Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Tomra dévoile ses solutions optimisées dans le tri optique des déchets

Tomra dévoile ses solutions optimisées dans le tri optique des déchets
Tomra Recycling conçoit des technologies de tri optique pour les industries du recyclage et de la gestion des déchets. Crédit : Tomra
Par A.A, le 14 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Tomra Recycling exposera au salon Pollutec ses nouvelles solutions qui reposent sur l’emploi de capteurs proche infrarouge pour trier les déchets.

À l’occasion du salon Pollutec qui se tiendra à Lyon du 12 octobre au 15 octobre prochains, Tomra Recycling mettra en vitrine ses nouvelles solutions déjà disponibles sur le marché français. Le spécialiste des solutions de tri optique dévoilera notamment la version revisitée de son produit phare l’Autosort®.

La machine, disponible en différentes largeurs 1000 à 2800 mm, bénéficie d’une ergonomie revisitée (maintenance facilitée), et d’une nouvelle version de son logiciel de traitement des images « intégrant l’apport des technologies du deep learning ». celle-ci a été équipée avec de nouvelles technologies du signal lumineux Flying Beam® brevetées par Tomra. Ces technologies permettent d’améliorer les performances de la machine sur les très fines fractions de matériaux.

Ce produit est proposé avec deux modules technologiques de reconnaissance des objets en option, Deep Laiser® et Gain. Le logiciel Deep Laiser® améliore les performances de tri quelle que soit la forme. Quant à l’application Gain, elle permet grâce à l’intelligence artificielle d’accomplir des séparations des fractions fines « encore impossibles à ce jour ».

De plus, Tomra Insight vient accompagner l’industrie du tri avec sa plateforme de données hébergée sur le Cloud qui « ouvre un nouveau champ des possibles pour les utilisateurs d’équipements de tri ». Cette exploitation de données issues des processus de tri fournit des informations pour améliorer l’efficacité, réduire les coûts d’opérations et éclairer des décisions stratégiques. « Elle permet une prise de décision optimale à chaque étape de la chaîne de valeur et de production ».

Tri des métaux

Déchets électroniques, véhicules en fin de vie, aluminium ou encore mâchefers, Tomra a les solutions pour le tri et traitement de ces matériaux qui posent parfois un défi pour l’industrie du recyclage. A commencer par le traitement des déchets électroniques (DEEE), Tomra propose des combinaisons de capteurs intégrant des technologies de spectroscopie électromagnétique (EM3), visuelle (VIS), proche infrarouge (NIR), laser (LOD), rayon X et couleur CRGB.

Ensuite, la technologie Finder de Tomra permet de trier les mono-fractions métalliques. Cette solution utilisée par de nombreux transformateurs de véhicules en fin de vie (VHU), obtient des fractions métalliques haute-pureté. « Finder est renforcée par les technologies Xtract pour séparer les aluminiums des métaux lourds sur le flux éjecté du courant de foucault, et Combisense pour chercher la valeur dans les métaux lourds », précise le spécialiste.

« 80 % des usines de traitement de l’aluminium dans le monde qui recourent au tri par capteurs, utilisent la technologie Tomra », se félicite le groupe. La machine X-TRACT, dotée de la technologie de double traitement, permet de détecter l’aluminium dans des fractions de métaux lourds « avec identification du magnésium pour un Zorba très pur ». Enfin, cette solution récupère également les mâchefers d’incinération résultant de la combustion des déchets et qui recèlent des métaux précieux.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Valobat : le futur éco-organisme pour la revalorisation des déchets du bâtiment
Valobat : le futur éco-organisme pour la revalorisation des déchets du bâtiment
26 entreprises de fabrication de produits et matériaux de construction s’engagent pour la création de l’éco-organisme Valobat. Cette initiative permettra à la filière d’assumer la Responsabilité élargie du producteur (REP) sur la fin de vie des produits.
Les sciences du comportement au secours de la réduction des déchets
Les sciences du comportement au secours de la réduction des déchets
Le bailleur social Paris Habitat a décidé de s'appuyer sur un dispositif innovant basé sur les sciences comportementales pour inciter ses locataires à réduire leurs déchets. Une première initiative avait déjà permis de réduire de 8 à 15 % leur consommation d'électricité.
À Tomra France, Damian Barnes développe le pôle recyclage du métal
À Tomra France, Damian Barnes développe le pôle recyclage du métal
Tomra Recycling France, spécialiste du tri et recyclage des déchets, renforce son équipe locale avec la nomination de Damian Barnes au poste de responsable commercial.
Pau Béarn Pyrénées installe une « biofactory » pour la production de 10 énergies vertes
Pau Béarn Pyrénées installe une « biofactory » pour la production de 10 énergies vertes
C'est inédit ! La communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées (Nouvelle-Aquitaine) s’engage avec un groupement mené par Suez dans la valorisation de ses eaux usées. A la clé, une « Biofactory » développant 10 ressources et énergies vertes.
Solution compacte de recyclage de PVC composite souple
Solution compacte de recyclage de PVC composite souple
La start-up lyonnaise Polyloop développe une solution compacte de recyclage du PVC composite souple destinée aux transformateurs plasturgistes pour traiter des déchets post-industriels ou post-consommation (blisters, tablettes de médicaments, bâches, revêtements de sol souples…). Sa technologie, qui a bénéficié d’une licence exclusive sur brevet de Texyloop, repose sur cinq étapes clés.
Refurbed lève 54 millions de dollars pour l'électronique reconditionné
Refurbed lève 54 millions de dollars pour l'électronique reconditionné
La société refurbed, leader des places de marché pour produits électroniques reconditionnés, a levé 54 millions de dollars dans le cadre d’un tour de table de série B dirigé par Evli Growth Partners et Almaz Capital.
Carbiolice favorise la compostabilité du plastique rigide
Carbiolice favorise la compostabilité du plastique rigide
C'est une première ! Carbiolice, entreprise française spécialisée en bioplastiques, a mis au point un additif enzymatique, appelé Evanesto®. Il permet de rendre compostable le PLA (acide polylactique) en conditions domestiques.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.