EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la unePOLITIQUES

Tribune | « Comment les opérateurs de télécommunications peuvent-ils mettre la gestion de l’énergie au premier plan ? »

Par Séverine Hanauer, Directrice Segments Stratégiques Telco & Déploiement Edge, Europe du Sud chez Vertiv. Publié le 5 janvier 2023.
Tribune | « Comment les opérateurs de télécommunications peuvent-ils mettre la gestion de l’énergie au premier plan ? »
Séverine Hanauer, Directrice Segments Stratégiques Telco & Déploiement Edge, Europe du Sud chez Vertiv. Crédit : Vertiv
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Jusqu’ici engagés dans un cycle continu de mises à niveau de leurs réseaux, les opérateurs de télécommunication se focalisent désormais sur la réduction de leur consommation d’énergie. Séverine Hanauer, Directrice Segments Stratégiques Telco & Déploiement Edge, Europe du Sud chez Vertiv, revient sur les stratégies à déployer pour accroître l’efficacité énergétique.

Selon une enquête récente, l’énergie représenterait plus de 92 % des coûts d’exploitation des réseaux de télécommunication et le développement de la 5G devrait être à l’origine de hausses de consommation notables sur l’ensemble de ces réseaux. C’est un point important mais la 5G n’est qu’un élément dans la liste des sujets qui motivent les opérateurs de télécommunication à se focaliser de plus en plus sur la réduction de leur consommation d’énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre. Jusqu’ici engagés dans un cycle continu de mises à niveau de leurs réseaux, ils se focalisent désormais sur les coûts et l’empreinte carbone liés à ces évolutions. Selon les experts, il s’agira d’ailleurs de leur priorité absolue pour les années à venir.

La bonne nouvelle, c’est que les opérateurs ont déjà fait de grands progrès vers la réduction de leur consommation d’énergie. Ils déploient des systèmes énergétiques hybrides depuis des décennies et sont parmi les premiers à avoir adopté l’énergie solaire, bien que ces applications soient restées limitées et spécifiques. Mais quelles stratégies à court et à long terme ces entreprises peuvent-elles déployer pour accroître leur efficacité énergétique et progresser sur le plan du développement durable ?

Remplacer les anciens systèmes d’alimentation en courant continu

Soyons clairs : il n’y a pas de solution miracle pour réduire la consommation brute d’énergie des réseaux des opérateurs. Cependant, différentes mesures immédiates peuvent être prises pour soutenir leur transition vers des énergies renouvelables, comme l’énergie solaire.

Déjà massivement adoptée, la stratégie la plus évidente est d’opter pour des redresseurs à haut rendement dans les systèmes d’alimentation DC présents sur chaque site d’accès. Le remplacement de ces anciens systèmes par des modèles plus récents et affichant un meilleur rendement peut augmenter leur efficacité énergétique de 5-6 %.

De plus, les équipements modernes disposent souvent de modes et fonctions d’économie d’énergie qui sont trop souvent ignorés. Les systèmes d’alimentation DC actuels, par exemple, sont plus intelligents et assurent une gestion de l’énergie plus évoluée que celle de leurs prédécesseurs.

Adapter les stratégies énergétiques aux sites d’accès

S’il est exagéré d’affirmer que chaque site est unique, lorsque l’on tient compte des facteurs de différentiation (région, climat, fiabilité du réseau, disponibilité de l’eau ou réglementations), il est clair qu’aucune stratégie ne saurait convenir à tous les sites d’accès.

Les stratégies de gestion énergétique et des émissions doivent être liées aux efforts de planification et à l’immobilier disponible et les opérateurs doivent adapter leur approche aux conditions sur l’ensemble de leurs réseaux. Par exemple, les systèmes hybrides, utilisant l’énergie solaire comme un complément aux réseaux non fiables ou surtaxés, sont bien plus fréquents dans une grande partie de l’Afrique, en Amérique du Sud, au Moyen-Orient et dans certaines contrées d’Asie qu’aux États-Unis, où le réseau est généralement fiable et abordable.

Utiliser des contrôleurs intelligents pour la gestion de la charge

Aujourd’hui, il est possible de superviser en temps réel les infrastructures d’alimentation en courant continu.
Grâce aux contrôleurs intelligents dotés de fonctionnalités avancées de gestion de la charge, les opérateurs visualisent l’emplacement de la charge, la performance énergétique et les problèmes de répartition de charge, afin d’optimiser l’alimentation en courant continu, de maximiser l’utilisation de systèmes de refroidissement, et d’éviter toute surcharge. Avec des outils efficaces, il est possible d’atteindre une haute disponibilité et d’optimiser le rendement et en réduisant les coûts.

Avec une gestion de charge proactive, les opérateurs peuvent identifier l’emplacement et le profil d’alimentation de chaque rack, , visualiser les points chauds potentiels, et repérer les problèmes de répartition de charge. Après avoir cartographiée la distribution d’énergie et la puissance de refroidissement du site, ils pourront déplacer la charge d’un rack à un autre pour améliorer la circulation d’air et son refroidissement.

Adopter une vision à long terme

Aujourd’hui , les opérateurs doivent également adopter une vision à long terme et des approches créatives et ambitieuses pour gérer leur consommation. Par exemple, l’abandon des groupes électrogènes au diesel au profit de technologies de piles à combustible hydrogène.
Parmi les autres innovations pourraient figurer des technologies émergentes (ex. : batteries au sodium-ion), qui offriraient des opportunités supplémentaires pour un fonctionnement hors réseau et pour la gestion de l’énergie. Enfin, , les réseaux sont susceptibles de se transformer en micro-réseaux générant, partageant leur propre énergie en interne et avec les fournisseurs d’électricité.

Bien que nombre de ces nouvelles technologies ne soient pas des alternatives viables sur les réseaux d’accès d’aujourd’hui, il est certain que ce secteur innovant continuera à servir de moteur du progrès et à promouvoir un avenir plus efficient et plus vert pour l’industrie.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Le gouvernement dévoile les actions pour une « sobriété sur-mesure »
7 octobre 2022
Le gouvernement dévoile les actions pour une « sobriété sur-mesure » Prime sobriété, bonus covoiturage et indemnité forfaitaire de télétravail... Le gouvernement présente une quinzaine de mesures destinées à encourager les entreprises et acteurs publics à la sobriété énergétique.
Jules Nyssen : « Il faut une vraie loi d'accélération, et pas de freinage, des ENR »
8 décembre 2022
Jules Nyssen : « Il faut une vraie loi d'accélération, et pas de freinage, des ENR » Alors que le projet de loi relatif à l'accélération de la production d'énergies renouvelables est actuellement débattu au Parlement et que se profile, dans quelques mois, une nouvelle Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), tour d'horizon de l'actualité avec Jules Nyssen, président du Syndicat des énergies renouvelables (SER).
Tribune | « Pour voir réussir l’Écologie Industrielle et Territoriale, rendons-la obligatoire »
19 octobre 2022
Tribune | « Pour voir réussir l’Écologie Industrielle et Territoriale, rendons-la obligatoire » Pilier de l’économie circulaire, l’Écologie Industrielle et Territoriale (EIT) promet des gains environnementaux, économiques et sociaux. Pourtant, malgré tous ses bienfaits et les attentes des industriels, les démarches d’EIT peinent à s’étendre. « Pour les généraliser et les voir réussir, commençons par les normaliser. Voire, rendons-les obligatoires », avance Olivier Perrin, Responsable développement chez Elcimaï Environnement. 
Tous les articles POLITIQUES
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Conseiller Clientèle Facturations/ Décompte H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Coordinateur Maintenance Capitalisable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola