EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneRECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Une certification assure la fiabilité des produits reconditionnés

Par La Rédaction. Publié le 19 juillet 2022.
Une certification assure la fiabilité des produits reconditionnés
Cinq sociétés majeurs du reconditionné ont obtenu la certification. Crédit : vladteodor/Adobe Stock
NEWSLETTERS
Archiver cet article
À l’initiative du syndicat des entreprises de produits électriques et électroniques reconditionnés (Sirrmiet), la certification Qualicert assure la qualité des opérations de reconditionnement.

Téléphones, ordinateurs portables, tablettes et autres produits IT retrouvent une seconde vie grâce au reconditionnement. En France, les ventes de smartphones reconditionnés ont augmenté de 18 % en 2020 pour atteindre un chiffre d’affaires de 700 millions d’euros, soit près de 14 % des ventes totales de smartphones. Pour soutenir la croissance de cette économie circulaire, le Sirrmiet lance la certification Qualicert « activités de reconditionnement » dans l’objectif de rassurer les utilisateurs sur la qualité des produits reconditionnés vendus.

Élaborée par les industriels du secteur, cette certification de services Qualicert se veut être gage de reconnaissance auprès de tous les clients tant particuliers que professionnels, acheteurs publics ou privés, d’équipements électriques et électroniques reconditionnés. Afin de garantir la fiabilité du contrôle et la rigueur de la certification, le syndicat qui regroupe plus de 60 % des acteurs du reconditionné en France s’en entouré de SGS, spécialiste du testing, de l’inspection. « Pour assister le Sirrmiet dans la création de ce référentiel, SGS s’appuie sur son expérience de plus de 200 référentiels définis à ce jour », commente le syndicat.

Cinq sociétés certifiées

Les reconditionneurs candidats à la certification sont soumis à une vérification de 27 points de contrôle autour de cinq critères clés : le respect de la réglementation sociale, environnementale et fiscale en France ; la sécurité des opérations de reconditionnement en France ; la traçabilité des pièces utilisées et l’effacement des données ; les diagnostics de fonctionnalité du produit à reconditionner en entrée et en sortie de site et le suivi de l’accompagnement client (mise à disposition de garanties ; hotline à disposition de l’utilisateur en français et conditions générales de vente à jour, etc.).

Depuis le lancement de la certification, cinq sociétés françaises du secteur ont été certifiées, parmi lesquelles : LeGsm (MobileRachat), Sofi Groupe (Smaaart), Itancia (Again) et Bis Repetita (Groupe ATF). Une trentaine de sociétés adhérentes au Sirrmiet devraient également suivre la démarche de labellisation.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Emmanuel Toussaint Dauvergne : « Le recyclage n'est pas la finalité première des batteries usagées de la e-mobilité »
3 janvier 2023
Emmanuel Toussaint Dauvergne : « Le recyclage n'est pas la finalité première des batteries usagées de la e-mobilité » En 2023, Screlec agréé par l’État sur la filière à REP des piles et accumulateurs portables se prépare à l’arrivée d’une réglementation européenne qui devrait renforcer ses missions de collecte et de tri des batteries de la micro-mobilité. Comment l’éco-organisme anticipe-t-il les futures obligations ? Éléments de réponses avec Emmanuel Toussaint Dauvergne, Directeur général de Screlec.
Une année 2021 « excellente » pour le marché du recyclage en France
9 novembre 2022
Une année 2021 « excellente » pour le marché du recyclage en France Hausse de la collecte, plus de recyclage et un chiffre d’affaires qui explose en 2021. Selon l’Observatoire statistique annuel dévoilé par la fédération des entreprises du recyclage Federec, le secteur s’établit à 10,8 milliards d’euros.
Ecominéro agréé pour la gestion et la collecte des déchets inertes du BTP
5 octobre 2022
Ecominéro agréé pour la gestion et la collecte des déchets inertes du BTP Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires officialise l’agrément d’Ecominéro pour la valorisation des produits et matériaux de construction en fin de vie.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Conseiller Clientèle Facturations/ Décompte H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Coordinateur Maintenance Capitalisable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola