Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022

Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Par Environnement Magazine avec AFP, le 3 juillet 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le ministère de la transition écologique a annoncé ce jeudi 2 juillet, sa volonté d’étendre à partir de juillet 2022 les interdictions d’usage de pesticides dans les lieux de vie, comme les jardins des copropriétés, les parcs privés ou les campings.

La loi interdit déjà depuis 2017 l’utilisation de produits phytosanitaires chimiques par les collectivités pour entretenir les espaces verts et la voirie. Même interdiction depuis janvier 2019 pour les particuliers et jardiniers amateurs qui ne peuvent utiliser que des produits d’origine naturelle.
   
Un projet d’arrêté mis en consultation ce jeudi, jusqu’au 16 août, prévoit d’élargir ces interdictions (hors produits de biocontrôle) à partir du 1er juillet 2022 « à tous les lieux de vie en dehors des terrains de sports de haut niveau ». Cela concernerait les jardins des co-propriétés, les hôtels, les terrains de campings, les parcs d’attraction, les zones commerciales, les espaces verts sur les lieux de travail, les établissements d’enseignement, les établissements de santé, certains équipements sportifs (pistes d’hippodrome, terrain de tennis sur gazon, golfs...), et les cimetières.
   
Les cimetières étaient officiellement exclus de la loi jusqu’à présent, mis à part ceux considérés comme un lieu de promenade parce qu’ils abritent par exemple des sépultures de personnages célèbres, selon le site officiel Ecophyto-pro.

Sauf équipements sportifs de haut niveau et SNCF
   
Pour les équipements sportifs, une dérogation est prévue jusqu’au 1er janvier 2025 pour ceux de haut niveau pour lesquels « aucune solution technique alternative ne permet d’obtenir la qualité requise dans le cadre des compétitions officielles ».
   
Le projet d’arrêté ne concerne pas la SNCF, grande utilisatrice de produits phytopharmaceutiques pour désherber ses voies et leurs abords immédiats.
   
En janvier dernier, la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne avait indiqué vouloir interdire avant cet été tous les usages non agricoles des pesticides.

Un recul des ventes de pesticides
   
Son ministère et celui de l’Agriculture ont annoncé mardi un recul de 44% en volume des ventes de pesticides en France en 2019, après l’envolée de 2018 (+18%).
   
Mais les ONG Génération Futures, France Nature Environnement et la Fondation Nicolas Hulot ont dénoncé ce jeudi la publication de ces chiffres, s’étonnant de l’utilisation d’un indicateur « partiel » et « non consolidé », à la place du "Nodu", indicateur de suivi du plan Ecophyto basé sur le nombre de doses-unités.
Crédit : Environnement Magazine
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
La « Valgorisation » à la conquête du marché canadien
La « Valgorisation » à la conquête du marché canadien
Valgo, entreprise française spécialiste dans la réhabilitation de friches polluées, s’installe au Canada et s’associe à la société On Demoli Inc., l’un des leaders québécois des travaux de démolition et de désamiantage.
Grand Paris : la zone à faibles émissions s’étend aux véhicules Crit'Air 4
Grand Paris : la zone à faibles émissions s’étend aux véhicules Crit'Air 4
La deuxième étape de la zone à faibles émissions (ZFE) de la Métropole du Grand Paris est en vigueur depuis le 1er juin 2021. La restriction de circuler est étendue aux véhicules Crit’Air 4 au sein des communes situées à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86. Mais les professionnels touchés par la crise économique pourront bénéficier de dérogations de l’application.
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Dix-huit associations ont entamé un recours pour presser l’État à agir contre les nuisances sonores causées par les activités aéroportuaires.
Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry
Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry
Vinci Airports a présenté son programme de reboisement réalisé en collaboration avec l’Office national des forêts (ONF) et le département du Rhône. Celui-ci est destiné à absorber les émissions résiduelles des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron.
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le ministère de la Transition écologique, le ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance et le Secrétariat général pour l’investissement, ont lancé un appel à projets pour l’innovation dans la gestion des déchets radioactifs. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 1er mars 2022.
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Atmo France qui fédère les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA), et l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) ont mis en place un suivi annuel de 75 pesticides dans l'air extérieur en métropole et en outre-mer. Les premières données seront accessibles en été 2022.
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Du caniveau au fleuve, et du fleuve à la mer, nos déchets urbains finissent bien souvent dans l'océan.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.