Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Six nouvelles solutions bas-carbone pour la construction distinguées

Six nouvelles solutions bas-carbone pour la construction distinguées
Crédit photo : ESITC Caen
Par Julia Tortorici, le 5 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le club industriel Sekoya, lancé en juin 2019 par le groupe de BTP Eiffage et Impulse Partners, a désigné fin décembre les six jeunes pousses lauréates du deuxième appel à solutions. Ce dernier portait sur deux thématiques : conception et construction bas carbone, usages et exploitation bas carbone. 
 
Le premier appel à solutions lancé par le club Sekoya en janvier 2020 avait récompensé 5 lauréats et permis d’initier une vingtaine de collaborations avec les partenaires du club : de l’étude de faisabilité à l’association des solutions à des réponses à appels d’offres ou à des projets. « Toutes ces solutions ont été livrées et seront mises en œuvre, avec ou sans l’accompagnement d’Eiffage », indique Valérie David, directrice du développement durable et de l’innovation transverse du groupe Eiffage.
 
« Sekoya est plus qu’une plateforme, c’est l’alliance de différents acteurs de la chaîne de construction, décidés à aller plus vite sur les solutions globales bas carbone, précise Benoit de Ruffray, PDG du groupe de BTP. Nous sommes tous concernés par un défi écologique, économique, mais aussi social. L’environnement n’est pas une contrainte mais une opportunité. Les clients attendent de nous que nous ayons de l’ambition sur ces sujets. Nous n’avons pas la prétention d’y arriver seuls, mais l’urgence est là. Ce deuxième appel à projets est là pour rappeler que nous poursuivons sur cette dynamique ».
 
56 candidatures, 6 lauréats, 1 coup de cœur du jury
 
Durant les trois mois de candidature, 56 solutions ont été déposées sur la plateforme, en provenance de plusieurs pays, pour certains hors Union européenne. Le 17 décembre dernier, les 10 start-ups pré-sélectionnées ont présenté leur innovation devant le jury. Le Club Sekoya en a distingué 6. 
 
L’ESITC Caen a présenté le Pavé Coquillage, dont la formulation drainante intègre des coproduits coquilliers marins dans sa composition (gisement de 210 000 t par an), limitant par ailleurs l’utilisation de ressources naturelles. Plusieurs chantiers faisant appel à cette solution ont été réalisés en Normandie et en dehors depuis 2016. 
 
La technologie de CarbonCure permet de minéraliser chimiquement les déchets de CO2 pendant le processus de fabrication du béton afin que celui-ci soit plus écologique et plus solide.
www.carboncure.com
 
Le Mobilypod de Nielsen Concept, un abri vélo sécurisé, connecté, multi-services répond à une des principales craintes usagers : la peur du vol. Ces abris sont réalisés à base de conteneurs maritimes recyclés, transformés par un atelier de réinsertion par le travail, et autonomes en énergie. Ils ont déjà séduit la SNCF qui en a équipé 150 de ses gares. 
www.nielsenconcept.com
 
Bluedigo est une marketplace B2B de mobilier de bureau d’occasion et éco-responsable. La raison d’être de Bluedigo est d’aider les entreprises à créer des espaces de travail à impact positif.
www.bluedigo.fr
 
Celsius Energy connecte les bâtiments tertiaires neufs ou existants à l’énergie de leur sous-sol où se situe 70 % de l’énergie consommée. Des forages dirigés, associés à une pompe à chaleur dans le bâtiment et une solution digitale pour maîtriser les coûts, fournissent une chaleur bas carbone et une climatisation ou un rafraichissement naturel durable.
www.celsiusenergy.com
 
Sasminimum a produit le Pavé, un matériau qui se présente sous forme de plaques. Recyclé et recyclable, il est fabriqué localement à partir de déchets plastiques récupérés sur le territoire français.
www.sasminimum.com
 
Le coup de cœur du jury est Axibio, qui a imaginé un point d’apport volontaire connecté dédié à la collecte de biodéchets. Doté d’un contrôle d’accès innovant alimenté par un panneau solaire, il permet l’enregistrement du poids déposé par les usagers. Les données restituées sur le web permettent l’animation de cette nouvelle collecte sélective.
www.axibio.fr
 
Les outsiders qui avaient été pré-sélectionnés : 
 
Caeli Energie est spécialisée dans la conception et la fabrication de climatiseurs résidentiels à forte efficacité énergétique et faible impact environnemental. Ils consomment trois fois moins qu’un climatiseur classique. Les pré-séries seront lancées en 2022. 
www.caeli-energie.com
 
Lancey a conçu un radiateur électrique « Linky ready » avec stockage intégré et une batterie centralisée capable d’alimenter l’ensemble des appareils électriques de la maison et d’emmagasiner l’énergie produite par les panneaux solaires ainsi que l’énergie à faible teneur en carbone (éolienne et solaire) tirée du réseau national en période de faible demande. 60 logements sociaux ont ainsi été équipés à Grenoble. Ces derniers ont enregistré -34 % d’économies d’énergie en moyenne. 
www.lancey.fr
 
Upcycle est une solution proposée aux acteurs du quartier et une solution clé en main de compostage des biodéchets. L’entreprise propose des animations, pré-collectes en point d’apport volontaire, collectes en remorque électrique, compostages électromécaniques ainsi que la valorisation du compost dans les espaces verts ou l’agriculture urbaine.
www.upcycle.org
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Une application pour suivre l’Accord de Paris
Une application pour suivre l’Accord de Paris
Copernicus annonce le lancement de l’application Global Temperature Trend Monitor sur le changement climatique. Elle permet de comparer la situation actuelle et l’objectif de 1,5 °C fixé par l’Accord de Paris.
Valgo : une dizaine de postes à pourvoir dans la remédiation et revitalisation de sites industriels
Valgo : une dizaine de postes à pourvoir dans la remédiation et revitalisation de sites industriels
L’entreprise Valgo, spécialisée dans la remédiation et la revitalisation de sites industriels, lance sa campagne de recrutement annuelle.
Déforestation en Amazonie : le groupe Casino assigné en justice par des ONG environnementales
Déforestation en Amazonie : le groupe Casino assigné en justice par des ONG environnementales
Le groupe français Casino a été assigné en justice, ce mercredi 03 mars, par onze organisations environnementales et des représentants des peuples autochtones d’Amazonie. Pour cause, la chaîne de grande distribution serait impliquée dans la déforestation liée aux ventes de viande bovine.
Plusieurs recours judiciaires contre l'arrêté de réintroduction des néonicotinoïdes
Plusieurs recours judiciaires contre l'arrêté de réintroduction des néonicotinoïdes
Sept organisations déposeront des recours devant les tribunaux administratifs de Lyon et de Toulouse, contre l’arrêté du 5 février 2021 autorisant la réintroduction des néonicotinoïdes et demandent son annulation.
Le biogaz par méthanisation produirait un faible taux d'émissions de méthane
Le biogaz par méthanisation produirait un faible taux d'émissions de méthane
Une récente étude réalisée par l’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, démontre que la production de biogaz par méthanisation représenterait environ 0,3 % des émissions totales de méthane en Auvergne-Rhône-Alpes. Un résultat plutôt rassurant pour cette filière en développement.
Airbus expérimente un vol avec 100 % de carburant durable
Airbus expérimente un vol avec 100 % de carburant durable
Un premier vol avec 100 % de carburant durable d’aviation a eu lieu à Toulouse, dans le cadre d’une expérimentation menée par Airbus en partenariat avec différents acteurs du secteur aéronautique.
Total : le Conseil d’État exclut l’huile de palme des biocarburants
Total : le Conseil d’État exclut l’huile de palme des biocarburants
Coup dur pour Total et l’État : le Conseil d’État a reconnu, le mercredi 24 février, que ce sont bien tous les produits à base d’huile de palme qui sont exclus des biocarburants.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.