Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens est en consultation publique

La stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens est en consultation publique
Par E.G, le 14 janvier 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce lundi 14 janvier, les ministres de la transition écologique et de la santé, François de Rugy et Agnès Buzyn, ont ouvert une consultation publique sur le projet de nouvelle stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens. Les ministres ont également lancé l’élaboration du quatrième plan national santé et environnement.

A l’occasion des « Rencontres nationales santé-environnement » qui ont lieu ces 14 et 15 janvier, le gouvernement a ouvert la consultation publique sur le projet de nouvelle stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens, qui fera partie du quatrième plan national « santé environnement ».

Cette stratégie est organisée selon trois axes : protéger la population, protéger l’environnement et la biodiversité, et améliorer les connaissances. Elle prévoit ainsi notamment d’établir une liste publique des perturbateurs endocriniens ; de créer un site d’information destiné au grand public sur les risques liés à l’utilisation de certains produits ; de former les professionnels de santé ; de développer des actions de sensibilisation ; de collecter des données sur l’imprégnation des milieux par les perturbateurs endocriniens ; d’améliorer les connaissances de leurs effets sur la faune ; d’engager la substitution des substances dangereuses ; de développer une recherche appliquée en santé pour la prise en charge des effets des perturbateurs endocriniens, d’accélérer la recherche pour adapter la gestion des risques et la réglementation ; ou encore élargir la surveillance des populations à d’autres pathologies que celles de la reproduction.

Quatre priorités pour le plan national santé environnement

Par ailleurs, les quatre priorités du futur plan national santé environnement, dont l’élaboration a été lancée ce lundi 14 janvier, sont : mieux connaître les expositions et les effets de l’environnement sur la santé des populations ; informer, communiquer et former les professionnels et les citoyens ; démultiplier les actions concrètes menées dans les territoires ; réduire les expositions et les inégalités environnementales.
Pixabay / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry
Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry
Vinci Airports a présenté son programme de reboisement réalisé en collaboration avec l’Office national des forêts (ONF) et le département du Rhône. Celui-ci est destiné à absorber les émissions résiduelles des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron.
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Atmo France qui fédère les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA), et l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) ont mis en place un suivi annuel de 75 pesticides dans l'air extérieur en métropole et en outre-mer. Les premières données seront accessibles en été 2022.
La « Valgorisation » à la conquête du marché canadien
La « Valgorisation » à la conquête du marché canadien
Valgo, entreprise française spécialiste dans la réhabilitation de friches polluées, s’installe au Canada et s’associe à la société On Demoli Inc., l’un des leaders québécois des travaux de démolition et de désamiantage.
La réduction des émissions de méthane et la sécurité alimentaire, profondément liées
La réduction des émissions de méthane et la sécurité alimentaire, profondément liées
Une nouvelle étude théorise les conséquences des différentes approches de réduction des émissions du méthane sur la production alimentaire à l’horizon 2050. Ce travail comparatif révèle que la France ne pourrait pas pleinement subvenir à ses besoins alimentaires tout en respectant les plans de neutralité climatique.
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Du caniveau au fleuve, et du fleuve à la mer, nos déchets urbains finissent bien souvent dans l'océan.
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Dix-huit associations ont entamé un recours pour presser l’État à agir contre les nuisances sonores causées par les activités aéroportuaires.
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le ministère de la Transition écologique, le ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance et le Secrétariat général pour l’investissement, ont lancé un appel à projets pour l’innovation dans la gestion des déchets radioactifs. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 1er mars 2022.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.