Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Emissions de gaz à effet de serre : une étude pointe du doigt les producteurs de viande et de produits laitiers

Partager :
Emissions de gaz à effet de serre : une étude pointe du doigt les producteurs de viande et de produits laitiers
Par E.G, le 18 juillet 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
Ce mercredi 18 juillet, l’ONG Grain et l’Institute for Agricultural and Trade Policy (IATP) ont publié un rapport intitulé « Emissions impossibles », qui s’intéresse aux émissions de gaz à effet de serre (GES) des secteurs de la viande et des produits laitiers. D’après ce rapport, les grandes entreprises de ces secteurs manquent cruellement de transparence quant à leurs activités. Le secteur pourrait même représenter 80 % des émissions mondiales annuelles autorisées dans le cadre de l’Accord de Paris en 2050.

« Ensemble, les cinq plus grandes entreprises de production de viande et de produits laitiers dans le monde sont maintenant responsables de plus d’émissions annuelles de gaz à effet de serre qu’ExxonMobil, Shell ou BP », annonce d’emblée l’étude publiée ce mercredi 18 juillet par l’ONG Grain et l’IATP. Mais contrairement aux entreprises du secteur de l’énergie, l’industrie de la viande et des produits laitiers n’avait encore jamais eu droit à une analyse de leur contribution au changement climatique. Ainsi, les deux organismes ont examiné les actions déployées par les 35 plus grandes entreprises mondiales de production de bœuf, de porc, de volaille et de produits laitiers : « Nous avons constaté que les données publiquement accessibles sur les émissions étaient incomplètes, qu’il n’était pas possible d’établir des comparaisons entre les entreprises ou les années et que, dans la majorité des cas, ces données n’existent tout simplement pas », soulignent Grain et l’IATP.

Seule Danone affiche des objectifs de « zéro émissions nettes »

Sur 35 entreprises étudiées, seules quatre « fournissent des estimations d’émissions complètes et crédibles ». A savoir, NH Foods (Japon), Nestlé (Suisse), FrieslandCampina (Pays-Bas) et Danone (France). Sachant que « la plupart des entreprises qui déclarent des émissions les ont considérablement sous-déclarées et n’ont pas pris en compte la plupart des émissions de leur chaîne d’approvisionnement dans leurs calculs », est-il souligné. A noter que la seule des 35 entreprises à s’être engagée sur objectif de « zéro émissions nettes » d’ici 2050, est Danone.

Réduction des émissions incompatible avec la hausse de la production

Par ailleurs, sur 14 entreprises qui ont annoncé des objectifs de réduction des émissions, seulement six affichent des objectifs de réduction des émissions de la chaîne d’approvisionnement, qui peuvent pourtant « représenter jusqu’à 90 % du total des émissions ». Et ces six entreprises encouragent, parallèlement aux objectifs de réduction d’émissions, la croissance de la production et des exportations. Ce qui entraînerait « ainsi une augmentation de leurs émissions globales indépendamment de leurs intentions de réduire les émissions par kilo de lait ou de viande produite ».

Le secteur pourrait représenter 80 % des émissions mondiales annuelles autorisées dans le cadre de l’Accord de Paris

L’étude alerte donc quant à l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris, qui implique une réduction de 38 milliards de tonnes d’émissions de GES au niveau mondial : « Si tous les autres secteurs s’engagent sur cette voie tandis que la croissance de l’industrie de la viande et des produits laitiers continue comme prévu, le secteur de l’élevage pourrait absorber jusqu’à 80 % du budget de GES autorisé en seulement 32 ans ».
Photo : Vincent Anciaux / Wikimedia Commons
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Les équipementiers du recyclage ont leur club !
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
L'Union européenne trouve un accord pour limiter les émissions de CO2 des poids lourds
L'Union européenne trouve un accord pour limiter les émissions de CO2 des poids lourds
Ce mardi 19 février, le Parlement européen et le Conseil ont conclu un accord provisoire sur un règlement fixant des normes pour les émissions de CO2 des poids lourds.
« L’amélioration de la qualité de l’air est un axe structurant du projet de transformation de Dunkerque »
« L’amélioration de la qualité de l’air est un axe structurant du projet de transformation de Dunkerque »
Dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Territoire d’innovation de grande ambition » (Tiga), Suez s’est associé à la Communauté urbaine de Dunkerque pour faire de l’agglomération nordiste « un démonstrateur de l’industrie du XXIème siècle ».
Alternatives aux phytosanitaires : l’Inra remet un rapport au gouvernement
Alternatives aux phytosanitaires : l’Inra remet un rapport au gouvernement
A la veille de l’ouverture du Salon international de l’agriculture qui se tiendra jusqu’au 3 mars prochain au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a remis un rapport au ministère de l’enseignement supérieur, définissant les lignes directrices du programme de recherche intitulé « Cultiver et protéger autrement ».
Trois questions à : André Cicolella, fondateur du Réseau Environnement Santé
Trois questions à : André Cicolella, fondateur du Réseau Environnement Santé
Le toxicologue et fondateur du Réseau Environnement Santé (RES), André Cicolella, place la crise sanitaire au même plan que le dérèglement climatique, la perte de biodiversité et l’épuisement des ressources naturelles.
La ville de Paris s’attaque au chauffage au fioul
La ville de Paris s’attaque au chauffage au fioul
La Ville de Paris et l’Agence parisienne du climat (APC) viennent de publier « une enquête unique en France » sur le chauffage au fioul des 52.600 logements de la capitale concernés.
Pollution lumineuse : l’ANPCEN et la Fédération des parcs naturels régionaux renouvellent leur coopération
Pollution lumineuse : l’ANPCEN et la Fédération des parcs naturels régionaux renouvellent leur coopération
Le 28 février dernier, l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement (ANPCEN) et la Fédération des parcs naturels régionaux de France ont renouvelé leur collaboration sur la pollution lumineuse et la protection de l’environnement et du ciel nocturne.
Tout savoir sur : les nouvelles obligations de réduction des nuisances lumineuses
Tout savoir sur : les nouvelles obligations de réduction des nuisances lumineuses
Le 1er janvier, est entré en vigueur un arrêté relatif à la prévention, la réduction et la limitation des nuisances lumineuses.
Tous les articles POLLUTIONS
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
DLR 2019
21 Mars 2019
DLR 2019
Sifer 2019
26 Mars 2019
Sifer 2019
Intersol 2019
26 Mars 2019
Intersol 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE) DE MAINTENANCE GAZ (H/F) Calais
- Pilote exploitation ordonnanceur(se) Eau et Assainissement H/F
- Chef d'équipe paysagiste
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.