EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneRECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Le marc de café dépollue les terres mazoutées

Par Abdessamad Attigui. Publié le 13 juin 2022.
Le marc de café dépollue les terres mazoutées
Pour dépolluer les terres excavées, Colas mise sur son procédé « Espressoil ». Crédit : Paul Brennan/Pixabay
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Colas Environnement valorise le marc de café pour réhabiliter des terres polluées aux hydrocarbures lourds. Focus sur cette solution innovante de biotraitement.

Et si on réutilisait le marc de café pour dépolluer les terres excavées ? Tel est le pari relevé par le groupe Colas qui a mis au point son procédé innovant, baptisé « Espressoil ». Une solution éco-responsable qui favorise la dépollution de terres impactées aux hydrocarbures lourds.

Près de sept millions de tonnes de marc de café sont produits chaque année dans le monde. Ce déchet de la vie quotidienne qui finit encore dans la case poubelle, jouit de nombreux atouts lui permettant d’être valorisé pour la culture en tant qu’engrais naturel. Riche en magnésium, potassium et en azote, celui-ci favorise la fertilité du sol et agit en tant que répulsif efficace contre certains insectes indésirables.

Compte tenu de ses propriétés naturelles, les équipes Recherche & Développement de Colas ont récupéré le marc de café dans l’objectif de développer une solution capable de favoriser la biodégradation des polluants organiques dans les terres. À l’issue de quelques expérimentations en laboratoire et sur site, ils sont parvenus à créer le procédé « Espressoil », permettant de revaloriser les terres après leur dépollution.

Du biotertre caféiné

Six points essentiels à respecter pour la réhabilitation de ces terres. Dans un première temps, les équipes effectuent un montage du tertre. Dans cette étape, les terres excavées sont disposées en tertre sur une aire de traitement. Quatre biotertres sont utilisés, parmi lesquels un « tertre Espressoil » contenant du marc du café. Ce tertre est ensuite humidifié en circuit fermé avec des ajouts de nutriments si nécessaire.

Colas procède dans un troisième point à l’aération du tertre afin de favoriser la biodégradation aérobie (un milieu ayant besoin de dioxygène pour fonctionner), et de permettre la récupération des polluants volatils. Le site de traitement contient également une turbine d’aspiration ainsi qu’un dévésiculeur dédié à l’élimination des gouttelettes de liquide en suspension dans un flux gazeux. Les différentes opérations sont complétées d’une filtration de l’air pollué à charbon actif qui sera enfin rejeté dans l’atmosphère.

Quels sont les résultats ? L’expérimentation de cette opération de biotraitement a été concluante. Après 12 mois de traitement sur le site pilote, « les rendements épuratoires et les abattements obtenus avec ce procédé, sont meilleurs que pour « les bio traitements classiques » avec plus de 83 % sur les fractions hydrocarburées les plus lourdes », fait savoir le groupe.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Eco-mobilier étend ses services aux produits de construction du bâtiment
7 octobre 2022
Eco-mobilier étend ses services aux produits de construction du bâtiment Acteur historique pour la collecte et le recyclage des éléments d’ameublement et de la literie, Eco-mobilier a étendu son activité aux articles de bricolage et de jardin et aux jouets. Dorénavant l'éco-organisme est agréé pour le recyclage des matériaux de construction.
Trois millions d’euros pour le tri à la source des déchets de chantier
3 octobre 2022
Trois millions d’euros pour le tri à la source des déchets de chantier L'entreprise à mission nantaise Tri'n'Collect clôture une levée de fond de 3 millions d’euros. Ce tour de table permettra à la startup d'accélérer le déploiement de sa solution de tri à la source sur chantier.
Corepile a collecté plus de 10.000 tonnes de piles en 2021
8 septembre 2022
Corepile a collecté plus de 10.000 tonnes de piles en 2021 L’éco-organisme en charge de la collecte et du recyclage des piles annonce en avoir collecté 10.044 tonnes en France, en 2021. Toutefois, le taux de collecte agrément redescend à 45 %.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Conseiller Clientèle Facturations/ Décompte H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Coordinateur Maintenance Capitalisable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola