Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Politiques > Hello RSE se structure pour des achats responsables des collectivités territoriales
POLITIQUES

Hello RSE se structure pour des achats responsables des collectivités territoriales

PUBLIÉ LE 1er DÉCEMBRE 2022
A.A
Archiver cet article
Hello RSE se structure pour des achats responsables des collectivités territoriales
Crédit : DR
La plateforme d’achats en ligne « hello RSE » lève 1,3 million d’euros auprès de la Banque des Territoires et de BADGE. Grâce à cette levée de fonds, la société va recruter et étoffer son offre d’équipements éco-responsables.

Circuits courts, éthique, et respect de l’environnement sont au cœur des offres de hello RSE. Soucieuse d’accompagner la transition sociale et écologique des achats du secteur public, cette plateforme d’achats en ligne mobilisera la levée de 1,3 million d’euros, menée auprès de la Banque des Territoires et du business angel « BADGE », afin d’étoffer son offre de matériels et accélérer sa croissance en France.

Fondée en 2018 par Olivier Perron, la plateforme hello RSE ambitionne de bousculer les codes du e-commerce. Un marché dans lequel les offres les plus visibles sont celles qui proposent les meilleurs prix mais aussi celles qui ont fait l’objet d’un investissement marketing important. Le référencement par le prix et par la disponibilité constitue « un véritable frein au développement d’achats tournés vers des acteurs plus locaux et actifs envers une politique RSE », juge son fondateur. Pour rompre avec ce modèle, hello RSE est doté d’un algorithme fondé sur l’impact social et écologique des produits et des fournisseurs et prend également en compte leur caractère local. « Alors que de nombreuses réglementations visent à orienter les collectivités vers plus d’achats responsables, il n’existait pas d’outil leur permettant d’effectuer facilement des achats plus durables. Aujourd’hui notre objectif est clair, rendre les achats de gré à gré qui représentent environ 40 milliards d’euros, plus responsables », commente Olivier Perron.

Des milliers de références en ligne 

Des bureaux, des tables, des chaises, et des équipements d’hygiène sont référencés sur la plateforme. En complément du mobilier et produits informatiques à destination des acteurs publics et privés, cette plateforme propose de nombreuses solutions éducatives qu’il s’agisse de matériel informatique (robots, visualiseurs, vidéoprojecteurs interactifs) ou pédagogique pour les établissements scolaires. Elle permet ainsi aux communes d’équiper les écoles en matériels éco-responsables, de développer des usages numériques éducatifs et raisonnés.

La plateforme lauréate de la promotion 2022 du programme « NA20 », mobilisera ainsi sa levée de 1,3 million d’euros pour renforcer ses équipes, et étoffer son offre pour permettre aux collectivités et aux établissements scolaires de placer la RSE au cœur de leurs décisions d’achat. 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Tout savoir sur : la directive CSRD
Tout savoir sur : la directive CSRD
Antoine Pellion : « La réindustrialisation est un élément clé de l’écologie à la française »
Antoine Pellion : « La réindustrialisation est un élément clé de l’écologie à la française »
Marie-Laure Empinet devient la nouvelle présidente de l’USIPA
Marie-Laure Empinet devient la nouvelle présidente de l’USIPA
Lancement de l'Institut mutualiste pour l'environnement et la solidarité, avec Laurent Berger
Lancement de l'Institut mutualiste pour l'environnement et la solidarité, avec Laurent Berger
Tous les articles Politiques
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS