EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Tribune | « La véritable innovation aujourd’hui, c’est la durabilité »

Par La rédaction. Publié le 26 février 2024.
Tribune | « La véritable innovation aujourd’hui, c’est la durabilité »
Crédit : AdobeStock
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Des entreprises labellisées Longtime, une certification qui distingue les produits « conçus pour durer », soutiennent dans cette tribune que les progrès techniques et technologiques doivent être au service de la durabilité. 

Chaque minute, en France, plus de 2 tonnes de déchets électriques et électroniques sont produits . Bien que la valorisation de ces déchets soit en augmentation constante, la raréfaction des ressources et leur utilisation rationnelle nous oblige, nous fabricants, à une quête de durabilité pour répondre mieux et plus vite aux enjeux environnementaux qui s’imposent à nos sociétés, et en lien avec les attentes des citoyens.

Au-delà des évolutions législatives, notre défi est aujourd’hui de faire évoluer les pratiques de production pour réduire au maximum l’impact de nos métiers. Il est impératif que les progrès techniques et technologiques soient aussi des progrès écologiques, notamment grâce à une conception de produits fiables et réparables.

Des enjeux écologiques pour une économie circulaire

L’économie circulaire, qui a pour ambition de préserver les ressources et de limiter l’impact environnemental, gagne en notoriété depuis une dizaine d’années. La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (AGEC) du 10 février 2020 traduit cette vision nouvelle de notre économie. Elle a notamment permis de valoriser l’allongement de la durée de vie des produits, avec la mise en place de l’indice de réparabilité, grâce à l’attribution d’une note sur quelques catégories de produits. Cet outil plébiscité pour sensibiliser les consommateurs, sera remplacé et renforcé début 2024 par l’indice de durabilité qui intègre de nouveaux critères comme la robustesse ou la fiabilité.

Ces démarches répondent aux attentes des Français, qui se responsabilisent et se perçoivent de plus en plus comme des consomm’acteurs actifs dans la lutte contre le dérèglement climatique. En 2022, 76% sont mobilisés en faveur de la consommation responsable. Néanmoins des freins persistent et les consommateurs se montrent notamment critiques face à l’offre actuelle de produits responsables.

Nous, fabricants et industriels, devons continuer d’innover de manière volontariste et proposer une offre vertueuse de produits robustes, fiables et réparables. Conscients que produire engendre des impacts, il est de notre devoir de faire pivoter nos modes de production pour être des locomotives de la transition, en offrant la possibilité aux consommateurs de choisir d’acheter des produits à durée de vie allongé.

La durabilité au service de l’innovation : une nouvelle éthique pour les fabricants​

Dans ce contexte, les paradigmes évoluent. A l’instar de l’origine de fabrication considérée comme marqueur de la réindustrialisation, la durabilité des produits devient un véritable indicateur d’innovation. L’écoconception et la durabilité sont à valoriser, au même titre que les nouvelles technologies des produits, et cela en lien avec les attentes économiques et écologiques des consommateurs. Tous les acteurs ont le pouvoir et le devoir de se mobiliser : fabricants, collectivités, donneur d’ordre, grands comptes, distributeurs…

Au-delà des intentions, nous prouvons que des stratégies d’innovation vers la sobriété sont déjà concrètes ; Babymoov, marque de puériculture française, a mis en place un nouveau business model autour de la seconde main et de l’économie circulaire, en rachetant ses produits aux consommateurs pour les reconditionner et les revendre à prix abordable. Cette revalorisation est possible grâce à la durabilité des produits qui ont été pensés, dès leur conception, pour être facilement réparables.

La marque de valise Dot-Drops, a quant à elle décidé de simplifier au maximum le schéma d’assemblage de ses valises, afin que 95% des réparations puissent être faites par le client à domicile. Elle garantit également l’accès aux pièces détachées gratuitement pendant 20 ans, afin de s’assurer de la longévité d’usage de la valise et de sa durabilité. Même dans les biens dits de première nécessité comme le chauffage, nous sommes capables de proposer des solutions durables et responsables. Univ’r Chauffage conçoit et fabrique des radiateurs qui sont réparables à vie soit en remplaçant la pièce d’origine par une pièce identique soit en substituant l’ancienne pièce par une pièce de dernière génération. Santos, fabricant français d’équipements (électriques) pour les cafés, hôtels et restaurants depuis 1954, fabrique et utilise les mêmes meules sur 8 de ses moulins à café, également adaptables sur les modèles les plus anciens, afin de faciliter et d’optimiser la maintenance de ses appareils.

La labellisation, une meilleure lisibilité pour le consommateur, un cap pour les fabricants

Le défi est désormais de valoriser ces innovations et de les rendre plus lisibles sur les marchés. La création de labels transparents et fiables est un des leviers et Longtime en est un exemple. La rigueur de ce label, qui est porté par une société coopérative, contribue à aider concrètement les consommateurs dans leurs choix. Il est pour les fabricants une preuve d’engagement sincère pour favoriser l’économie circulaire et l’écoconception, en accord avec les bonnes pratiques sur les allégations environnementales. Convaincus par ces enjeux et déterminés à progresser dans nos actions, nous invitons aujourd’hui un maximum d’acteurs à apporter une réponse claire et outillée aux consommateurs et pouvoirs publics pour élever les pratiques de production.

Auteurs:

de Celia Grignon, Directrice Générale Déléguée chez BABYMOOV GROUP ; Julien Ehret, PDG de DOT-DROPS ; Moïse Déglon, General Manager, DEGLON ; Nicolas Goupil, Directeur, SANTOS ; Bruno Giorgi, Directeur général, UNIV’R CHAUFFAGE ; Pierre Marcel, Président, TOURNUS EQUIPEMENT ; Aurélie Rochefolle, Responsable Communication et RSE, WHIRLPOOL FRANCE ; Juliette Manson, Responsable Pôle Relations Publiques & Communication Externe, PELLENC GROUP ; Hugues de La Bardonnie, Gérant, SARL DEVELOPPEMENT DURABLE ; Guillaume Gipouloux, Directeur Général, XP METAL DETECTORS, Pascal Oville, Chef produits, SOCAMEL, Jean Julien Urbain, Dirigeant, ESTER ORGANISATION ; Arnaud Du Mesnil Directeur Général LAFUMA MOBILIER ; Xavier Caro, Directeur Marketing et Communication, DE’LONGHI France ; Antoine Thomas, Président, ENO ; Yann Denance, Directeur général, INOVALP -
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
19 décembre 2023
Isoler avec les déchets du quotidien L'entreprise bourguignonne Myral a décidé de s'engager résolument sur la voie de la circularité pour la fabrication de ses panneaux d'isolation. Cannettes en aluminium, bouteilles en plastique, menuiseries en PVC... Tout est bon pour faire baisser l'impact carbone de ses produits.
Isoler avec les déchets du quotidien
19 avril 2024
Vincent Raimbault, Muto : « Le recyclage dans l’évènementiel n’est pas une solution pertinente » Muto récupère les déchets de l’évènementiel pour les offrir à des structures qui leur donneront une seconde vie. Fondée il y a deux ans, l'entreprise a connu une croissance importante : elle est passée de 3 à 14 salariés et vient d'inaugurer un second entrepôt dans les Yvelines. Un succès qui masque une rude concurrence avec la gestion traditionnelle des déchets, très peu coûteuse. Pour Vincent Raimbault, cofondateur de la jeune pousse, le recyclage est aussi une fausse solution. Entretien.
Vincent Raimbault, Muto : « Le recyclage dans l’évènementiel n’est pas une solution pertinente »
8 février 2024
François Excoffier réélu à la tête de Féderec pour un « mandat de combat » François Excoffier vient d’être réélu pour trois années supplémentaires à la tête de la Fédération professionnelle des entreprises du recyclage. Avec pour objectif de continuer à défendre, « avec une volonté forte » les entreprises du secteur.
François Excoffier réélu à la tête de Féderec pour un « mandat de combat »
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Ingénieur Génie des procédés F/H
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Chargé de projets gestion des déchets H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola