Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Déchets & Recyclage

Un élu local propose d’« aider la Française des Jeux » à recycler les tickets perdants

Partager :
     
Un élu local propose d’« aider la Française des Jeux » à recycler les tickets perdants
Par Laurence Madoui, le 26 septembre 2018
Pascal Monnier, adjoint au développement durable de la ville d’Angoulême, préconise la récupération, chez les buralistes, des tickets à gratter perdants. Ces derniers alimenteraient une cagnotte, dont les sommes amassées serviraient soit à retenter sa chance, soit à financer des associations. Auxquelles pourraient revenir 20 M€ par an.

Trois tickets à gratter sur quatre sont perdants. A la louche, Pascal Monnier estime qu’ils représentent chaque année l’équivalent de 3 000 Tours Eiffel. Sur le terrain, l’adjoint au maire d’Angoulême1 constate qu’ils posent un problème de propreté urbaine. Quand ils ne sont pas jetés par dépit dans la rue, ils échouent plutôt dans la poubelle de déchets ménagers que dans le bac de recyclables. « La Française des Jeux acquitte bien son « Point vert » à Citeo, les 2,8 milliards de tickets qu’elle émet chaque année sont parfaitement recyclables mais pas considérés comme tels par les buralistes et les joueurs : le déchet est jugé pollué », observe Pascal Monnier.

Pour capter ces petits bouts de papier, l’élu et professeur d’économie parie sur le cagnottage : le joueur malchanceux restitue son ticket perdant au buraliste qui lui propose de cagnotter à son profit, sur le principe d’une carte de fidélité, ou en faveur d’une association partenaire. Le montant collecté ne serait « pas anecdotique » : sur environ 2 milliards de tickets perdants (rapportant 5 centimes pour ceux achetés 5 et 10 euros et 3 centimes pour ceux de valeur inférieure), 30 millions par an seraient mobilisés. « Si la somme se répartit en un tiers de cagnottage individuel et deux-tiers de cagnottage solidaire, 20 millions d’euros reviendraient aux associations », évalue Pascal Monnier. Qui propose aussi que cette somme soit orientée vers le financement du Plan pauvreté.

La FDJ n’a pas pris les devants

Selon son promoteur, cette « idée de bon sens » fait écho aux « cartes de fidélité proposées par la grande distribution ainsi qu’à la consigne, ancrée dans la mémoire collective ». « Ramener le ticket chez le buraliste deviendrait vite un geste naturel, permettant de viser le 100 % recyclage. » Pascal Monnier projette de rencontrer prochainement la direction de la Française des jeux : la pétition lancée sur www.change.org s’approche des 1 000 signataires, seuil qu’il s’est fixé pour « être crédible ». Informée de son initiative, l’entreprise ne l’a pas contacté.

Il s’agira ensuite de convaincre des parlementaires, des associations potentiellement bénéficiaires (Emmaüs Charente se montrant déjà intéressée) et la confédération des buralistes. Localement, ces derniers accueillent favorablement l’idée de cagnottage, qui assurerait du passage à leurs commerces. « Nourrir l’opium du peuple » est le point faible du système, reconnaît Pascal Monnier, persuadé que, si la Française des jeux investissait dans un système de cartes de fidélité, elle ne serait à l’arrivée « pas perdante ».

1.  : en charge de la propreté urbaine, en charge de l’urbanisme, de la prospective, du développement durable et des bâtiments.
DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
[Dossier] Une extension plus ou moins profitable
[Dossier] Une extension plus ou moins profitable
Une décennie pour couvrir 100 % de la population : le calendrier laisse place à divers tempos d’introduction des consignes élargies.
L’association de Samuel Le Bihan transforme les déchets plastiques en carburant
L’association de Samuel Le Bihan transforme les déchets plastiques en carburant
L’association Earthwake vient de mettre en œuvre, dans le Port Vauban d’Antibes, une « machine révolutionnaire au problème de pollution des océans par les déchets plastiques ».
Recy'amiante, le service complet de gestion des déchets amiantés d'Extramiante pour les artisans
Recy'amiante, le service complet de gestion des déchets amiantés d'Extramiante pour les artisans
Extramiante a présenté lors du salon Amiante son pack Recy’Amiante.
Tout savoir sur : la responsabilité des maîtres d’ouvrage dans la gestion des déchets de chantiers
Tout savoir sur : la responsabilité des maîtres d’ouvrage dans la gestion des déchets de chantiers
Dans le cadre de la plateforme collaborative Democles, une étude juridique portant sur la responsabilité des maîtres d’ouvrage en matière de gestion des déchets de chantiers de déconstruction-rénovation du bâtiment vient d’être publiée.
Lapro Environnement lance CleanAir Ultimate GX, la tenue étanche autonome pour le désamiantage
Lapro Environnement lance CleanAir Ultimate GX, la tenue étanche autonome pour le désamiantage
Lapro Environnement lance sur le marché, à l’occasion du salon Amiante, CleanAir Ultimate GX, une tenue étanche ventilée à ventilation assistée, destinée aux professionnels du désamiantage.
Recyclage des avions : le partenariat de Suez et Airbus
Recyclage des avions : le partenariat de Suez et Airbus
Pour un industriel comme Airbus, il faut un partenaire de taille.
[Dossier] Le modèle s’affine avant la généralisation
[Dossier] Le modèle s’affine avant la généralisation
L’expérimentation s’achève, l’amplification s’engage : on est à mi-chemin de l’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique.
Séché ouvre un portail en ligne pour simplifier la gestion des déchets de chantiers amiantés
Séché ouvre un portail en ligne pour simplifier la gestion des déchets de chantiers amiantés
Séché Environnement a développé une offre de gestion opérationnelle des déchets amiantés accessible en ligne via le service Séché Connect Solution Amiante.
[Dossier] Tri : des flux qui font des vagues
[Dossier] Tri : des flux qui font des vagues
Les territoires qui passeront aux consignes élargies appliqueront dans leurs centres de tri de nouveaux standards.
GDE inaugure son unité de décapage des métaux sous ultra haute pression à Limay
GDE inaugure son unité de décapage des métaux sous ultra haute pression à Limay
GDE a inauguré, ce mardi 16 octobre, sur son site francilien de Limay, dans les Yvelines, sa première unité de décapage par jet d’eau à ultra haute pression.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.