Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Recyclage & Récupération > Ecosystem vise la collecte de 4,8 millions de tonnes d’équipements électriques et électroniques d'ici 2027
RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Ecosystem vise la collecte de 4,8 millions de tonnes d’équipements électriques et électroniques d'ici 2027

PUBLIÉ LE 30 MARS 2022
A.A
Archiver cet article
Ecosystem vise la collecte de 4,8 millions de tonnes d’équipements électriques et électroniques d'ici 2027
ecosystem élargit son périmètre à la réparation et renforce son soutien au réemploi et à la réutilisation des électroménagers. Crédit : Adobe Stock
L’éco-organisme en charge de l’allongement de la durée de vie des équipements électriques et électroniques « ecosystem » obtient le renouvellement de son agrément jusqu’en 2027 pour les équipements ménagers, professionnels et les lampes. Parmi les objectifs fixés dans la feuille de route, l’atteinte de 2 millions de réparations supplémentaires pour les six prochaines années.

Les pouvoirs publics renouvellent leur confiance à ecosystem. L’éco-organisme en charge des équipements électriques et électroniques voit son agrément prolongé jusqu’en 2027 dans une période marquée par l’application des lois AGEC et Climat & Résilience. Initialement tourné vers la collecte et le recyclage, ecosystem élargit son périmètre à la réparation et renforce son soutien au réemploi et à la réutilisation.

« Après 15 mois de travail intensif sur ce nouvel agrément, nous nous réjouissons que les services de l’État nous renouvellent leur confiance. […] Après 16 ans d’existence, nous disposons d’une solide expérience pour œuvrer contre le gaspillage, protéger les ressources et lutter contre le réchauffement climatique. Nos activités vont permettre le développement de nouvelles compétences techniques et industrielles, non délocalisables, en plus des milliers d’emplois déjà créés dans les territoires, notamment dans le secteur de l’économie sociale et solidaire », commente Nathalie Yserd, directrice générale de l’éco-organisme.

2 millions de réparations

La feuille de route se structure en quatre axes prioritaires afin que l’éco-organisme puisse « apporter sa contribution opérationnelle en faveur de l’allongement de la durée de vie des équipements ». Le premier axe porte sur la réparation. En effet, ecosystem entend « créer un nouveau réflexe réparation chez les consommateurs » pour atteindre 2 millions de réparations supplémentaires d’ici 2027. Pour ce faire, il va notamment s’appuyer sur un réseau de réparateurs professionnels, labellisés « QualiRépar » pour le déploiement du « bonus réparation » sur les produits électriques et électroniques.

Le deuxième volet de cette feuille de route vise à doubler le nombre d’appareils réemployés. Dans ce cadre, l’éco-organisme prévoit de consacrer plus de 11 millions d’euros par an via la mise en œuvre du « fonds réemploi et réutilisation » prévu dans le nouvel agrément. l’engagement d’ecosystem auprès des structures de l’économie sociale change de dimension. Avec ce budget dédié annuellement au développement des activités de réemploi et de réutilisation des équipements électriques ménagers, ecosysteme espère qu’un appareil sur 2 soit réemployé.

Troisième priorité : la collecte de 4,8 millions de tonnes pour produire de nouvelles ressources à réutiliser. Pour ce faire, ecosystem proposera de nouvelles solutions telles que la collecte à domicile en milieu urbain, l’amélioration du tri dans les déchets du bâtiment, les déchets métalliques et les encombrants. L’éco-organisme renforcera également la lutte contre l’export de ces déchets en vue de leur valorisation.

Le dernier axe consiste à doubler le volume de CO2 évité, en passant de 548.000 tonnes de CO2 évités en 2021 à 822.000 tonnes en 2027. «  L’augmentation des volumes recyclés et le pilotage des activités d’ecosystem vont permettre d’augmenter de près de 50% le volume de CO2 évité d’ici 2027 », apprend-on dans un communiqué.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Le mobilier de seconde main pour professionnels a le vent en poupe
Le mobilier de seconde main pour professionnels a le vent en poupe
Auum et Siemens collaborent pour réduire les déchets et la consommation d’eau
Auum et Siemens collaborent pour réduire les déchets et la consommation d’eau
Tribune : | « Le tri à la source des biodéchets, une source d'interrogation  pour les professionnels du tourisme »
Tribune : | « Le tri à la source des biodéchets, une source d'interrogation pour les professionnels du tourisme »
Suez lance sa nouvelle édition de collecte fluviale des déchets
Suez lance sa nouvelle édition de collecte fluviale des déchets
Tous les articles Recyclage & Récupération
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS