Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le label Longtime dévoile les deux premiers produits certifiés durables

Par C.R, le 23 octobre 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Des appareils des marques Rowenta et XPlorer décrochent le label contre l’obsolescence programmée.
 
Le label Longtime vient d’être attribués à deux premiers produits européens, certifiés durables. Il s’agit de l’aspirateur Rowenta Silence Force R064 de la marque Seb et des détecteurs de métaux Deus et ORX du groupe XPlorer. Ces produits ont été évalués par un organisme de contrôle indépendant et pourront désormais afficher le logo Longtime en magasin et sur internet.

Crée en 2018 par la société Ethikis, Longtime est le premier label indépendant qui permet d’identifier les produits conçus pour durer, en rupture avec l’obsolescence programmée. Ce label repose sur un cahier des charges de 41 critères construit autour de 3 piliers : durabilité, réparabilité, garanties et service après vente. D’autres produits sont en cours de labellisation.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
Alors que le projet de taxation des smartphones reconditionnés sera débattu le 10 juin à l’Assemblée nationale, la fédération RCube et le Syndicat interprofessionnel du reconditionnement et de la régénération des matériels informatiques, électroniques et télécoms (SIRRMIET), répondent aux 1661 artistes signataires de la tribune parue dans les colonnes du Journal du dimanche. Pour ces professionnels du reconditionné, il ne s’agit en aucun cas « d’opposer culture et environnement ».
Corepile : 10.015 tonnes de piles et batteries collectées en 2020
Corepile : 10.015 tonnes de piles et batteries collectées en 2020
Corepile, l’éco-organisme pour la collecte et le recyclage des piles et accumulateurs portables usagés, a récolté 10.015 tonnes de piles et batteries portables en 2020, soit une progression de 2 % par rapport à 2019.
Meubles usagés : Eco-mobilier a collecté 842.000 tonnes en 2020
Meubles usagés : Eco-mobilier a collecté 842.000 tonnes en 2020
Eco-mobilier, spécialiste de la collecte et recyclage du mobilier usagé, a collecté 842.000 tonnes de déchets d’éléments d’ameublement (DEA) en 2020. 93 % de ces déchets ont été recyclés ou réemployés. Zoom sur l’évolution de la collecte.
Chimirec : Johann Daniel nommé directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement
Chimirec : Johann Daniel nommé directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement
Le groupe Chimirec, spécialiste de la gestion des déchets, a annoncé la nomination de Johann Daniel au poste de directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement.
Suez et Würth digitalisent la collecte des déchets
Suez et Würth digitalisent la collecte des déchets
Le groupe Suez de gestion de l’eau et des déchets, et Würth, multi-spécialiste de services et de produits de fixation, ont mis en place une solution digitale pour le tri et le recyclage des déchets.
Federec annonce les résultats de ses élections régionales
Federec annonce les résultats de ses élections régionales
La Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a publié trois nominations. Eric Jourdain de l’Etoille, a été réélu à la présidence de Federec Région Parisienne. Thierry de Chirée nommé à la présidence de Federec Est et Frédéric Dutriez en tant que président régional de Federec Hauts-de-France.
Le projet GeoBaPa révèle que 50 % des terres excavées d’Île-de-France et Normandie pourraient être valorisées
Le projet GeoBaPa révèle que 50 % des terres excavées d’Île-de-France et Normandie pourraient être valorisées
Désireux de créer une filière de valorisation des déchets issus du secteur du bâtiment et des travaux publics, les régions Île-de-France et Normandie ont mené, durant quatre ans, une étude, dénommée GeoBaPa, sur la réutilisation des terres excavées. Résultats ? Jusqu'à 50 % des terres excavées franciliennes et normandes pourraient être réutilisables.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.