Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Pollutions > Pando2 se structure pour la supervision de la qualité de l’air intérieur
POLLUTIONS

Pando2 se structure pour la supervision de la qualité de l’air intérieur

PUBLIÉ LE 19 DÉCEMBRE 2022
A.A
Archiver cet article
Pando2 se structure pour la supervision de la qualité de l’air intérieur
Crédit : Pando2
La startup spécialisée dans la supervision et la gestion de la qualité de l’air intérieur et extérieur lève 1 million d’euros auprès du groupe Airvance. Avec ce financement, Pando2 prévoit de doubler ses effectifs en 2023.

Prévenir et réduire l’exposition de la population à la pollution de l’air, telle est la mission de Pando2. Fondée en 2018 par Jean-Gabriel Winkler et Guy-Charles Kouame, la startup commercialise depuis 2019 des logiciels dédiés à la supervision et à la gestion de la qualité de l’air intérieur et extérieur. Une offre qui a séduit le groupe Airvance qui entre au capital de Pando2 avec une participation de 1 million d’euros. Grâce aux moyens supplémentaires dont elle dispose, la startup prévoit désormais de doubler ses effectifs et de tripler son chiffre d’affaires en 2023.

La société à mission Pando2 édite une application de supervision interopérable qui permet d’appréhender la problématique de la pollution de l’air. Celle-ci centralise et analyse l’ensemble des informations relatives à la qualité de l’air, à l’échelle d’un établissement, d’un bâtiment et d’une pièce. À partir de ces données recueillies par des micro-capteurs, les utilisateurs peuvent alors contrôler plus de 40 paramètres pour piloter en temps réel leur exposition à la pollution de l’air, tout en optimisant le fonctionnement des équipements de ventilation et en réduisant les coûts énergétiques.

Le marché européen ciblé 

À ce jour, la startup a déployé plus de 3 000 capteurs au sein de 300 établissements dans cinq pays européens. De grandes collectivités, telles que la ville de Paris, Boulogne-Billancourt ou de Lorient, ont équipé leurs bâtiments publics avec cette solution. Forte de son succès, Pando2 vient de finaliser une levée de fonds de 1 million d’euros auprès du groupe Airvance afin d’accélérer son développement.

La startup, qui compte aujourd’hui 5 collaborateurs, entend doubler ses effectifs et tripler son chiffre d’affaires l’année prochaine. De plus, dans le cadre de son rapprochement avec Airvance, les deux partenaires prévoient de développer ensemble de nouvelles briques logicielles pour connecter et intégrer les systèmes de ventilation commercialisés par le groupe Airvance à la plateforme Pando2 afin de proposer « la première solution de monitoring capable d’offrir un lieu sain à ses occupants, tout en optimisant le fonctionnement de ses équipements de ventilation et en réduisant les coûts énergétiques ». Pando2 va également pouvoir s’appuyer sur le groupe Airvance afin de commercialiser son offre sur le marché européen.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Un « laboratoire volant » mesure la qualité de l’air à Paris
Un « laboratoire volant » mesure la qualité de l’air à Paris
Tribune | « Pour lutter contre les plastiques, donnons-nous de vrais moyens ! »
Tribune | « Pour lutter contre les plastiques, donnons-nous de vrais moyens ! »
Ces émissions de méthane faciles à éviter pour lutter contre le changement climatique
Ces émissions de méthane faciles à éviter pour lutter contre le changement climatique
Dépollution des sites : Valgo nomme un nouveau président
Dépollution des sites : Valgo nomme un nouveau président
Tous les articles Pollutions
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS