Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Recyclage & Récupération > Lancement d'une Union pour le réemploi solidaire
RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Lancement d'une Union pour le réemploi solidaire

PUBLIÉ LE 5 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Lancement d'une Union pour le réemploi solidaire
Crédits : @klavdiyav, AdobeStock
L’Union, qui regroupe des acteurs majeurs du réemploi solidaire, a pour vocation de valoriser les actions et représenter les intérêts des structures de l’économie sociale et solidaire spécialistes du réemploi, tout en développant des projets structurants.

Portée par six réseaux (Coorace, Emmaüs France, Envie, ESS France, L’Heureux Cyclage, Réseau National des Ressourceries et Recycleries), l’Union pour le Réemploi Solidaire rassemble plus de 2 000 structures - dont la grande majorité sont des structures de l’insertion par l’activité économique - implantées sur l’ensemble du territoire national : en milieu urbain, périurbain ou en milieu rural.

Organisations à taille humaine connectées entre elles dans des logiques de coopérations territoriales, les structures de réemploi solidaire comptent plus de 40 000 personnes en activité, mobilisent plus de 20 000 bénévoles, collectent plus de 400 000 tonnes d’objets chaque année, réemploient près de 200 000 tonnes, et touchent plus de 7 millions de bénéficiaires qui accèdent à des biens de consommation courante à prix solidaire.


Généraliser le réemploi

L’Union a présenté lors de l’annonce de sa création, le 29 février, 7 propositions pour faire du réemploi solidaire la norme :

1. Agir sur les changements de comportement
2. Garantir l’accès à une offre de Réemploi Solidaire pour toutes et tous à moins de 15 minutes de chez soi
3. Déployer des moyens financiers à la hauteur des enjeux écologiques et sociaux
4. Définir les barèmes de soutien au Réemploi Solidaire par l’État dans le cadre d’une vision de filière prospective et ambitieuse
5. Garantir aux structures de l’ESS un accès à des gisements d’objets de qualité
6. Créer l’Ecole nationale du Réemploi Solidaire
7. Faire de la réparation un réflexe pour chaque citoyen qui soit source d’économies et de réduction de son empreinte environnementale



 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Les Assises des déchets reviennent en 2024 pour s’inscrire désormais en année paire
Les Assises des déchets reviennent en 2024 pour s’inscrire désormais en année paire
Tri des déchets : Tomra mise sur l'intelligence artificielle
Tri des déchets : Tomra mise sur l'intelligence artificielle
Une première usine de recyclage des big-bags agricoles en France
Une première usine de recyclage des big-bags agricoles en France
Attention aux « voitures jetables », alerte l’association HOP
Attention aux « voitures jetables », alerte l’association HOP
Tous les articles Recyclage & Récupération
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS