Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Terres excavées : Bouygues Travaux Publics et le BRGM lancent le projet Immoterre

Partager :
Terres excavées : Bouygues Travaux Publics et le BRGM lancent le projet Immoterre
Par Anthony Laurent, le 28 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Bouygues Travaux Publics et le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) annoncent leur partenariat concernant un « ambitieux » projet de R&D visant à « explorer des solutions innovantes » pour gérer les terres excavées. En ligne de mire : les travaux du Grand Paris Express.

Bouygues Travaux Publics et le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) ont profité du salon Pollutec pour annoncer officiellement le lancement de leur partenariat pour la « gestion durable » des terres excavées. Dénommé « Immoterre », leur projet commun a pour objectif « la gestion et l’optimisation des déblais issus de travaux d’infrastructures, notamment ceux du Grand Paris Express. »

Projet de R&D, réalisé dans le cadre de l’Institut Carnot – BRGM, qui encourage les travaux de recherche scientifique en partenariat public-privé, Immoterre s’oriente autour de deux axes : la caractérisation et la stabilisation des contaminants. Plus concrètement, il s’agit pour Bouygues Travaux Publics et le BRGM de proposer deux solutions. « Une première permettant l’analyse rapide des éléments traces dans les terres excavées pour orienter les déblais vers les filières adéquates. Une seconde permettant de stabiliser ces éléments traces afin d’en réduire la mobilité, et ainsi de diminuer les coûts d’évacuation de ces terres en favorisant les installations de stockage de déchets inertes », annoncent les deux partenaires.

43 millions de tonnes de déblais pour le Grand Paris Express

Pour Hubert Leprond, responsable de l’unité sites, sols et sédiments pollués au BRGM, « cette collaboration pluriannuelle vise à proposer un processus de traitement des terres naturellement riches en éléments traces qui permettra de les immobiliser. Pour les usagers, riverains et parties prenantes d’un projet, l’enjeu est considérable : il s’agit de réduire les nuisances en diminuant les transports et les contraintes de stockage définitif. » Pour Christophe Portenseigne, directeur technique de Bouygues Travaux Publics, « renforcer notre connaissance scientifique des contaminants présents naturellement à des concentrations élevées dans les sous-sols franciliens » constitue l’un des « objectifs majeurs » d’Immoterre.

Les travaux souterrains du Grand Paris Express vont engendrer, au total, près de 43 millions de tonnes de déblais, dont une proportion non négligeable de terres non inertes au regard des critères d’admission en installation de stockage de déchets, car présentant des concentrations naturelles élevées en éléments traces (sélénium et molybdène notamment).
  [Vidéo] Rencontre avec l'architecte Lina Ghotmeh
A quoi ressemblera la ville de demain ? Voici quelques éléments de réponse avec l’architecte Lina Ghotmeh.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 1er juillet 2020 portant nomination au comité des finances locales institué par l'article L. 1211-1 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant nomination au sein du Conseil national d'évaluation des normes Lire
Arrêté du 30 juin 2020 portant nomination de la directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante Lire
Arrêté du 25 juin 2020 pris pour l'application, en 2020, de l'article L. 1614-4 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant interdiction de mise sur le marché de bouteilles de gaz métalliques non rechargeables contenant de l'hélium Lire
Arrêté du 22 juin 2020 pris en application du décret n° 2019-799 du 26 juillet 2019 fixant les modalités d'indemnisation du référent déontologue et du référent en matière de recueil des signalements émis par les lanceurs d'alerte de l'Autorité de sûreté nucléaire Lire
À lire également
Il n’y aurait pas de traces du SARS-CoV-2 dans l’eau de mer et les coquillages
Il n’y aurait pas de traces du SARS-CoV-2 dans l’eau de mer et les coquillages
Ce lundi 18 mai, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) publie les résultats de ses analyses concernant des éventuelles traces du virus SARS-CoV-2 dans l’eau de mer et les coquillages.
Du microplastique découvert dans l'écosystème terrestre de l'Antarctique
Du microplastique découvert dans l'écosystème terrestre de l'Antarctique
Les microplastiques s'infiltrent partout dans les océans du globe : ils polluent même l'un des écosystèmes terrestres les plus reculés, en Antarctique, selon une étude publiée ce mercredi 24 juin.
Un site web européen répertorie les perturbateurs endocriniens
Un site web européen répertorie les perturbateurs endocriniens
En ligne depuis le 2 juin dernier, le site edlists.org répertorie la liste des substances reconnues comme étant des perturbateurs endocriniens dans la réglementation européenne sur les produits chimiques.
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) encouragent le développement des mobilités actives afin de préserver la qualité de l'air après le confinement.
L'UE observe les effets du confinement et déconfinement par satellite
L'UE observe les effets du confinement et déconfinement par satellite
La Commission européenne et l'Agence spatiale européenne (ESA), ont lancé la plateforme « Rapid Action Coronavirus Earth Observation » (Race), pour mesurer l'impact du confirment et déconfinement sur l'environnement.
Déconfinement : l’association Respire dépose un référé liberté pour l’ouverture des parcs en zone rouge
Déconfinement : l’association Respire dépose un référé liberté pour l’ouverture des parcs en zone rouge
L’association Respire a déposé, ce lundi 25 mai, un référé-liberté devant le Conseil d’Etat, pour la réouverture des parcs et jardins en zone rouge.
Pesticides dans l'air : 32 substances à évaluer en détail
Pesticides dans l'air : 32 substances à évaluer en détail
La récente campagne nationale de mesures de pesticides dans l'air extérieur n'a pas identifié de risques particuliers pour la santé à ce stade, mais 32 substances, dont le glyphosate et le lindane, devront faire l'objet d'une « évaluation approfondie », a annoncé l'Anses ce jeudi 2 juillet.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Agent de réseau d'eau potable - H/F
- Opérateur Hydrocureur 35 H/F
- Jardinier / Jardinière
- PROGRAMMATEUR CPA et TST -BTS ELECTROTECHNIQUE-ALTERNANCE DIJON (2020-12768) F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.