Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

TERRITOIRES
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Smart Building : quelles perspectives pour les bâtiments connectés de demain ?

[Tribune] Smart Building : quelles perspectives pour les bâtiments connectés de demain ?
Par Gweltaz Le Coz, expert Smart Building chez Matooma, le 5 mai 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Cette semaine, Gweltaz Le Coz, expert Smart Building chez Matooma imagine à quoi ressemblera le bâtiment connecté de demain, entre défis technologiques et environnementaux. 

Dans une époque récente, les principaux enjeux du bâtiment étaient avant tout liés à sa solidité, son étanchéité et son esthétisme. Désormais, grâce à l’apport de la technologie, il est possible de récolter et d’analyser les données liées au fonctionnement du celui-ci. Cette évolution ouvre la voie vers de nouvelles perspectives en matière d’efficience, de performance énergétique et d’intelligence du bâtiment. Comme tout pouvoir, cela implique de grandes responsabilités.

C’est dans cet esprit que la loi ELAN et de récents décrets ont vu le jour, dont l’objectif est notamment de réduire la consommation énergétique des bâtiments tertiaires de plus de 1000 m2 de 60% entre 2010 et 2050.
Dans ce contexte, il est possible de se demander quel rôle jouera l’IoT pour atteindre cet objectif et quelles sont les projections envisageables d’un Smart Building en 2050 ?

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Remontée des données et performance énergétique du bâtiment

Afin d’analyser le fonctionnement d’un bâtiment, il est tout d’abord nécessaire de disposer d’un maximum de données. Pour cela, il faut équiper un bâtiment d’une multitude de capteurs et de solutions connectées. Cela passe à la fois par un renouvellement des solutions GTB (Gestion Technique de Bâtiment) déjà en place mais quelque peu obsolètes, et par l’installation de nouveaux équipements connectés afin de réaliser une gestion intelligente centralisée.

Première pierre à l’édifice, les compteurs connectés. Grâce à ces équipements, il est possible de remonter les données de consommations électriques, de gaz et d’eau d’un bâtiment. Ils permettent d’identifier les comportements anormaux et d’en apprendre davantage sur les comportements de consommation des utilisateurs. D’autres éléments de type chaudière, HVAC (chauffage, ventilation et climatisation) ou encore éclairage, permettent d’alimenter en données une unité centrale (ou poste de supervision), cerveau du bâtiment intelligent et de l’optimisation énergétique.

Non directement impliqués dans les aspects de performance énergétique mais nécessaires pour rendre un bâtiment encore plus performant dans son fonctionnement : tous les éléments de contrôle, dispositifs ou systèmes d’alerte qui permettent de détecter rapidement toute activité anormale afin de réagir le plus vite possible.

Un élément essentiel intervient dans un second temps afin de remonter ces données : la connectivité. Pour ces applications, différentes solutions peuvent être choisies. Le réseau filaire offre une option robuste et sécurisée, mais est coûteux et s’approche de l’obsolescence (fin du RTC). Le réseau local (wifi d’un bâtiment) reste envisageable mais limité pour accueillir de multiples fournisseurs de solution car il nécessite des autorisations d’accès au réseau pour chaque nouvel équipement.

De son côté, le GSM et les cartes SIM multi-opérateurs auront un avantage certain du fait de leur facilité de déploiement, leur fiabilité, leur pérennité et leur spectre d’utilisation. Intégrées directement au sein d’un équipement, elles permettront de remonter, en temps réel et de façon simultanée, les données d’usage des différents compteurs et capteurs, et de télé-maintenir les solutions. Les nouveaux réseaux LPWAN3 pourront aussi être utilisés pour des solutions nécessitant que très peu de données et pour améliorer la pénétration des ondes à l’intérieur du bâtiment.

Plongeons dans le futur : année 2050, le prochain Smart Building

Dès lors, nous pouvons nous demander à quoi ressemblera le bâtiment de 2050 ? Il est possible d’imaginer que les immeubles seront dotés de parkings connectés qui indiqueront aux conducteurs les places disponibles. Ces places pourront être équipées de bornes de recharge électrique leur permettant de se connecter au réseau du bâtiment pour recharger et mettre à jour le logiciel embarqué dans leur véhicule.

Afin d’entrer dans le bâtiment, les collaborateurs pourront ensuite être amenés à s’identifier à l’aide de leur paume de main. Cette solution de contrôle d’accès a pour objectif d’assurer la gestion des droits dans le bâtiment. Grâce à cette identification, l’ascenseur sera également en mesure de les conduire directement à leur étage. Par ailleurs, ces ascenseurs connectés permettront de réaliser de la maintenance prédictive et de gérer les appels d’urgence.

A l’intérieur du bâtiment, les collaborateurs pourront croiser des panneaux d’affichage digitaux annonçant les évènements au sein de l’entreprise, les informations du bâtiment ou encore la météo. Des capteurs disposés dans le bâtiment leur permettront également de détecter les salles de réunion utilisées ou non et de les diriger.

Il est possible d’imaginer que tous les compteurs (électriques, à gaz, d’eau) seront connectés et remonteront leurs données d’usage pour détecter les comportements anormaux (fuites, consommation excessive) et être télé-maintenus à distance. Le bâtiment autonome apprendra chaque jour les comportements de ses usagers, et sera en capacité de réaliser du « Demand response », c’est-à-dire une gestion des pics et creux de consommation. À la fin de la journée, il sera en mesurer d’activer automatiquement les alarmes, de baisser le niveau de chauffage, d’éteindre toutes les lumières, et d’agir à nouveau automatiquement avant l’arrivée du premier employé le lendemain matin.

Tous ces usages cumulés permettront à la fois d’optimiser la consommation énergétique et de réduire les coûts tout en améliorant le bien-être des collaborateurs de l’entreprise. Cependant, pour arriver à ce scénario, les grands enjeux des années à venir seront l’interopérabilité entre les solutions, la sécurité des objets connectés et la combinaison de l’intelligence artificielle avec toutes les données remontées.

Le bâtiment intelligent de demain sera à la fois intelligent, autonome et aura une part prépondérante dans la future Smart City. Pour cela, les solutions connectées et les réseaux IoT seront la boussole permettant d’envisager un monde optimisé et autonome en énergie.

