Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Le chantier du tram d’Avignon recycle les déblais locaux

Partager :
Le chantier du tram d’Avignon recycle les déblais locaux
Par Laurence Madoui, le 20 septembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Sur le chantier du tramway de l’agglomération d’Avignon, les granulats utilisés pour le terrassement et le remblaiement des tranchées sont à 43 % issus du recyclage. A l’économie de matière s’ajoute un gain sur le transport, la plate-forme de recyclage se situant à 3 km de la zone des travaux, quand la carrière fournissant les granulats vierges est distante de 15 km.

La directrice d’aggneo France (marque de LafargeHolcim), Catherine Greder, fait du tramway d’Avignon (Vaucluse) un « chantier emblématique », au même titre que ceux du Grand Paris. « La plateforme de recyclage de Rognonas a réceptionné 110 000 tonnes de gravats du chantier, auquel elle a livré 30 000 t de granulats recyclés », indique-t-elle. Cette matière est principalement réemployée dans la partie invisible des opérations, soit les sous-couches de terrassement et le dévoiement des réseaux souterrains, sur un tronçon de 2,5 km1. Une opération sans surcoût pour la communauté d’agglomération : « Les entreprises sont rentrées dans les prix », assure son président, Jean-Marc Roubaud.

Le matériau de substitution aux granulats naturels provient du chantier du tram à hauteur de 6 000 tonnes, de qualité apte au recyclage, et d’autres chantiers locaux pour 24 000 tonnes. Un mix nécessaire pour assurer une livraison fluide aux entreprises de travaux. Fabrice Sauva, chef de centre chez Colas Midi-Méditerranée (adjudicataire du lot terrassement), apprécie « l’approvisionnement en continu d’un matériau recyclé que l’on met en œuvre exactement de la même manière que le vierge ». Lafarge a fourni au chantier 43 000 tonnes de granulats naturels, issus de la carrière du Lampourdier, à 15 km. La valorisation des déblais de chantier inclut enfin 24 000 tonnes utilisées en réaménagement de carrières dans un rayon de 25 km. Le solde de la production (70 000 tonnes) est enfoui sur l’installation de stockage de déchets inertes de Lafarge à Tavel (Gard), à 19 km.

4 000 trajets de poids-lourds évités

Sur la plateforme de recyclage, distante de 3 km du terminus de la ligne (sur le département voisin du Gard), les camions déchargent les gravats et repartent remplis de granulats recyclés. « Sur un chantier générateur de nuisances, ce double fret permet d’optimiser au maximum les déplacements », souligne Antoine Dupelley, responsable de l’économie circulaire d’aggneo Occitanie. Colas met en avant un gain significatif en termes de rotations de camions, par rapport au transport de granulats naturels extraits à 15 km. « Plus de 4 000 trajets de poids-lourds (transportant chacun 17 tonnes) ont été épargnés », évalue Fabrice Sauva. « Pour l’entreprise, le coût est nettement moindre que si elle s’était fournie uniquement en matériaux naturels et avait destiné l’intégralité des déchets à l’enfouissement », souligne Julien Rigaud, responsable d’exploitation pour Lafarge sur la basse vallée du Rhône. « La même exigence de recyclage des déblais s’appliquera dans le cadre de l’extension du tram », pour laquelle les appels d’offre seront lancés en 2020, indique Jean-Marc Roubaud.

En 2017, Lafarge a par ailleurs vendu 150 000 m3 de béton à base de granulats recyclés. « On en proposera peut-être demain sur un chantier de tramway », envisage Antoine Dupelley. La norme actuelle restreint la part de recyclé admissible dans le béton. Un assouplissement est attendu des chantiers du Grand Paris.


1 : sur une ligne de 5,2 km devant entrer en service en juillet 2019
Plateforme de Rognonas / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Cas concret de réhabilitation industrielle : la raffinerie de Pétroplus
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
[Tribune] #Trashtag Challenge, le nouveau phénomène « égologique »
[Tribune] #Trashtag Challenge, le nouveau phénomène « égologique »
Cette semaine, à l'occasion de la journée internationale du recyclage, Emilien Jussiaume-Millet, consultant pour le cabinet de conseil Groupe Square, revient sur le #Trashtag Challenge.
Le Siom de la Vallée de Chevreuse veut réduire les déchets ménagers de 10% d'ici 2020
Le syndicat d'ordures ménagères de la Vallée de Chevreuse a signé ce vendredi 15 mars, un contrat d'objectifs déchets économie circulaire.
Indra Automobile Recycling annonce un chiffre d'affaires de 58,4 millions d'euros en 2018
Indra Automobile Recycling annonce un chiffre d'affaires de 58,4 millions d'euros en 2018
Le recycleur automobile, Indra Automobile Recycling, affiche un chiffre d'affaires de 58,4 millions d'euros en 2018.
Emballages plastiques : Nestlé dévoile un nouveau packaging et annonce ses objectifs à l'horizon 2025
Emballages plastiques : Nestlé dévoile un nouveau packaging et annonce ses objectifs à l'horizon 2025
Alors que le pacte national sur les emballages plastiques pour 2025 sera signé ce jeudi 21 février entre le gouvernement, de grands industriels et les ONG WWF et la Fondation Tara Expéditions, le groupe Nestlé annonce ses objectifs : atteindre 25% d’incorporation de matières recyclées et produire 100% d’emballages recyclables d’ici 2025.
Treize industriels signent un pacte sur les emballages plastiques avec le gouvernement
Treize industriels signent un pacte sur les emballages plastiques avec le gouvernement
Ce jeudi 21 février, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique, Brune Poirson, a signé un pacte national sur les emballages plastiques, avec 13 entreprises françaises ainsi que la Fondation Tara Expéditions et le WWF France.
Un premier éco-organisme agréé pour la déconstruction des bateaux de plaisance
Un premier éco-organisme agréé pour la déconstruction des bateaux de plaisance
L'association pour la plaisance éco-responsable a été agréée le 2 mars dernier par le ministère de la transition écologique et solidaire, comme éco-organisme de la filière des déchets issus de bateaux de plaisance ou de sport.
Des corbeilles pour trier tous les déchets de bureau
Des corbeilles pour trier tous les déchets de bureau
Alors que les entreprises de plus de vingt salariés doivent organiser depuis le 1er janvier 2018 la collecte séparative de cinq types de déchets de bureau, Elise, une entreprise spécialisée dans leur collecte, leur tri et leur recyclage, sort une gamme de corbeilles pour trier jusqu’à onze flux.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Sifer 2019
26 Mars 2019
Sifer 2019
Intersol 2019
26 Mars 2019
Intersol 2019
RailTech Europe 2019
26 Mars 2019
RailTech Europe 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Technicien(ne) de maintenance PAC/CLIM H/F à St-Nazaire
- Opérateur Hydrocureur H/F
- Agent / Agente d'entretien des parcs et jardins
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.