Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La cinquième période des Certificats d'économies d'énergie fait débat

Partager :
La cinquième période des Certificats d'économies d'énergie fait débat
La filière gaz s'estime lésée par les nouveaux changements de la P5 du CEE. Crédits : AdobeStock
Par Abdessamad Attigui, le 5 février 2021
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que les projets de textes définissant la nouvelle période des Certificats d’économies d’énergie (CEE) viennent d’être rendus publics, la cinquième période suscite déjà des critiques.

Entre approbation et opposition, la mise en consultation publique des textes de la cinquième période (P5) des CEE a déjà suscité la controverse. Pour rappel, le ministère de la Transition écologique a revu à la hausse les objectifs d’économie d’énergie dans le cadre du dispositif avec une modification du volume d’obligations et des bonifications.

Ces changements ont d’abord fait réagir CertiNergy, filiale d’Engie, qui approuve les changements prévus dans la P5 à compter de 2022. Bien que l’obligation « soit en légère hausse de 12 %, l’évolution des moyens de production la rend ambitieuse et donne un vrai cap pour inciter les consommateurs à faire des économies d’énergie », peut-on lire dans un communiqué.

« Cette période de 4 ans verra ainsi réduire les Coups de Pouce, notamment le Coup de Pouce Isolation, et autres bonifications (Zones non interconnectées, Carbone) afin d’améliorer l’efficacité du dispositif des CEE et de le recentrer sur des économies d’énergie réelles », détaille Jonathan Lanez, responsable réglementation CEE à CertiNergy & Solutions.

Des changements difficiles à accepter pour la filière gaz

Néanmoins, ces changements ne font pas consensus et peuvent poser des difficultés à certains secteurs, notamment pour la filière gaz. Pour l’association française du gaz (AFG), cette modification des règles du jeu impactera la filière. Selon l’AFG, elle se retrouvera face à une situation compliquée le 1er janvier 2022 avec une augmentation de 83 % de l’obligation pour le gaz entre la P4 et la P5 tandis que la hausse globale des énergies n’est que de 12,5 %. Celle-ci indique également que les clients gaz seraient confrontés à une augmentation du coût du dispositif CEE « et contribuer encore davantage à la précarité énergétique ».

« Ce projet illustre encore une fois l’intention politique de sortir le gaz du mix énergétique français alors que celui-ci s’inscrit de manière très active dans la transition énergétique. On ne peut changer radicalement les règles du jeu sur un dispositif majeur pour la transition énergétique sans une étude d’impact préalable et partagée entre tous les acteurs. Ce quasi-doublement des obligations sur le gaz et la suppression concomitante de la principale bonification dont la filière dispose rend l’exercice extrêmement difficile », déplore Patrick Corbin, président de l’Association français du gaz.

Des objectifs "peu ambitieux"

Par ailleurs, dans une lettre adressée au ministère de la Transition écologique, le président du Groupement des professionnels des Certificats d’économies d’énergie (GPCEE), Maxime Jacquier, évoque la « faible ambition » de la P5. Selon ce dernier, « les objectifs mentionnés dans le projet de décret prévoient un volume d’obligation égal à 1 600 Twhc hors bonifications et programmes. Ce niveau est équivalent au scénario le plus bas de gisements de l’Ademe. Il est donc moins ambitieux qu’il y a 3 ans. Conserver un objectif de 1 900 Twhc hors bonifications et programmes, similaire au gisement médian de l’ADEME, nous semble un palier minimum à respecter. » 

La GPCEE propose ainsi d’inscrire dans ces textes la suppression totale des bonifications CEE. « Couplée à l’augmentation proposée, cela aurait pour double mérite d’augmenter le nombre de travaux financés par les CEE de 20 %, tout en n’ayant aucun impact sur la facture des ménages », souligne le président.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Visitez la maison du futur
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
N° 1785
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (16,70 €)
Actu réglementaire
Arrêté du 24 février 2021 modifiant l'arrêté du 17 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Arrêté du 24 février 2021 fixant le nombre de places offertes à l'examen professionnel pour l'avancement au grade d'attaché principal d'administration de l'Etat au titre de l'année 2021 au ministère de la transition écologique (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Arrêté du 23 février 2021 fixant le nombre de places offertes au titre de l'année 2021 à l'examen professionnel pour le recrutement d'assistants d'administration de l'aviation civile de classe normale au ministère de la transition écologique et solidaire (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Avis n° 4 relatif à la fermeture de certains quotas et/ou sous-quotas de pêche pour l'année 2021 Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à l'accord collectif départemental sur le régime d'assurance complémentaire frais de santé des salariés non cadres des exploitations agricoles et entreprises de travaux agricoles et ruraux de la Creuse Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale concernant les coopératives agricoles de céréales, de meunerie, d'approvisionnement, d'alimentation du bétail et d'oléagineux Lire
Décret du 24 février 2021 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs Lire
Arrêté du 23 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Décret n° 2021-207 du 24 février 2021 adaptant la réglementation applicable au transport de personnes par câbles à l'entrée en vigueur du règlement (UE) 2016/424 du Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2016 relatif aux installations à câbles et abrogeant la directive 2000/9/CE Lire
Ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme de la région stéphanoise (epures) Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme et de développement Clermont Métropole Lire
Arrêté du 24 février 2021 délivrant l'agrément d'observatoire local des loyers à l'Agence d'urbanisme de Brest-Bretagne (ADEUPa) Lire
Arrêté du 23 février 2021 modifiant l'arrêté du 2 février 2021 fixant le montant unitaire des aides couplées végétales pour la campagne 2020 Lire
Arrêté du 23 février 2021 relatif aux montants des aides aux veaux sous la mère et veaux issus de l'agriculture biologique pour la campagne 2020 en France métropolitaine Lire
Arrêté du 22 février 2021 relatif à la mise en œuvre du dispositif d'autorisations de plantation en matière de gestion du potentiel de production viticole (campagne 2021) Lire
Arrêté du 23 février 2021 établissant les modalités de gestion de la pêcherie de raie brunette (Raja undulata) dans les zones CIEM VII d et e pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 24 février 2021 modifiant le seuil d'éligibilité au chèque énergie et instituant un plafond aux frais de gestion pouvant être déduits de l'aide spécifique Lire
Décret n° 2021-202 du 23 février 2021 modifiant les conditions d'organisation des examens d'accès aux professions de conducteur de taxi et de conducteur de voiture de transport avec chauffeur Lire
À lire également
Bretagne : Jean Castex en visite surprise à Guyot environnement
Bretagne : Jean Castex en visite surprise à Guyot environnement
Dans le cadre de sa "tournée" en Bretagne, le premier ministre Jean Castex, a inauguré ce samedi 6 février 2021 le nouveau siège de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer). Mais c'était sans compter sur une visite surprise effectuée à Guyot Environnement.
Une première mouture de la loi Climat a été dévoilée
Une première mouture de la loi Climat a été dévoilée
Le 8 janvier dernier, un premier jet du projet de loi Climat issu des propositions de la Convention citoyenne pour le climat a été adressé par le gouvernement au Conseil national de la transition écologique.
Issy-les-Moulineaux, première ville française à se doter d’un budget climat
Issy-les-Moulineaux, première ville française à se doter d’un budget climat
Pour accélérer sa transition écologique, le conseil municipal d’Issy-les-Moulineaux a adopté à l’unanimité, le 4 février, le premier budget climat.
[Tribune] La rénovation énergétique des bâtiments éducatifs : un véritable enjeu de la relance
[Tribune] La rénovation énergétique des bâtiments éducatifs : un véritable enjeu de la relance
Maxime Radal, président de Terra Groupe spécialisé dans l’efficacité énergétique des bâtiments, évoque l’importance de la rénovation énergétique des bâtiments éducatifs pour répondre aux enjeux climatiques et sanitaires.
Le plan Hercule d'EDF annoncerait « la fin du service public de l’électricité » estime le CSEC
Le plan Hercule d'EDF annoncerait « la fin du service public de l’électricité » estime le CSEC
À l'occasion d'une conférence de presse tenue ce mercredi, le Comité social et économique central d’EDF (CSEC) est revenu sur la mise en œuvre du projet de réorganisation d’EDF baptisé « Hercule ». Ce comité annonce également le lancement d'une campagne d'alerte auprès du grand public.
L’Institut de l’économie pour le climat nomme Jean Pisani-Ferry à sa tête
L’Institut de l’économie pour le climat nomme Jean Pisani-Ferry à sa tête
Le conseil d’administration de l’Institut de l’économie pour le climat a nommé Jean Pisani-Ferry en tant que président de l'association et succède à Pierre Ducret.
Vers la reconnaissance du crime d’écocide au Parlement européen
Vers la reconnaissance du crime d’écocide au Parlement européen
Les eurodéputés ont voté une résolution encourageant la reconnaissance du crime d’écocide par les États membres de l’Union européenne et par la Cour pénale internationale.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien en Recherche de Fuites - H/F
- Gestionnaire administratif (ve) H/F
- Ambassadeur / Ambassadrice du tri
- DESSINATEUR TOPOGRAPHE F/H
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.