Gweltaz Le Coz, expert Smart Building chez Matooma
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
Grand Port Maritime de Bordeaux : Partenariat d’Innovation
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Octobre 2021
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 24 novembre 2021 portant homologation du cahier des charges du label rouge n° LA 12/77 « Poulet jaune fermier élevé en plein air » Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 relatif aux listes de titres, diplômes ou certifications professionnelles que doivent détenir les enseignants permanents des établissements d'enseignement supérieur agricole privés Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 15 septembre 2021 fixant le coefficient stabilisateur budgétaire appliqué aux montants des indemnités compensatoires de handicap naturel au titre de la campagne 2021 Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 15 septembre 2021 fixant le coefficient stabilisateur budgétaire appliqué aux montants des indemnités compensatoires de handicaps naturels au titre de la campagne 2021 dans les régions d'outre-mer Lire
Arrêté du 22 novembre 2021 relatif à la modification temporaire du cahier des charges de l'indication géographique protégée (IGP) « Chapon du Périgord » Lire
Arrêté du 22 novembre 2021 relatif à la modification temporaire du cahier des charges de l'indication géographique protégée (IGP) « Volailles d'Auvergne » Lire
Décret du 22 novembre 2021 portant nomination de la directrice générale de l'Institut d'enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l'environnement - Mme BOSSY (Mireille) Lire
Décret du 22 novembre 2021 portant nomination du directeur général de l'Institut français du cheval et de l'équitation - M. GAILLET (Jean-Roch) Lire
Arrêté du 20 novembre 2021 relatif à la protection des abeilles et des autres insectes pollinisateurs et à la préservation des services de pollinisation lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques Lire
Arrêté du 19 novembre 2021 transposant les mesures de conservation et de gestion de l'Accord relatif aux pêches dans le Sud de l'océan Indien Lire
Décret n° 2021-1503 du 17 novembre 2021 modifiant le décret n° 2021-126 du 6 février 2021 relatif au soutien de certaines cantines scolaires dans le cadre du plan de relance Lire
Arrêté du 17 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 24 février 2020 modifiant l'arrêté du 16 janvier 2003 établissant les normes minimales relatives à la protection des porcs Lire
Décret n° 2021-1499 du 17 novembre 2021 relatif à la réception européenne des moteurs des engins mobiles non routiers Lire
Arrêté du 16 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours pour le recrutement d'ingénieurs-élèves des ponts, des eaux et des forêts parmi les élèves préparant, en dernière année de scolarité, l'un des diplômes prévus par l'arrêté du 3 décembre 2009 qui fixe la liste des diplômes reconnus équivalents délivrés par les grandes écoles scientifiques Lire
Arrêté du 16 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours pour le recrutement d'ingénieurs-élèves des ponts, des eaux et des forêts parmi les élèves accomplissant la troisième ou la quatrième année de scolarité d'une section scientifique d'une école normale supérieure Lire
Arrêté du 16 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours pour le recrutement d'ingénieurs-élèves des ponts, des eaux et des forêts parmi les élèves préparant, en dernière année de scolarité, un diplôme d'ingénieur de l'Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement (AgroParisTech) Lire
Décret du 15 novembre 2021 portant nomination et titularisation (inspecteurs de santé publique vétérinaire) Lire
Décret n° 2021-1482 du 12 novembre 2021 relatif à la qualification initiale et à la formation continue des conducteurs de certains véhicules routiers affectés aux transports de marchandises ou de voyageurs Lire
Décret du 15 novembre 2021 portant nomination du directeur général de l'Institut national des sciences et industries du vivant et de l'environnement - M. BUISSON (Laurent) Lire
Décret du 15 novembre 2021 portant nomination de la présidente du conseil d'administration de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques - Mme HOMOBONO (Nathalie) Lire
À lire également
[Dossier/2] FEEBAT forme la filière sur la rénovation énergétique
[Dossier/2] FEEBAT forme la filière sur la rénovation énergétique
Le programme FEEBAT décline une offre de formation ambitieuse sur la rénovation énergétique associant formation continue et initiale. Son objectif ? Acculturer les professionnels et favoriser leur montée en compétence verte.
[Enquête] Smart City : ces villes qui ont franchi le pas
[Enquête] Smart City : ces villes qui ont franchi le pas
Depuis une décennie, l’engouement des villes pour le concept de smart city va croissant. Des collectivités toujours plus nombreuses se lancent ainsi dans l’aventure, avec des recettes propres à chacune d’entre elles, mais un objectif commun : mettre les ressources digitales au service des habitants.
Héloïse Martin, marraine des 30 ans de l'école des Métiers de l’Environnement UniLaSalle Rennes
Héloïse Martin, marraine des 30 ans de l'école des Métiers de l’Environnement UniLaSalle Rennes
La première école d’ingénieurs en France dédiée à l’environnement, UniLaSalle Rennes, choisit Héloïse Martin en tant que marraine pour célébrer ses trente ans.
Sylvamap donne un coup d'accélérateur à la digitalisation de la gestion forestière
Sylvamap donne un coup d'accélérateur à la digitalisation de la gestion forestière
Plus d'un million d'hectares de forêts sont désormais référencés dans la plateforme Sylvamap. 9000 groupements forestiers peuvent dès à présent retrouver gratuitement sur cet outil numérique les contours de leur propriété.
[Dossier] Emploi et formation : l’économie verte diffuse dans les métiers
[Dossier] Emploi et formation : l’économie verte diffuse dans les métiers
Alors que la relance française vise à mettre la transition écologique au cœur de l’économie d’ici à 2030, l’ensemble des métiers est amené à verdir. La crise sanitaire a en outre fait émerger de nouvelles aspirations dans les entreprises qui se saisissent de la formation professionnelle pour intégrer des compétences environnementales.
Paris rêve de devenir une ville-jardin sans nuisances sonores
Paris rêve de devenir une ville-jardin sans nuisances sonores
Végétalisation et lutte contre la pollution sonore seront au cœur du prochain Conseil de Paris. L'équipe municipale a dévoilé ce mardi 05 octobre, les principales mesures retenues dans le premier Plan Arbre et le Plan Bruit, qui seront soumis au Conseil municipal du 12 octobre.
Environnement Magazine est disponible en kiosque !
Environnement Magazine est disponible en kiosque !
Territoires, recyclage, énergies renouvelables, ou encore finance verte... Un éventail d'informations à retrouver dans Environnement Magazine qui est désormais en vente dans vos kiosques à journaux.
Tous les articles TERRITOIRES
En partenariat avec
Événements
Paysalia 2021
30 Novembre 2021
GreenTech Forum
30 Novembre 2021
Cycl'eau Aix-Marseille
1er Décembre 2021
+ d'événements
Emploi
- Pontier H/F
- Agent Travaux H/F
- Ouvrier forestier / Ouvrière forestière
- ACHETEUR FAMILLE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.