Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRITOIRES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les restaurants ruraux en passe de réinstaller des pré-enseignes

Partager :
Les restaurants ruraux en passe de réinstaller des pré-enseignes
Par Laurence Madoui, le 2 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Territoires
La commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale a adopté, le 30 avril à l’unanimité, une proposition de loi qui rétablit les pré-enseignes pour les restaurants des territoires ruraux. Une publicité déterminante pour attirer la clientèle de passage, selon ses défenseurs.

Son amendement avait été retoqué en novembre 2018 par le Conseil constitutionnel, qui balayait un « cavalier législatif » déconnecté de la loi Elan (évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) – et que ne soutenait pas le gouvernement. C’est par la voie d’une proposition de loi que Richard Ramos remonte au créneau : le député (Loiret, Modem) se fait rapporteur d’un texte revenant, au bénéfice des restaurants, sur l’interdiction des pré-enseignes hors agglomération et dans les agglomérations de moins de 100.000 habitants, adopté le 30 avril en commission des affaires économiques. La restauration pourrait rallier le régime dérogatoire réservé à la fabrication et à la vente de produits du terroir, aux activités culturelles et aux monuments historiques. Pour le reste, les pré-enseignes sont indésirables dans le paysage rural depuis juillet 2015, aux termes du décret du 9 juillet 2013 pris en application de la loi Grenelle 2 de juillet 2010.

La voie ouverte à une régression d’ampleur, pour le CESE

C’est le Conseil économique, social et environnemental, saisi par le président de l’Assemblée nationale, qui a joué le rôle de l’opposition lors de l’examen du texte, adopté à l’unanimité. Pour Patrick Molinoz (par ailleurs maire d’une commune de Côte-d’Or de 3.000 habitants), la proposition de loi n’est « pas soutenable, car elle va soit trop loin, soit pas assez ». Pour la section de l’aménagement durable des territoires du CESE, le texte va à l’encontre du principe de non-régression en matière de protection des paysages. Et son ciblage sur les seuls restaurants est injustifié quand nombre d’activités sont à la peine. Le Conseil ne défend pour autant pour un élargissement : si la mesure était adoptée par le Parlement, « la pression en faveur de son extension à d’autres types d’activités dans les territoires ruraux se ferait très forte », alerte-t-il dans l’avis publié le 24 avril.

L’assemblée consultative souhaite qu’une étude d’impact chiffre l’évolution du chiffre d’affaires des restaurants dans les communes rurales et établisse le lien avec l’effacement des pré-enseignes. Patrick Molinoz ne croit pas aux 45 % de baisse d’activité que subiraient certains restaurateurs, qu’avance oralement Richard Ramos – dont l’exposé des motifs de la PPL mentionne « une baisse pouvant aller jusqu’à 25 % ». Mais « comment imputer ce fléchissement à la seule disparition des pré-enseignes ? », s’interroge le représentant du CESE.

Une question de survie de l’activité locale, pour le rapporteur

Richard Ramos pointe l’inégalité de traitement entre la campagne et la ville, où « le législateur a privilégié l’économie à l’écologie, autorisant des panneaux de 12 m2. Dans une métropole, quand un restaurant ferme, un autre ouvre. Dans le monde rural, c’est la mort de la vie locale ». La signalisation d’information locale n’a pas remplacé les pré-enseignes et le Net ne saurait y parvenir quand un tiers du pays n’est pas desservi par la 4G, poursuit-il. Le rapporteur entend faire de la PPL « la première pierre de l’Agenda rural ».
DR / Wikimedia Commons
Retrouvez toute l'information "territoires" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Le Cerema publie un nouveau guide sur les digues
Le Cerema publie un nouveau guide sur les digues
Le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) vient de publier la traduction française d'un guide international de référence sur les digues.
Le Cerema et Geocorail en partenariat pour la protection du littoral
Le Cerema et Geocorail en partenariat pour la protection du littoral
Le 19 novembre dernier, le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) et Geocorail ont signé une convention cadre pour la protection du littoral et des ouvrages maritimes côtiers.
Crues : le gouvernement veut améliorer la prévention et la gestion des risques
Crues : le gouvernement veut améliorer la prévention et la gestion des risques
Ce mardi 3 décembre, la ministre de la transition écologique Elisabeth Borne a réuni les élus locaux de régions du sud de la France touchées par les crues, afin de travailler à une meilleure gestion des risques.
Fonds Barnier : le soutien aux travaux de réduction de la vulnérabilité des habitations passe de 40 à 80%
Fonds Barnier : le soutien aux travaux de réduction de la vulnérabilité des habitations passe de 40 à 80%
Samedi 7 décembre dernier, la ministre de la transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a annoncé le doublement de 40 à 80% du soutien des travaux de réduction de la vulnérabilité des habitations dans le cadre des plans de prévention des risques d'inondation.
Les Régions Bretagne et Nouvelle-Aquitaine veulent « régionaliser la politique agricole commune »
Les Régions Bretagne et Nouvelle-Aquitaine veulent « régionaliser la politique agricole commune »
Après un séminaire de travail interrégional organisé les 28 et 29 novembre derniers, les régions Bretagne et Nouvelle-Aquitaine se sont engagées à accélérer la transition écologique.
La FNCCR et la Smart Buildings Alliance lancent une commission sur l’éclairage public
La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) et la Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA) ont signé un partenariat pour « accélérer la numérisation des territoires ».
Lubrizol : une consultation en ligne pour identifier les difficultés des élus locaux dans la gestion de crise
Ce mercredi 4 décembre, la commission d'enquête du Sénat sur la gestion des conséquences de l'incendie de l'usine Lubrizol lance une consultation en ligne pour les élus locaux.
Tous les articles TERRITOIRES
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur de conformité en équipements industriels H/F
- Electromécanicien(ne) H/F
- Animateur / Animatrice en sécurité du travail
- Ingénieur commercial F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.