Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRITOIRES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Protection de la biodiversité : donnons aux Départements les moyens de répondre à l’urgence

Partager :
[Tribune] Protection de la biodiversité : donnons aux Départements les  moyens de répondre à l’urgence
Par Dominique Bussereau, Président de l’Assemblée des Départements de France, le 19 novembre 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Territoires
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dominique Bussereau, Président de l’Assemblée des Départements de France, revient sur le rôle que les départements peuvent jouer dans la préservation de l’environnement à leur échelle. Il appelle le gouvernement à inscrire les départements dans la Stratégie Nationale de la Biodiversité et dans la Stratégie des Aires Protégées.

Publié en mai 2019, le rapport de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique  sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) dressait un constat sans appel : un million d’espèces animales et végétales sont aujourd’hui menacées de disparition à brève  échéance, jamais nos écosystèmes ne se sont dégradés aussi rapidement. 

Si toutes les projections scientifiques sont unanimes sur l’avenir de notre planète, de ses espèces  et de ses ressources, il faut marteler ce message : la mise en place de politiques fortes pour la  préservation de la biodiversité constitue un enjeu urgent et vital. C’est un des plus grands défis de notre siècle.  

À l’heure d’une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent, la question du maintien et de l’accélération de la lutte pour la préservation de la biodiversité semble être un parcours semé d’embûches : quelle place pour les enjeux environnementaux dans le plan de relance ?  Comment renforcer et multiplier les dispositifs pour atteindre les objectifs fixés par la Stratégie Nationale de la Biodiversité ? Sur quels leviers s’appuyer ?  

Une compétence départementale essentielle à la préservation de nos écosystèmes 

Ces dispositifs et ces leviers existent. Ils sont portés partout en France par nos élus, nos collectivités, nos instances d’aménagement du territoire et de l’environnement, nos associations de préservation de la nature. En cela, les Départements, qui mettent en œuvre la politique en  faveur des « Espaces Naturels Sensibles » (ENS), entériné depuis la loi du 18 juillet 1985, jouent déjà un rôle prépondérant dans les stratégies de protection de la biodiversité. Ils constituent indéniablement un échelon essentiel en la matière, par leur proximité et leur fine connaissance du terrain et des acteurs locaux. 

Cette compétence départementale concourt directement à la protection de la nature partout en France, mais également à la construction d’une solidarité et d’une cohésion sociale, d’autant plus décisives dans le contexte actuel : protection, maintien et réhabilitation des sites naturels  sensibles, articulation avec les autres réseaux d’espaces protégés, ouverture au public à des fins  éducatives et préventives, intégration sociale et politiques d’emploi par l’environnement pour les publics fragilisés… 

Au-delà de la protection quantitative des espaces naturels, les Départements, par l’essence même de leurs missions en matière de solidarité sociale, replacent l’homme au centre de son écosystème. 
 
Pérenniser l’action des Départements : une nécessité  

C’est pourquoi nous nous mobilisons pour faire reconnaître la force de l’échelon départemental  dans le cadre de la nouvelle Stratégie des Aires Protégées (SAP) et de la Stratégie Nationale de la Biodiversité (SNB). L’heure est à l’action pour tous les acteurs territoriaux, Départements en  tête. Il doit en aller de même au niveau des plus hautes instances de l’État, investies d’une  mission de soutien à ceux qui luttent contre la dégradation de nos écosystèmes. 

À travers la motion débattue le 7 octobre dernier à Massy dans le cadre des 10èmes Assises Nationales de la Biodiversité, l’Assemblée des Départements de France appelle le Gouvernement à inscrire pleinement le rôle des Départements dans la SNB ainsi que dans la SAP, dont les ENS sont partie intégrante. À ce titre, nous formulons des engagements  structurants. Il s’agit d’apporter notre concours à ces stratégies, notamment à l’objectif de  protection de 30% du territoire français, y compris aux 10% de protection forte. Certains ENS pourront ainsi être sélectionnés pour contribuer à cet objectif fixé pour le Président de la  République. Nous souhaitons également agir davantage en synergie avec la SAP et la SNB lors de la révision des schémas départementaux des ENS. Cela permettra d’agir en fonction des  caractéristiques de nos territoires. Nous allons également actualiser la Charte nationale des ENS  dès 2021, afin de prendre en compte les nouvelles attentes des citoyens. Enfin, nous savons que  la protection de la biodiversité est un enjeu important pour nos Communes, les Départements sont en mesure de leur apporter leur expertise et leur savoir-faire.  

Toutefois, le cap ambitieux fixé par le Président de la République ne pourra être atteint sans  signaux forts de la part de l’État. C’est pourquoi, parmi les demandes figurant dans cette motion, nous souhaitons que la contribution foncière, technique et financière des Départements soit  pleinement reconnue par l’État. Mais surtout, à l’instar des financements, le nerf de guerre en  matière de protection de la biodiversité est le foncier. C’est la raison pour laquelle nous appelons le Gouvernement à préserver le droit de préemption ENS, voire à l’étendre. En effet, il représente un outil stratégique majeur, en particulier dans les zones qui subissent de fortes pressions comme le littoral.  

Les Départements sont les architectes d’une politique partenariale dynamique de la préservation  de la biodiversité. Ils sont les artisans d’un ciment social et économique primordial sur tout le  territoire à travers leurs actions environnementales. Pour agir efficacement dans tous nos  territoires afin de relever ensemble ce défi, nous avons besoin de donner à l’échelon  départemental toute l’ampleur qu’il mérite.  
Dominique Bussereau (Crédit : Damien Grenon)
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Environnement TV au coeur des villes
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Arrêté du 30 novembre 2020 attribuant à la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de la région Normandie une compétence d'appui au préfet de la région Centre-Val de Loire en matière de maîtrise d'ouvrage de certaines opérations de développement et de modernisation du réseau routier national Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 relatif à la mise en œuvre d'un second arrêt temporaire aidé des entreprises de pêche à pied et de récolte de végétaux marins sur le rivage dans le cadre de l'épidémie du covid-19 Lire
Arrêté du 9 novembre 2020 portant nomination au conseil scientifique de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 27 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 fixant la liste des amphibiens et des reptiles représentés dans le département de la Guyane protégés sur l'ensemble du territoire national et les modalités de leur protection Lire
Décret n° 2020-1495 du 2 décembre 2020 modifiant le décret n° 2018-211 du 28 mars 2018 relatif à l'expérimentation de véhicules à délégation de conduite sur les voies publiques Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 portant nomination au conseil scientifique de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 24 novembre 2020 modifiant l'arrêté du 16 mars 2020 fixant la liste des emplois de conseiller d'administration de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'adjoint administratif des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'agent d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant le nombre de postes offerts au titre de l'année 2020 au concours externe d'agent d'exploitation principal des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 portant nomination de membres de missions régionales d'autorité environnementale du Conseil général de l'environnement et du développement durable (MRAe) Lire
Arrêté du 21 novembre 2020 relatif aux mesures transitoires du régime de certification des compétences des personnes physiques réalisant l'inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kilowatts Lire
Arrêté du 10 novembre 2020 portant agrément de l'association Saint Vincent de Paul Lire
Décret du 27 novembre 2020 autorisant la société Orano Cycle à modifier l'installation nucléaire de base n° 116, dénommée « UP3-A », implantée dans l'établissement de La Hague (département de la Manche) et modifiant le décret du 12 mai 1981 autorisant la Compagnie générale des matières nucléaires à créer, dans son établissement de La Hague, des usines de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire. Usine dénommée « UP 3-A » Lire
Décret du 27 novembre 2020 modifiant le périmètre des installations nucléaires de base n° 111 et n° 112 de la centrale nucléaire de Cruas, exploitées par la société Electricité de France - Société Anonyme (EDF-SA) et situées sur les territoires des communes de Cruas et de Meysse (département de l'Ardèche) Lire
Décret n° 2020-1455 du 27 novembre 2020 portant réforme de la responsabilité élargie des producteurs Lire
Délibération n° 2020-278 du 19 novembre 2020 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz proposé par Engie pour le mois de décembre 2020 Lire
Arrêté du 23 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 25 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'établissement public chargé de l'aménagement de la Ville nouvelle de Sénart Lire
À lire également
SMCL 2020 : une édition inédite entre digital et présentiel
SMCL 2020 : une édition inédite entre digital et présentiel
L'édition 2020 du Salon des maires et des collectivités locales (SMCL) n'échappera pas à la crise sanitaire. Elle aura lieu dans un format inédit.
La région Pays-de-la-Loire crée un GIEC à son échelle
La région Pays-de-la-Loire crée un GIEC à son échelle
Le Conseil régional des Pays-de-la-Loire et l’association pour le développement durable Comité 21 ont créé le 6 octobre un groupe d’experts du changement climatique sur le modèle du GIEC.
La région Nouvelle-Aquitaine lance deux appels à projets pour les énergies renouvelables
La région Nouvelle-Aquitaine lance deux appels à projets pour les énergies renouvelables
Les deux nouveaux appels à projets « Énergies du futur » de la Nouvelle-Aquitaine concernent l’hydrogène vert et le solaire photovoltaïque.
Un outil pour monétiser les bénéfices de la reconversion des friches
Un outil pour monétiser les bénéfices de la reconversion des friches
Arcadis, bureau d’ingénierie et de conseil en environnement, annonce la création de Benefriches, un outil d’aide à la décision en libre accès pour aider les collectivités et les acteurs du développement des territoires à donner une valeur monétaire aux friches, et faciliter ainsi leur reconversion.
Le CD2E lance une « clause verte » pour les acheteurs publics
Le CD2E lance une « clause verte » pour les acheteurs publics
Pour aider les acheteurs publics à inclure des paramètres environnementaux dans leurs appels d’offres, l’association CD2E a créé un outil numérique proposant des clauses « clé en main ».
Thierry Repentin est nommé président de l'Anah
Thierry Repentin est nommé président de l'Anah
Thierry Repentin, maire de Chamberry, vient d'être nommé président de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).
[Enquête] La ville du futur se bâtit avec ses citoyens
[Enquête] La ville du futur se bâtit avec ses citoyens
Remettre les citoyens au cœur de la vie publique, les impliquer dans les projets qui façonnent la ville de demain, c’est une ambition partagée des collectivités. Pour revitaliser la démocratie locale parce que des projets coconstruits sont un gage d’acceptation.
Tous les articles TERRITOIRES
En partenariat avec
Événements
Pollutec 2020
1er Décembre 2020
Confs'Amiante Hors-série Indus
8 Décembre 2020
Energaïa Live
9 Décembre 2020
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE (h/f)
- Technicien Traitement des Eaux H/F
- Technicien / Technicienne en hygiène et environnement
- Acheteur Travaux, Prestations et Facility Management F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.