Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Brune Poirson défend la consigne aux Assises des déchets à Nantes

Brune Poirson défend la consigne aux Assises des déchets à Nantes
Par Anthony Laurent, le 7 octobre 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La secrétaire d’Etat à la Transition écologique a profité de la 15ème édition des Assises des déchets pour défendre la consigne, mesure-phare du projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, au cœur des débats parlementaires actuels. Un projet de consigne loin de faire l’unanimité.

Le 3 octobre dernier, lors de la 15ème édition des Assises nationales des déchets, qui avaient lieu à Nantes (Loire-Atlantique), Brune Poirson est revenue longuement sur les débats actuels autour de la consigne. La secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire intervenait en clôture de la séance plénière intitulée : « Economie circulaire et déchets : osons la transition ! », en présence notamment de Cédric Bourillet, directeur général de la prévention des risques, Jean-Philippe Carpentier, président de Federec, Philippe Maillard, président de la Fnade et Nicolas Soret, co-président du groupe de travail déchets à l’Association des maires de France.

Durant une trentaine de minutes, Brune Poirson a défendu – sans vraiment convaincre l’assistance – le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, et en particulier sa mesure la plus emblématique : la consigne pour recyclage pour les bouteilles en plastique. Une opération délicate pour la secrétaire d’Etat alors que les sénateurs ont rejeté cette mesure-phare  du projet de loi le 27 septembre dernier. « En l’espace de trois jours au Sénat, j’ai entendu tous les arguments les plus abracadabrantesques pour la dénoncer… », a affirmé Brune Poirson.

« Un zeste de mauvaise foi »

« Chaque année, malgré les efforts sans relâche et les performances remarquables de certaines collectivités, ce sont a minima 200 millions de bouteilles d’eau qui se retrouvent dans la nature en France. Et près de 7 milliards de bouteilles et canettes, sur les 16,6 milliards que nous consommons, ne sont pas recyclées et sont donc pour la plupart brûlées. Cette situation ne peut pas nous satisfaire et, tous, nous devons chercher à améliorer ce système. C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers la consigne », a tenu à rappeler la secrétaire d’Etat.

Dans son discours, qui se voulait déterminé – voire incisif –, Brune Poirson a fustigé « un zeste de mauvaise foi » de la part de « certains [qui] partent en croisade [contre la consigne] mais pour de mauvaises raisons. » Et la secrétaire d’Etat de poursuivre : « Non, la consigne ne va pas relégitimer la bouteille en plastique. Ca a été même le contraire en Allemagne, où la consigne a limité l’augmentation du plastique à usage unique et le taux de réemploi des bouteilles est aujourd’hui beaucoup plus élevé qu’en France. » Avant de poursuivre : « Ce que nous cherchons à faire, ce n’est pas à inventer l’eau chaude, mais simplement à reproduire, en l’adaptant à notre système, ce qui fonctionne ailleurs. »

Entre 50 et 124 millions d’euros pour les collectivités locales

En outre, Brune Poirson a voulu rassurer les collectivités locales : « Les soutiens de Citeo aux collectivités ne baisseront pas », a indiqué la secrétaire d’Etat. Et de préciser : « Ils seront simplement reventilés différemment entre ce qui demeurera dans le bac jaune. Non pas parce que je le dis, mais parce que c’est la loi ! Elle vous garantit 80 % du coût de traitement net d’un service de tri optimisé. » La secrétaire d’Etat a indiqué que le gain financier de la déconsignation pour les collectivités pourrait représenter « entre 50 et 124 millions d’euros par an, selon les hypothèses retenues sur le montant de la consigne et sur le volume de bouteilles captées par le bac jaune. »

Brune Poirson a également voulu rappeler les vertus de la méthode de concertation mise en place depuis septembre 2017 avec « tous les acteurs de l’économie circulaire ». « Vous y avez tous participé, mais certains semblent être pris d’amnésie, donc je le rappelle… », a lancé la secrétaire d’Etat. Une façon de rappeler « le chemin parcouru » depuis deux ans, alors que le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire doit être examiné à l’Assemblée nationale d’ici à la fin de l’année.
Crédit photo : Jacques Paquier / Flickr
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Le bus amphibie se jette à l'eau
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 2 juin 2022 fixant le coefficient de proportionnalité pour la contribution tarifaire sur les prestations de transport et de distribution de gaz naturel Lire
Arrêté du 3 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2023 l'ouverture de l'examen professionnel d'accès au grade de chargé d'études documentaires principal du corps interministériel des chargés d'études documentaires Lire
Arrêté du 31 mai 2022 portant nomination au cabinet du ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire Lire
Arrêté du 23 mai 2022 suspendant pour l'année 2022 l'application de l'arrêté du 26 mars 2004 relatif au report de la date de broyage et de fauchage de la jachère de tous terrains à usage agricole Lire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
À lire également
Tri'n'Collect valorise 95 % des déchets de chantier à Vannes
Tri'n'Collect valorise 95 % des déchets de chantier à Vannes
Le spécialiste du recyclage des déchets de chantier et l’association Économie circulaire 56 s’emploient à la déconstruction sélective de 5 500 m2 de bureaux à Vannes en Bretagne. Au total, ce sont 750 tonnes de matériaux qui sont déposés, dont 95 % pourraient être valorisés.
Des bornes pour le pesage et la gestion des flux
Des bornes pour le pesage et la gestion des flux
Precia Molen propose ses nouvelles bornes de pesage et de gestion des flux de véhicules DOT 10 et DOT 15.
Emballages en plastique : les professionnels du recyclage s'opposent à la « position d’exclusivité » des éco-organismes
Emballages en plastique : les professionnels du recyclage s'opposent à la « position d’exclusivité » des éco-organismes
La Confédération des Métiers de l’Environnement (CME), la FNADE, Federec et le SNEFiD déposent un recours auprès du Conseil d’État contre l’arrêté « portant modification de l'arrêté du 29 novembre 2016 modifié relatif à la procédure d'agrément et portant cahier des charges des éco-organismes de la filière des emballages ménagers ». Les professionnels du recyclage dénoncent « la reprise de la plupart des matières plastiques » par les éco-organismes de la filière des déchets d’emballages ménagers.
A Gennevilliers, l'unité de biométhanisation valorisera 50.000 tonnes de biodéchets par an 
A Gennevilliers, l'unité de biométhanisation valorisera 50.000 tonnes de biodéchets par an 
D'une capacité inédite de 50.000 tonnes de déchets alimentaires, l'usine conçue par le spécialiste de la gestion des déchets Paprec Energies produira à partir de mi-2025 près de 36.000 MWH PCS/an.  
CEFR promeut le savoir-faire des équipementiers du recyclage  
CEFR promeut le savoir-faire des équipementiers du recyclage  
Désormais une association, le Club des Equipementiers Français du Recyclage (CEFR) vise à montrer aux donneurs d’ordres nationaux et étrangers la diversité et la qualité des équipements de recyclage « Made in France ». 
Dastri collecte 82 % des déchets de soin a risque infectieux en 2021
Dastri collecte 82 % des déchets de soin a risque infectieux en 2021
C'est « une année hors norme » pour Dastri. L'éco-organisme enregistre en 2021 une augmentation de 60 % du poids de déchets de soins à risques infectieux (DASRI) perforants collectés. Il atteint également un taux de collecte de 82 %, malgré une baisse de performance enregistrée en Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Un biodéconditionneur nouvelle génération pour les biodéchets
Un biodéconditionneur nouvelle génération pour les biodéchets
L'entreprise néerlandaise Mavitec a mis au point le Paddle Depacker, un nouveau biodéconditionneur à pâles destiné à valoriser les biodéchets alimentaires. Un équipement nouvelle génération qui vient de faire son apparition sur le marché français.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Événements
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Technicien de Maintenance H/F
- Alternance - Chargé(e) Production Traitement H/F
- Élagueur-grimpeur / Élagueuse-grimpeuse
- Chargé(e) de mission accompagnement des entreprises F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.