Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Compostage des boues : élus et professionnels sont inquiets

Partager :
Compostage des boues : élus et professionnels sont inquiets
Par A.B., le 13 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que le compostage des boues de stations d’épuration en mélange avec des déchets verts constitue le premier débouché pour ces déchets organiques, les associations d’élus et les professionnels de l’assainissement et de la valorisation organique tirent la sonnette d’alarme, les mesures contenues dans le volet agricole de la Frec pouvant condamner la filière.

Chaque année, 3 millions de tonnes de boues de stations d’épuration urbaines (Step) retournent au sol sous forme de compost après un mélange avec des déchets verts. Présenté lors du dernier Salon de l’agriculture, fin février, le volet agricole de la Feuille de route sur l’économie circulaire (Frec) prévoit un traitement séparé des flux de déchets organiques. Avec pour conséquence éventuelle, l’interdiction de mélanger boues de Step et déchets verts, « condamnant la filière du compostage », alertent les associations d’élus et les professionnels de l’assainissement et de la valorisation dans un communiqué commun, diffusé ce 12 mars.

L’Association des maires de France (AMF), Amorce, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), la Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement (Fnade), la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E), le Réseau interprofessionnel des sous-produits organiques (Rispo) et le Syndicat des professionnels du recuclage en agriculture (Syprea) « demandent à ce que cette filière, qui produit des matières fertilisantes de qualité (normalisées, hygiénisées), soit au contraire encouragée ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ils rappelent que « chaque année, le retour au sol des boues d’épuration se substitue à la production de 40 000 tonnes d’azote et de 40 000 tonnes de phosphore », soit autant de ressources non renouvelables ou fossiles produites hors Europe, évitant « l’émission de 225 000 tonnes de CO2 », des « bénéfices [qui] sont reconnus au travers de la marque Fertilisant durable », mettent-ils en avant.

Pourtant, « la filière répond aux exigences de qualité et de traçabilité », argumentent-ils, « puisque les composts de boues respectent sans difficultés les mêmes critères de qualité que ceux applicables aux composts de biodéchets » et « la traçabilité réclamée par le volet agricole de la Frec s’applique déjà de longue date ».

« Interdire de façon dogmatique le mélange des déchets organiques reviendrait donc à condamner le compostage des boues, voire le principe même de leur retour au sol. La seule alternative serait alors de les incinérer ce qui aurait un impact significatif sur le prix des services d’eau, réduisant le pouvoir d’achat des Français », avertissent les signataires. Et de conclure : « Dans ces conditions, un des objectifs majeurs du volet agricole de la Frec, qui consiste à augmenter la part des fertilisants issus de ressources renouvelables, ne pourra être atteint ».
 

© Valentin Mansion / Wikimedia
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Rencontre avec l'architecte Lina Ghotmeh
A quoi ressemblera la ville de demain ? Voici quelques éléments de réponse avec l’architecte Lina Ghotmeh.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Maxime Baffert, fondateur de Bluedigo
Alors que débute la deuxième phase du déconfinement, les entreprises et acteurs de l'environnement organisent la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Maxime Baffert, fondateur de Bluedigo.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Arrêté du 26 mai 2020 portant extension d'un avenant à la convention collective nationale des activités du déchet (n° 2149) Lire
Arrêté du 29 mai 2020 créant un régime national de gestion pour la pêche professionnelle du concombre de mer (Cucumaria frondosa) dans les eaux sous souveraineté ou juridiction française au large des côtes de Saint-Pierre-et-Miquelon Lire
Arrêté du 28 mai 2020 reportant la date limite de dépôt des dossiers de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) des candidats déclarés admissibles pour l'accès au corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 28 mai 2020 portant adaptation pour la session 2020 des modalités et de la nature des épreuves des concours externe et interne de recrutement des techniciens supérieurs du ministère de l'agriculture dans le cadre de la crise sanitaire née de l'épidémie du covid-19 (recrutement dans le grade de technicien principal) Lire
Arrêté du 27 mai 2020 modifiant l'arrêté du 8 janvier 2020 portant ouverture du concours commun d'admission dans la formation conduisant à la délivrance du diplôme d'Etat de paysagiste pour la session 2020 Lire
Arrêté du 27 mai 2020 relatif aux modalités d'admission dans la formation conduisant au diplôme d'Etat de paysagiste pendant la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19 pour la session 2020 Lire
Arrêté du 11 mars 2020 autorisant l'exercice de l'activité d'achat d'électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes Lire
Arrêté du 11 mars 2020 autorisant l'exercice de l'activité d'achat d'électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes Lire
Arrêté du 27 mai 2020 autorisant au titre de l'année 2020 l'ouverture d'un examen professionnel pour l'avancement au grade de géomètre principal de l'Institut national de l'information géographique et forestière Lire
Arrêté du 28 mai 2020 portant report du calendrier des épreuves d'admissibilité et d'admission pour le recrutement par concours interne à caractère professionnel d'ingénieurs-élèves des ponts, des eaux et des forêts au titre de l'année 2020 Lire
Arrêté du 28 mai 2020 relatif au report des épreuves pour la session 2020 des concours pour le recrutement d'élèves administrateurs des affaires maritimes en raison de la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19 Lire
Arrêté du 28 mai 2020 relatif au report des épreuves pour la session 2020 des concours pour le recrutement d'élèves stagiaires administrateurs des affaires maritimes au grade d'administrateur de 1re classe en raison de la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19 Lire
Arrêté du 29 mai 2020 portant adaptation pour la session 2020 des épreuves du concours interne pour le recrutement des ingénieurs-élèves des ponts, des eaux et des forêts Lire
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Derichebourg a bien résisté au début du confinement
Derichebourg a bien résisté au début du confinement
Malgré les mesures de confinement décidées à partir du 17 mars, Derichebourg a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros lors de son 1er semestre (du 1er octobre 2019 au 31 mars 2020), en baisse de 5,3 % mais avec un résultat net qui reste positif à 22,4 millions d’euros.
Les entreprises de recyclage fortement impactées par le confinement
Les entreprises de recyclage fortement impactées par le confinement
La Fédération professionnelle des entreprises de recyclage (Federec) a effectué une enquête début mai pour évaluer l’impact du confinement sur les entreprises du secteur. Il en ressort que leur chiffre d’affaires a fortement baissé, avec - 39 % en mars et surtout - 64 % en avril.
L’industrie du recyclage du plastique s’inquiète pour son avenir
L’industrie du recyclage du plastique s’inquiète pour son avenir
Les industriels du recyclage plastique viennent de se déclarer en péril économique. Ils s’estiment en effet victimes d’une double peine avec l’effondrement des commandes et la chute des cours des plastiques issus du pétrole qui rendent les matières issues du recyclage moins attractives.
Covid-19 : Du matériel informatique reconditionné pour faire face à la saturation des réseaux
Covid-19 : Du matériel informatique reconditionné pour faire face à la saturation des réseaux
Le groupe anglo-américain Shields, qui se présente comme « le premier fournisseur d'infrastructures informatiques reconditionnées », a décidé de mettre à profit la période du confinement pour déployer ses équipements « comme neufs » auprès des opérateurs de télécommunication.
Une nouvelle enzyme pour recycler les déchets plastiques en bouteilles
Une nouvelle enzyme pour recycler les déchets plastiques en bouteilles
Toulouse Biotechnology Institute (TBI), unité mixte de recherche Insa Toulouse / Inrae / CNRS et la société de chimie verte Carbios, ont annoncé dans une publication le 8 avril dernier, développer une nouvelle enzyme pour recycler les déchets plastiques PET en de nouvelles bouteilles.
Des terres inertes pour verdir les abords du château de Vincennes
Des terres inertes pour verdir les abords du château de Vincennes
Afin de végétaliser l’esplanade Saint-Louis, située face au château de Vincennes aux abords du bois éponyme, la mairie de Paris a mandaté ECT pour fabriquer sur place du substrat fertile à base de terres inertes du BTP et de compost de déchets verts et ainsi éviter l’importation de terre végétale.
Kerlog lance un service de prise de rendez-vous pour la réouverture des déchèteries
Kerlog lance un service de prise de rendez-vous pour la réouverture des déchèteries
Dans le contexte de crise sanitaire qui impose des mesures de distanciation sociale, Kerlog propose un service de prise de rendez-vous pour la réouverture des déchèteries.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Technicien Maintenance H/F
- Autre H/F
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- CHEF DE QUART F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.