EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneCLEANTECH

Longtime identifie les produits manufacturés conçus pour durer

Par Abdessamad Attigui. Publié le 15 juin 2021.
Longtime identifie les produits manufacturés conçus pour durer
Les consommateurs peuvent scanner les étiquettes des produits labellisés. Crédits : Adobe Stock
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Pour rompre le cercle vicieux de l’obsolescence programmée, le label européen Longtime accompagne les consommateurs en identifiant les produits durables et réparables.

Matériels professionnels, électroménagers et ameublement… Les consommateurs peuvent désormais reconnaître en rayon les produits manufacturés labellisés Longtime®. Lancé en 2018 par la start-up toulousaine Ethikis ad Civis et soutenu par l’Ademe, ce label informe les clients sur la longévité, la robustesse et les possibilités de réparabilité des produits achetés.

Concrètement, les consommateurs accèdent à ces informations en scannant le code barre présent sur les produits étiquetés à l’aide de leur smartphone. Une page s’affiche détaillant les critères tels que le temps de garantie, le temps de disponibilité des pièces détachées ou le nom de l’organisme indépendant de certification.

Avec des informations précises et claires sur les produits identifiés, le label entend ainsi influer sur la préservation des ressources : « Pour réduire la surconsommation et sortir du tout jetable et du gaspillage. Réparabilité, robustesse et accès aux pièces détachées sont des conditions majeures à exiger pour préserver notre environnement », peut-on lire dans un communiqué.

Des conditions rigoureuses d’étiquetage

L’autre promesse de Longtime : encourager les fabricants à redoubler d’efforts sur la qualité et la durabilité de leurs produits. Pour ce faire, un processus de labellisation exigeant a été mis en place. Les entreprises sont incitées à respecter le cahier des charges composé de 41 critères permettant d’étudier les produits selon trois exigences principales : la conception robuste, la réparabilité, les garanties et le service après-vente. Il est attribué à la suite d’un audit d’évaluation réalisé par l’un des deux organismes de contrôle indépendants reconnus par l’entreprise : Apave certification ou Ecocert Environnement.

Sept familles de produits ont obtenu le label à ce jour. Récemment, trois gammes de fours électriques Whirlpool ont été labellisés ainsi que sur les produits grand public des marques Univ’R Chauffage et Xplorer et sur les produits professionnels de la marque Santos. Toutefois, la liste s’allongera en 2021 avec l’identification de 30 familles de produits manufacturés, et une cinquantaine de produits à l’horizon 2022.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Tribune | « Quel rôle pour l’IT dans la transition énergétique et la décarbonation ? »
14 novembre 2022
Tribune | « Quel rôle pour l’IT dans la transition énergétique et la décarbonation ? » Les derniers épisodes de canicule et d’incendie de l’été font écho à l’ampleur de la crise climatique, à laquelle s’ajoute désormais la crise énergétique. Pour accélérer la transition énergétique, « il est essentiel de combiner des solutions informatiques novatrices et une nouvelle génération de systèmes opérationnels autonomes axés sur les données », avance Nicolas Jumel, Directeur avant-vente chez Dell Technologies.
NRGYBox régule l’éclairage par l'analyse prédictive des flux de fréquentation
12 décembre 2022
NRGYBox régule l’éclairage par l'analyse prédictive des flux de fréquentation La startup bordelaise NRGYBox a conçu un boîtier connecté aux lampadaires pour piloter l’éclairage public en fonction de la fréquentation de chaque territoire, et ce, sans détecteur de présence.
Salima Fassi : « Parier sur une solution au zinc a plus de sens que de parier sur le lithium »
29 septembre 2022
Salima Fassi : « Parier sur une solution au zinc a plus de sens que de parier sur le lithium » La demande mondiale des batteries devrait être multipliée par 10 d’ici 2030. Consciente des enjeux futurs sous-jacents à la production de batteries à base de lithium et de plomb, la deeptech EasylZinc a misé sur une matière active au zinc. Rencontre avec Salima Fassi, Directrice générale d'EasylZinc.
Tous les articles CLEANTECH
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Conseiller Clientèle Facturations/ Décompte H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Coordinateur Maintenance Capitalisable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola