Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Biodiversité

Rapport : 60 % des populations d’animaux sauvages ont disparu en 40 ans

Partager :
     
Rapport : 60 % des populations d’animaux sauvages ont disparu en 40 ans
Par E.G, le 30 octobre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
D’après un nouveau rapport publié par l’ONG WWF ce mardi 30 octobre, 60 % des populations d’animaux sauvages sur Terre ont disparu en 40 ans.

« Entre 1970 et 2014, les populations de vertébrés – poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles – ont chuté de 60 % au niveau mondial et de 89 % dans les tropiques, l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale », alerte ce mardi 30 octobre, un rapport publié par le WWF. « Les espèces n’ont jamais décliné à un rythme si rapide, qui est aujourd’hui cent à mille fois supérieur que celui calculé au cours des temps géologiques », ajoute l’ONG.

Ces conclusions sont apportées dans l’édition 2018 du rapport « Planète vivante ». Il en ressort que l’agriculture intensive, la dégradation des sols, la surpêche, le dérèglement climatique, ou encore la pollution plastique, sont les principales menaces qui pèsent sur la biodiversité. En effet, « la perte et la dégradation des habitats et la surexploitation, sont liées aux activités humaines », souligne le rapport. A noter qu’en 50 ans, l’impact des activités humaines a triplé.

Il est également précisé que seulement un quart des terres a échappé aux activités humaines : « un chiffre qui devrait chuter à seulement 10 % en 2050 », indique le WWF. Ainsi, parmi les espèces animales les plus touchées, on retrouve notamment l’éléphant africain (-66%), l’orang-outan (-20%), ou encore les manchots Adélie (-42%) et manchots à jugulaire (-68%).

« Repenser notre manière de produire et de consommer »

« Si l’on devait payer pour les services rendus par la nature, cela nous coûterait 125.000 milliards de dollars, soit une fois et demie le PIB mondial ! Il est donc indispensable de reprendre le contrôle sur cette accélération de la disparition de la nature. Pour cela, nous devons faire de la biodiversité une priorité internationale et parvenir en 2020 à un New Deal pour la nature », estime le directeur général du WWF France, Pascal Canfin.

L’ONG considère qu’il s’agit de « repenser en profondeur notre manière de produire et de consommer ». Ainsi, « un accord ambitieux ambitieux sur la protection de la nature devrait être adopté en 2020, lors de la conférence mondiale sur la biodiversité à Pékin, avec un objectif de zéro perte nette de biodiversité en 2030 », est-il précisé. Il s’agirait également au niveau national, d’agir en matière d’agriculture via « un plan ambitieux de lutte contre la déforestation importée et un co-portage de la PAC ». Le WWF France prône aussi l’abandon du projet Montagne d’Or en Guyane, ainsi que la mise en œuvre d’actions concrètes pour la mobilité durable.
Un manchot Adélie / Wikimedia Commons / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
En partenariat avec
À lire également
La LPO et Chambres d’agriculture France lancent un programme pour réinstaurer la biodiversité dans les campagnes
La LPO et Chambres d’agriculture France lancent un programme pour réinstaurer la biodiversité dans les campagnes
Le jeudi 12 octobre prochain, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et Chambres d’agriculture France, vont lancer un programme qui aura pour objectif de réinstaurer la biodiversité dans les milieux ruraux.
Le Cese adopte un avis sur le développement des Parcs naturels régionaux
Le Cese adopte un avis sur le développement des Parcs naturels régionaux
Ce mardi 9 octobre, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a adopté un nouvel avis sur les parcs naturels régionaux (PNR), afin d’optimiser leur développement.
Besançon nommée capitale de la biodiversité française
Besançon nommée capitale de la biodiversité française
Mercredi 10 octobre, la ville de Besançon (Doubs) a été nommée « capitale française de la biodiversité 2018 » par l’Agence française de la biodiversité.
[Pollutec 2018] Du nouveau dans la lutte écoresponsable contre les moustiques tigres
[Pollutec 2018] Du nouveau dans la lutte écoresponsable contre les moustiques tigres
En amont du 28ème salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement, Pollutec 2018, qui se tiendra du 27 au 30 novembre prochains au salon Eurexpo de Lyon, retrouvez chaque jour, en avant-première, une innovation qui sera présentée à cette occasion.
Des chercheurs étudient l'impact des changements climatiques sur les récifs coralliens
Des chercheurs étudient l'impact des changements climatiques sur les récifs coralliens
Ce vendredi 12 octobre, le laboratoire Criobe (EPHE/CNRS/UPVD) a présenté les résultats préliminaires d'une étude menée dans le cadre du projet « Reef services », financé par la Fondation BNP Paribas.
L’AFB va retirer 25.000 pneus de la baie et du cap d’Antibes-îles de Lérins
L’AFB va retirer 25.000 pneus de la baie et du cap d’Antibes-îles de Lérins
Fin septembre dernier, l’Agence française pour la biodiversité (AFB), a lancé l’opération de réhabilitation écologique de la baie et du cap d’Antibes – îles de Lérins : il s’agira d’enlever les quelques 25.000 pneus immergés depuis plus de 30 ans dans ce site Natura 2000.
Tous les articles Biodiversité
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
Salon Amiante
27 Novembre 2018
Salon Amiante
40 ans du salon Pollutec
27 Novembre 2018
40 ans du salon Pollutec
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.