TERRITOIRES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Modification de l'usage des sols : une limite planétaire centrale pour les enjeux futurs

[Tribune] Modification de l'usage des sols : une limite planétaire centrale pour les enjeux futurs
Justin Ledemé, Analyst et Project Manager chez Kimpa Impact Family Office. Crédit : Kimpa
Par Justin Ledemé, Analyst et Project Manager chez Kimpa Impact Family Office, le 13 décembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Contrairement au réchauffement climatique ou la destruction de la couche d’ozone, la modification de l’usage des sols est un phénomène moins médiatisé. Pourtant, au sein du modèle des limites planétaires, établi en 2009 par le Stockholm Resilience, l’usage des sols occupe une place centrale prépondérante puisqu’il intervient dans le cycle des trois principaux GES en agissant comme source ou comme puits.

L’utilisation des sols au profit de telle ou telle activité humaine détermine un équilibre entre la production alimentaire, la régulation des débits d’eau douce, les habitats humains et la préservation de l’environnement. En France, le ministère de la Transition écologique a même co-créé le Groupement d’intérêt Scientifique sur les changements d’affectation des sols pour progresser dans l’élaboration des bilans environnementaux, étudier les externalités de cette modification afin d’être capable d’une meilleure prise en compte dans les politiques publiques.

La limite à la modification des usages des sols

Initialement, la limite a été définie pour étudier le taux de déforestation de forêts originelles. Celui-ci ne doit pas excéder 25%, ce qui signifie de facto que 75% des forêts originelles doivent rester intactes. Aujourd’hui le taux de déforestation à l’échelle mondiale est déjà de 38% et continue de progresser notamment dans les pays avec un risque élevé de déforestation : Argentine, Brésil, Chine, Côte d’Ivoire, Indonésie etc…

Une équipe de chercheurs à l’INRA a d’ailleurs créé deux modèles bioéconomiques d’utilisation des terres se basant sur les scénarios d’évolution du changement climatique pour simuler l’évolution de l’utilisation des sols. Les résultats montrent, pour les deux scénarios, une augmentation de la surface en culture aux dépens des surfaces en forêt et en prairie, qui sont, de fait, moins rentables financièrement.

En France métropolitaine, les changements d’utilisation des sols suivent une tendance opposée à la situation mondiale, les territoires occupés par des terres agricoles régressent, principalement sous l’effet de l’artificialisation des sols (les sols bétonnés, les villes, les constructions) mais également par le reboisement du territoire. (Source : UE, CORINE Land Cover, 2018. )

Ces chiffres cachent d’ailleurs une autre réalité, celle de l’importation des matières premières issues de la déforestation des forêts tropicales. L’empreinte écologique de la France liée à ces importations représente 14,8 millions d’hectares, soit plus d’un quart de la superficie de la métropole et la moitié de la surface agricole française.

La modification de l’usage des sols au sein du modèle des limites planétaires

La modification de l’usage des sols a pour conséquence d’affecter la résilience des écosystèmes et ses qualités biogéochimiques. Cela se traduit par plusieurs phénomènes. D’une part une augmentation des émissions des gaz à effet de serre (déstockage de carbone) lorsqu’on transforme une terre boisée en terre agricole. Lorsque cette même terre est artificialisée cela modifie son albédo (la capacité réfléchissante des sols) et contribue au réchauffement climatique.

De manière générale, la modification des usages des sols participe activement au réchauffement climatique et donc à l’acidification des océans. Cette modification altère les cycles biogéochimiques du phosphore et de l’azote, conduit à la réduction des ressources en eau et, inévitablement, à l’extinction de la biodiversité

L’investissement à impact : une alternative crédible ?

Des solutions existent pour contribuer à renverser cette limite. Une idée proposée par le groupe de travail de l’INRA est l’introduction d’une taxe sur les émissions de gaz à effet de serre dans l’objectif de réduire l’expansion des surfaces en culture. On remarque que cette mesure pourrait également conduire à un effet néfaste pour les conditions de travail des agriculteurs.

Une solution d’investissement à impact existe avec Rize ag qui propose d’accompagner les agriculteurs dans l’acquisition de financement liés aux émissions carbone et pour une agriculture plus respectueuse. Dans ce même registre, les fonds de livelihoods ont pour mission de soutenir l’agriculture et les communautés rurales afin de restaurer les écosystèmes naturels en assurant la sécurité alimentaire et financière de populations locales. Enfin, l’entreprise Futura Gaïa pratique une agriculture en cylindre, qui permet de réduire la surface de terre utilisée, la consommation d’eau et d’intrants. Les fermes sont installées sur d’anciennes friches industrielles, proches des villes et donc des consommateurs finaux.

ll est désormais possible d’exiger plus des investissements qu’un rendement ajusté à un niveau de risque. En ce sens, la finance à impact laisse entrevoir de nouvelles perspectives et de nouvelles opportunités afin permet d’avoir un impact positif sur le monde en contribuant par exemple à renverser cette limite planétaire.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Zapping : la température monte !
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Juillet 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant homologation de la décision n° 2022-DC-0729 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 15 juillet 2022 fixant, de manière temporaire, de nouvelles limites de rejets thermiques applicables aux réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (INB n° 78 et n° 89) Lire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargé de la ville et du logement) Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant modification de l'arrêté du 5 juillet 2022 portant retrait du marché et rappel de bouteilles de plongée Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie) Lire
Décision du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (direction générale de l'alimentation) Lire
Décret n° 2022-996 du 8 juillet 2022 modifiant les statuts de l'établissement public d'aménagement de Paris-Saclay Lire
Décret n° 2022-993 du 7 juillet 2022 déclarant d'utilité publique le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue Cigéo et portant mise en compatibilité du schéma de cohérence territoriale du Pays Barrois (Meuse), du plan local d'urbanisme intercommunal de la Haute-Saulx (Meuse) et du plan local d'urbanisme de Gondrecourt-le-Château (Meuse) Lire
Décret n° 2022-992 du 7 juillet 2022 inscrivant le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue (Cigéo) parmi les opérations d'intérêt national mentionnées à l'article R. 102-3 du code de l'urbanisme Lire
Décret n° 2022-978 du 2 juillet 2022 relatif aux contrôles de l'alcoolémie et de l'usage de stupéfiants dans le domaine de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-977 du 1er juillet 2022 relatif aux missions du BRGM Lire
Décret n° 2022-976 du 1er juillet 2022 modifiant le décret n° 97-444 du 5 mai 1997 relatif aux missions de SNCF Réseau et portant diverses dispositions d'adaptation du droit ferroviaire Lire
Décret n° 2022-975 du 1er juillet 2022 relatif à l'extension aux éléments de décoration textiles de la filière à responsabilité élargie du producteur des éléments d'ameublement et modifiant diverses dispositions relatives aux déchets Lire
Arrêté du 22 juin 2022 accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques, dit « Permis des Sources » (Bas-Rhin), à la société Lithium de France SAS Lire
Décret n° 2022-945 du 28 juin 2022 fixant les modalités d'application de l'expérimentation relative à l'institution du médiateur de l'hydroélectricité et portant application de l'article L. 511-14 du code de l'énergie Lire
Arrêté du 23 juin 2022 portant création d'une zone interdite temporaire dans la région de Versailles (Yvelines), identifiée Versailles Sommet économique, dans la région d'information de vol de Paris Lire
Arrêté du 22 juin 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant la liste des sites ou services de la direction générale de l'aviation civile en application de l'arrêté du 26 décembre 2016 Lire
Arrêté du 17 juin 2022 portant nomination au conseil d'administration de Voies navigables de France Lire
Arrêté du 17 juin 2022 autorisant l'ouverture de concours pour le recrutement de professeurs de l'enseignement supérieur agricole (grade de deuxième classe) au titre de l'année 2022 Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
À lire également
A Biarritz, une application mobile détecte les déchets flottants en mer
A Biarritz, une application mobile détecte les déchets flottants en mer
La ville de Biarritz (Nouvelle-Aquitaine) retient la cleantech « I Clean My Sea » pour gérer les déchets flottants. Les détritus détectés par les usagers de l’océan et notifiés sur cette application mobile sont récupérés par le navire « The Collector ».
Le sol dans tous ses états à Intersol 2022
Le sol dans tous ses états à Intersol 2022
Conférences, tables rondes et des retours d'expérience animeront la nouvelle édition d'Intersol 2022. L'événement se tiendra du mardi 21 au jeudi 23 prochains à l'hôtel Charlemagne, à Lyon.
Le bilan des émissions de gaz à effet de serre s'étend aux émissions indirectes
Le bilan des émissions de gaz à effet de serre s'étend aux émissions indirectes
Cette évolution du périmètre des bilans d’émissions de gaz à effet de serre (Beges) vise à conduire les organisations à avoir une vision plus complète de leur empreinte climatique et à prioriser les actions à entreprendre.
Peyssies inaugure la première centrale photovoltaïque flottante d’Occitanie 
Peyssies inaugure la première centrale photovoltaïque flottante d’Occitanie 
La centrale photovoltaïque flottante située en Haute-Garonne et déployée par Urbasolar, dispose d’une capacité de production annuelle de 6250 MWh.
Aura Digital Solaire dévoile sa feuille de route
Aura Digital Solaire dévoile sa feuille de route
Le syndicat des professionnels du solaire en Auvergne-Rhône-Alpes Aura Digital Solaire présente son ambitieux plan régional pour la filière et annonce l’arrivée de Pierre Genin en qualité de délégué général.
La Compagnie de Chauffage renforce ses équipes à Grenoble
La Compagnie de Chauffage renforce ses équipes à Grenoble
La Compagnie de Chauffage (CCIAG), qui accompagne Grenoble-Alpes Métropole dans sa transition énergétique, annonce un plan de recrutement de plus de 15 postes en 2022-2023.
Le gouvernement promeut les bons réflexes face aux risques naturels  
Le gouvernement promeut les bons réflexes face aux risques naturels  
Tempêtes, feux de forêt, inondations ou encore séismes…les territoires doivent s’adapter au risque de catastrophes naturelles. Le gouvernement lance ainsi un appel à projets, jusqu’au 12 septembre, destiné à mettre en lumière les initiatives les plus innovantes et efficaces au profit de la résilience collective. 
Tous les articles TERRITOIRES
En partenariat avec
Événements
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
Université de l'autoconsommation photovoltaïque
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Technicien station service H/F
- Alternance - Production/Traitement H/F
- Préleveur / Préleveuse d'eau
- Ingénieur Supply Chain F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.