des véhicules personnels, généralisation du télétravail…  Même les écologistes les plus radicaux ne pouvaient rêver un tel scenario ! L’arrêt quasi total du transport, de la consommation, de l’import/export en quelques heures… L’émission zéro carbonne prévue pour 2050, à portée de la main en 2020 ! Alors qu’on peinait à trouver des finances pour la transition, voilà que s’annoncent des dizaines de millards pour sortir de la crise.

Un virus pour l’anthropocène

On parle même de réguler les marchés, de nationaliser les compagnies d’aviation en péril, de reprendre en main les hôpitaux… Cet épisode pandémique nous place face à nos responsabilités. Car quoi que l’on fasse, la Terre ne s’arrêtera pas de tourner, et il est probable que l’écosystème Terre sache toujours générer de quoi revenir à un équilibre systémique, en attaquant les entités qui constituent une menace pour le plus grand nombre. 

Au classement des menaces avérées pour l’écosystème, la première porte un nom : Homo Sapiens. Replaçons le virus dans le contexte de notre société, celui de l’anthropocène. Si le terme "Anthropocène" vous est totalement étranger, ou si vous l’avez volontairement rangé dans la commode des mots anxiogènes entre "Anthrax" et "Anthropophage", le documentaire "L’âge de l’anthropocène, des origines aux effondrements" est fait pour vous. L’Atecopol, un atelier constitué d’une centaine de chercheurs toulousains, a organisé de nombreuses conférences publiques, transdisciplinaires, permettant la constitution de ce documentaire scientifique synthétique.

Depuis début 2020, ces chercheurs ont défendu le film en prolongeant chaque projection d’un débat public. Confinement oblige, les diffusions en salle sont provisoirement suspendues, mais heureusement la production n’a pas hésité à mettre ce long métrage en accès libre sur internet. Si le documentaire a déjà été sélectionné dans plusieurs festivals, c’est sans doute qu’il est reconnu pour la qualité et la rigueur scientifique de son contenu. Certes, il n’est ici pas question de pandémie puisque le film a été achévé il y a plusieurs mois. Toutefois, les propos de Christophe Bonneuil, de Geneviève Azam ou encore de Maxime Combes et Pablo Servigne, nous éclairent sur cette façon effondrementiste d’envisager le future de notre société capitaliste.

