Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les 16e Assises des Déchets : une édition sous le signe de la transition

Les 16e Assises des Déchets : une édition sous le signe de la transition
La 16e édition des Assises se tiendront à Nantes en présentiel et en webinar pour les plénières. Crédits : Adobe Stock
Par A.A, le 28 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La 16e édition des Assises des déchets a été reportée les 12 et 13 janvier 2022, à Nantes. L’édition sera organisée en présentiel et en webinar pour les séances plénières.
 
« Plus rapide, plus forte, plus solidaire : ensemble, accélérons la transition ! » Les Assises des déchets donnent rendez-vous les 12 et 13 janvier 2022 à la Cité des congrès de Nantes pour sa 16è édition. Événement d’envergure nationale, ce rendez-vous regroupe les contributions matérielles et les propositions thématiques de pratiquement toutes les parties prenantes du déchet.

Le fil rouge de l’édition 2022 des Assises est encore placé sous le signe de l’interpellation. « Il y a urgence. Les nouvelles générations l’exigent. C’est le rôle des Assises de porter le débat là où ça compte, là où les acteurs de la filière rencontrent des difficultés, là où les questions économiques rejoignent les enjeux sociétaux et les nouvelles exigences », a affirmé Thierry Meunier, président de l’association Assises nationales des déchets.
 

Un programme riche en débats

Au programme, l’organisation de neuf ateliers techniques lors de la première journée animés par des débats et analyses des outils économiques au service du plan de relance et des travaux de recherche les plus récents, « comme les nouvelles stratégies industrielles et commerciales en matière de prévention des déchets ».

La deuxième journée sera consacrée à deux séances plénières. La matinée sera dédiée au fil rouge, « comment booster le plan de relance écologique du point de vue des déchets », avec la présence du ministère en charge de l’environnement. L’après-midi sera animée par des échanges sur « les déchets issus de et plus globalement pendant la pandémie COVID 19 ».

Par ailleurs, pour faire partie de l’évènement, les inscriptions se font sur la plateforme des Assises. Les tarifs d’inscriptions sont de 310 euros nets (330 euros nets à compter du 1er octobre 2022) comprenant les deux déjeuners (sur inscription), le cocktail du 12 janvier, les pauses-café et les comptes-rendus. Un tarif spécifique de 160 euros (180 euros à compter du 1er octobre 2022) est réservé aux associations et aux collectivités locales.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie, producteur canadien de biochar, s’associent pour industrialiser la valorisation des résidus de biomasse inexploités en biochar (forme stable du carbone organique). Ce combustible renouvelable est utilisé pour la fertilisation des sols urbains et agricoles.
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
Alors que le projet de taxation des smartphones reconditionnés sera débattu le 10 juin à l’Assemblée nationale, la fédération RCube et le Syndicat interprofessionnel du reconditionnement et de la régénération des matériels informatiques, électroniques et télécoms (SIRRMIET), répondent aux 1661 artistes signataires de la tribune parue dans les colonnes du Journal du dimanche. Pour ces professionnels du reconditionné, il ne s’agit en aucun cas « d’opposer culture et environnement ».
Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030
Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030
Le syndicat professionnel des entreprises du recyclage Federec, dévoile son étude prospective sur les emplois et les compétences au sein de l'industrie du recyclage en 2030 : 5 principaux facteurs d’évolution toucheront le secteur dans les prochaines années.
Paprec et Vicat créent l’entreprise ALTèreNATIVE CSR dédiée à la fabrication des combustibles solides de récupération
Paprec et Vicat créent l’entreprise ALTèreNATIVE CSR dédiée à la fabrication des combustibles solides de récupération
Le spécialiste de la gestion des déchets Paprec et le spécialiste des matériaux de construction Vicat fondent ensemble l'entreprise « ALTèreNATIVE CSR », pour développer une solution alternative à l'enfouissement des déchets en Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Refashion accélère l’industrialisation du recyclage avec sa plateforme « Recycle »
Refashion accélère l’industrialisation du recyclage avec sa plateforme « Recycle »
Refashion, l'éco-organisme français de la filière textile, linge de maison et chaussure, a mis en ligne sa plateforme « Recycle ». Cet outil recense les matières issues du recyclage, promeut les solutions de recyclage et facilite la mise en relation des acteurs du secteur.
[Décryptage] RE2020, de nouveaux risques pour la construction ?
[Décryptage] RE2020, de nouveaux risques pour la construction ?
Dans un contexte d’urgence climatique, et malgré quelques reports, vient de paraître en consultation publique le projet de loi RE2020, la future réglementation environnementale pour la construction des bâtiments neufs. Si elle est promulguée, cette loi imposera des calculs de limitation de la consommation des énergies polluantes, d’équivalent de rejet de CO² pour tous les matériaux utilisés lors d’une construction neuve. De quoi impacter en profondeur les modes constructifs et les contrats d’assurance pour les couvrir. Sébastien Faure, expert Construction Forts Enjeux au groupe Stelliant, apporte son éclairage sur un secteur de la construction en pleine mutation. 
Le projet GeoBaPa révèle que 50 % des terres excavées d’Île-de-France et Normandie pourraient être valorisées
Le projet GeoBaPa révèle que 50 % des terres excavées d’Île-de-France et Normandie pourraient être valorisées
Désireux de créer une filière de valorisation des déchets issus du secteur du bâtiment et des travaux publics, les régions Île-de-France et Normandie ont mené, durant quatre ans, une étude, dénommée GeoBaPa, sur la réutilisation des terres excavées. Résultats ? Jusqu'à 50 % des terres excavées franciliennes et normandes pourraient être réutilisables.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.