Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les glaciers du monde fondent à grande vitesse depuis 2000

Les glaciers du monde fondent à grande vitesse depuis 2000
Les chercheurs alertent sur l'accélération de ce phénomène. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 10 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Des scientifiques sonnent l’alarme et alertent dans une étude sur l’accélération de la fonte des glaciers depuis 2000. Résultats : les pertes de glace seraient passées de 227 gigatonnes par an entre 2000 et 2004, à 298 gigatonnes par an entre 2015 et 2019.

Où qu’ils soient, les glaciers fondent à un rythme record... Un constat glaçant issu de l’étude « Accelerated global glacier mass loss in the early twenty-first century », publiée dans la revue Nature le 29 avril 2021. Menée par une équipe internationale impliquant des scientifiques du CNRS, de l’IRD et de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier, avec le soutien du CNES, celle-ci montre que les glaciers perdent 267 milliards de tonnes de glace en moyenne par an.

Les chercheurs se sont appuyés sur des observations satellites afin de constater l’accélération de la perte de masse depuis les années 2000 jusqu’à 2019. Ainsi, un demi-million d’images ont été collectées depuis 2000 par le satellite Terra, permettant de créer des séries de modèles numériques de l’élévation des glaciers.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Grâce à cette technologie, les scientifiques ont mis au point la première cartographie qui précise des changements d’épaisseur (de masse) de près de 220.000 glaciers. Résultats : les pertes seraient passées de 227 gigatonnes de glace perdues par an entre 2000 et 2004 à 298 gigatonnes par an entre 2015 et 2019.

Les Alpes, Islande et Alaska en alerte rouge

L’étude révèle également que les glaciers connaissant une rapide perte de masse se trouvent dans les Alpes, en Islande et en Alaska. Une accélération qui serait le résultat de la hausse des températures. En revanche, les taux de fonte ont ralenti entre 2010 et 2019 sur la côte est du Groenland, en Islande et en Scandinavie. Cette décélération locale serait expliquée en partie par une perturbation météorologique qui a provoqué des « précipitations plus importantes et des températures plus basses, ralentissant ainsi la perte de glace. La variabilité décennale et régionale des pertes de masse est contrôlée en grande partie par les changements des précipitations », peut-on lire dans l’étude.

Par ailleurs, grâce à ces observations il sera désormais possible de préciser les projections de l’évolution des glaciers pouvant contribuer à une meilleure anticipation des changements de ressources en eau dans certaines régions montagneuses.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Kyanos Biotechnologies lève 2,6 millions d’euros pour la production de microalgues
Kyanos Biotechnologies lève 2,6 millions d’euros pour la production de microalgues
La jeune entreprise française, Kyanos Biotechnologies, spécialisée dans la production de microalgues via un procédé innovant, boucle un tour de table de 2,6 millions d’euros.
Réchauffement climatique : une étude révèle le niveau de vulnérabilité des forêts d’Afrique centrale
Réchauffement climatique : une étude révèle le niveau de vulnérabilité des forêts d’Afrique centrale
Les chercheurs de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et de l'Organisme français de recherche agronomique (Cirad), ont identifié les massifs les plus vulnérables d’Afrique centrale.
Une transition énergétique massive nécessaire pour la survie des coraux
Une transition énergétique massive nécessaire pour la survie des coraux
Selon une récente étude publiée dans la revue Biological Conservation, la survie des récifs coralliens dépendrait d’un engagement politique d’envergure internationale.
La filière agrivoltaïque en voie de structuration avec la nouvelle association France Agrivoltaïsme
La filière agrivoltaïque en voie de structuration avec la nouvelle association France Agrivoltaïsme
Les pionniers de l'agrivoltaïsme Sun’Agri et REM Tec, le bureau d’ingénierie en énergie solaire Kilowattsol, le producteur d’énergie Altergie Développement et la plateforme de financement dédiée aux projets agrivoltaïques Râcines annoncent la création de l’association France Agrivoltaïsme. Objectif : promouvoir et structurer cette filière pour permettre un développement pérenne et encourager les pratiques privilégiant l’amélioration et la résilience de l’agriculture.
[Vidéo] Une forêt Miyawaki pour lutter contre les îlots de chaleur urbains
[Vidéo] Une forêt Miyawaki pour lutter contre les îlots de chaleur urbains
Pour lutter contre les effets du réchauffement climatique en milieu urbain, la ville de Saint-Martin-Boulogne (Pas-de-Calais) a créé un îlot de fraîcheur en plantant dans l'un de ses quartiers prioritaires une forêt Miyawaki
Hope Reef : Mars Petcare lance le plus grand programme de protection des coraux
Hope Reef : Mars Petcare lance le plus grand programme de protection des coraux
Sheba, marque d’alimentation pour chats commercialisée par Mars Petcare, s’engage à restaurer plus de 185.000 mètres carrés de récifs coraliens d’ici 2029 à travers son nouveau programme « Hope Reef ».
Papillonline : l'application de découverte et d’observation des papillons
Papillonline : l'application de découverte et d’observation des papillons
L’association Noé a lancé une application mobile gratuite permettant à chacun d’identifier les papillons et de découvrir les nouvelles espèces observées.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.