Le Covid-19 constitue une pierre de plus à l’édifice du film, et non des moindre. Si l’homme persiste dans la mondialisation et dans l’asservissement de la nature, il n’est pas impossible que d’une façon ou d’une autre, la nature contre attaque. Une version du film avec sous-titrage en anglais et en VSM (format sourds et malentendants) est en cour de réalisation. De quoi s’instruire et préparer chez soi, ce que sera le monde d’après le confinement, d’après la pandemie, en attendant l’effondrement suivant.
Gwarr Greff / Crédit : Sergio Di
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Visitez la maison du futur
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
N° 1785
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (16,70 €)
Actu réglementaire
Arrêté du 24 février 2021 modifiant l'arrêté du 17 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Arrêté du 24 février 2021 fixant le nombre de places offertes à l'examen professionnel pour l'avancement au grade d'attaché principal d'administration de l'Etat au titre de l'année 2021 au ministère de la transition écologique (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Arrêté du 23 février 2021 fixant le nombre de places offertes au titre de l'année 2021 à l'examen professionnel pour le recrutement d'assistants d'administration de l'aviation civile de classe normale au ministère de la transition écologique et solidaire (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Avis n° 4 relatif à la fermeture de certains quotas et/ou sous-quotas de pêche pour l'année 2021 Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à l'accord collectif départemental sur le régime d'assurance complémentaire frais de santé des salariés non cadres des exploitations agricoles et entreprises de travaux agricoles et ruraux de la Creuse Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale concernant les coopératives agricoles de céréales, de meunerie, d'approvisionnement, d'alimentation du bétail et d'oléagineux Lire
Décret du 24 février 2021 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs Lire
Arrêté du 23 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Décret n° 2021-207 du 24 février 2021 adaptant la réglementation applicable au transport de personnes par câbles à l'entrée en vigueur du règlement (UE) 2016/424 du Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2016 relatif aux installations à câbles et abrogeant la directive 2000/9/CE Lire
Ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme de la région stéphanoise (epures) Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme et de développement Clermont Métropole Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme de Brest-Bretagne (ADEUPa) Lire
Arrêté du 23 février 2021 modifiant l'arrêté du 2 février 2021 fixant le montant unitaire des aides couplées végétales pour la campagne 2020 Lire
Arrêté du 23 février 2021 relatif aux montants des aides aux veaux sous la mère et veaux issus de l'agriculture biologique pour la campagne 2020 en France métropolitaine Lire
Arrêté du 22 février 2021 relatif à la mise en œuvre du dispositif d'autorisations de plantation en matière de gestion du potentiel de production viticole (campagne 2021) Lire
Arrêté du 23 février 2021 établissant les modalités de gestion de la pêcherie de raie brunette (Raja undulata) dans les zones CIEM VII d et e pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 24 février 2021 modifiant le seuil d'éligibilité au chèque énergie et instituant un plafond aux frais de gestion pouvant être déduits de l'aide spécifique Lire
Décret n° 2021-202 du 23 février 2021 modifiant les conditions d'organisation des examens d'accès aux professions de conducteur de taxi et de conducteur de voiture de transport avec chauffeur Lire
À lire également
[Tribune] La rénovation énergétique des bâtiments éducatifs : un véritable enjeu de la relance
[Tribune] La rénovation énergétique des bâtiments éducatifs : un véritable enjeu de la relance
Maxime Radal, président de Terra Groupe spécialisé dans l’efficacité énergétique des bâtiments, évoque l’importance de la rénovation énergétique des bâtiments éducatifs pour répondre aux enjeux climatiques et sanitaires.
Tout savoir sur : la loi d'accélération et de simplification de l'action publique
Tout savoir sur : la loi d'accélération et de simplification de l'action publique
La loi du 7 décembre 2020 d’accélération et de simplification de l’action publique, dite loi Asap, est porteuse d’évolutions nombreuses et variées en matière d'environnement. Enquête publique, étude d’impact, ICPE, sites et sols pollués, etc. Elle touche à plusieurs domaines, notamment le droit de l'environnement industriel. Éclairage de Louis-Narito Harada, avocat associé, spécialiste en droit de l’environnement au sein du cabinet Eversheds Sutherland. 
Le gouvernement lance une nouvelle Stratégie nationale des aires protégées
Le gouvernement lance une nouvelle Stratégie nationale des aires protégées
À l’occasion du One Planet Summit, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé l’adoption d’une nouvelle Stratégie nationale des aires protégées pour la prochaine décennie. Elle doit aider à atteindre l’objectif de 30% du territoire français sous statut d’aire protégée en 2030.
Le décret relatif à la prévention des pertes de microplastiques est mis à la consultation du public
Le décret relatif à la prévention des pertes de microplastiques est mis à la consultation du public
Le ministère de la Transition écologique a mis lundi 01 février à la consultation du public, le décret d’application de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire.
La Commission européenne fait des propositions pour les écorégimes de la nouvelle PAC
La Commission européenne fait des propositions pour les écorégimes de la nouvelle PAC
Le 14 janvier, la Commission européenne a publié une liste de pratiques agricoles pouvant être soutenues par le système des écorégimes prévu dans la prochaine politique agricole commune (PAC).
Pour 61% des Français, le référendum sur l'environnement serait un « coup politique »
Pour 61% des Français, le référendum sur l'environnement serait un « coup politique »
Une étude de l'Ifop pour Depanneo, relayée par la fondation Jean Jaurès, fait montre d'un soutien mitigé des Français au projet de référendum permettant de faire entrer la lutte pour le climat dans l'article 1 de la Constitution.
Le référendum pour l’environnement franchit l’étape du Conseil des ministres
Le référendum pour l’environnement franchit l’étape du Conseil des ministres
Le projet de référendum sur l’entrée de la préservation de l’environnement dans la Constitution entre en Conseil des ministres. Présenté par le garde des Sceaux, il est inscrit dans un projet de loi constitutionnelle visant à garantir la préservation de l’environnement.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien en Recherche de Fuites - H/F
- Gestionnaire administratif (ve) H/F
- Ambassadeur / Ambassadrice du tri
- DESSINATEUR TOPOGRAPHE F/H
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.